Michel Jean

  • Michel Marini - douze ans en 1959, élève à Henri IV - a une passion, la littérature. Il ne s'en intéresse pas moins au rock' n roll. Et au baby-foot. Au café où il joue tous les jours se réunit un club d'échecs fréquenté par Tibor, Léonid, Sasha, et les autres, tous réfugiés de l'Est qui ont dû s'exiler pour survivre. Petit à petit Michel découvre la vie de ces hommes broyés par l'Histoire qui n'en continuent pas moins à croire, débattre, se fâcher puis en rire... À vivre, tout simplement... Un roman d'apprentissage sur fond de France gaulliste, entre prospérité et déchirements de la guerre d'Algérie. L'affirmation que l'amertume de l'Histoire ne doit jamais tarir l'appétit de vivre.
    Stéphane Ronchewski réussit cette performance de redonner l'émotion du présent à des pans d'histoire déjà enfouis dans une mémoire collective qu'ils ont contribué à façonner.
    21 h 30 min

  • De Prague à Alger, en passant par Paris, de 1910 à 2010, ce roman évoque la traversée d'un siècle par Joseph Kaplan, médecin juif praguois, qui débarque à Paris en 1936. Il écoute les chansons de Carlos Gardel et écume les bars parisiens, insensible à la montée des fascismes européens. Dans les tourmentes de l'Histoire, de la Seconde Guerre mondiale jusqu'à la chute du mur de Berlin, Joseph Kaplan va traverser le siècle en trébuchant puis se relevant. Dans la veine du Club des incorrigibles optimistes, l'épopée d'un homme balloté dans les soubresauts de la grande histoire, une vie où amours, amitiés, espoirs et renoncements, se mêlent. Une vie de rencontres aussi, à commencer avec Ernesto G - héros révolutionnaire cubain déchu- qui marquera sa vie à tout jamais.
    Sébastien Hébrant, qui a lu Le premier jour et La première nuit de Marc Lévy chez Audiolib, met sa voix talentueuse au service du style à la fois épique et familier de Jean-Michel Guenassia...

  • Pouvons-nous continuer à vivre comme si nous étions seuls maîtres d'une Terre aux ressources supposées infinies ? Pour y réfléchir et questionner nos habitudes, voici 45 fables anciennes ou modernes, mythes ou contes de sagesse... Un court commentaire philosophique suit chaque fable, invitant à une réfléxion autour des notions de partage, d'équilibre et de solidarité... Une manière agréable de se forger un enthousiasme écologique !

  • Cyborgs, surhommes, mutants, clones, et robots Les biotechnologies, les technologies d'information, la robotique, les nanotechnologies et les neurosciences, sont en train de bouleverser très rapidement ce que nous sommes : nos corps, nos esprits, notre langage, notre rapport au monde et notre héritage naturel, et elles nourrissent des utopies transhumanistes.
    Les utopies transhumanistes.
    Mais que signifie l'espoir mis dans ces technologies pour accroître nos capacités physiques et mentales, résister aux virus, trouver l'éternelle jeunesse, bref nous affranchir de notre condition humaine imparfaite, limitée et mortelle ?
    Un questionnement philosophique dune grande actualité.
    Jean-Michel Besnier explore ces utopies transhumanistes et s'interroge sur les raisons de vouloir écarter le corps biologique et de souhaiter s'arracher à ce qui fait de nous des humains, distincts des animaux, des dieux et des machines. Il nous invite, en laissant de côté les positions morales trop simplistes qui conduisent au refus craintif du progrès technologique ou à des positions antihumanistes, à nous interroger sur nos devenirs possibles, sur les valeurs existantes et à inventer qui accompagneraient notre nouvelle humanité. Un questionnement philosophique dune grande actualité.

  • Votre cerveau n'a pas fini de vous étonner Nouv.

    On savait que le cerveau était l'entité la plus complexe de l'univers connu. Mais les nouvelles découvertes démontrent que ses possibilités sont bien plus étonnantes qu'on ne le croyait. Non seulement il est totalement  élastique  - même âgé, handicapé, voire amputé, il peut se reconstruire, apprendre, inventer -, mais aussi totalement  social  - un cerveau n'existe qu'en résonance avec d'autres : nous sommes neuronalement constitués pour entrer en empathie. La combinaison de ces deux facultés permet de supposer que l'homo sapiens  peut évoluer en changeant lui-même sa structure. Nous avons le pouvoir d'influer sur l'évolution de notre propre cerveau - encore faut-il savoir comment il fonctionne.
    Patrice Van Eersel, rédacteur en chef du magazine  Clés, aborde ces questions avec cinq spécialistes, tous médecins et chercheurs :le neuropsychiatre et éthologue  Boris Cyrulnik, qui démontre que la résilience repose sur la plasticité neuronale ;le neuropharmacologue  Pierre Bustany, qui raconte comment les nouvelles techniques d'imagerie cérébrale ont révolutionné notre vision de la psyché ;le psychiatre  Jean-Michel Oughourlian, qui établit le lien entre les « neurones miroirs » et le concept de « désir mimétique » ;le psychiatre  Christophe André  qui met en pratique les découvertes des neuro-cognitivistes sur les moines en méditation ;le psychothérapeute  Thierry Janssen, qui s'interroge sur la médecine d'Orient, peut-être mieux outillée que la nôtre pour comprendre le cerveau.
    TABLE DES MATIERES
    Avant-propos
     
    1. NOTRE CERVEAU EST PLASTIQUE
    Nos neurones se remodèlent et se reconnectent jusqu’à la fin de notre vie
    Entretien avec Boris Cyrulnik
     
    2. NOTRE CERVEAU EST SOCIAL
    Pourquoi nos neurones ont besoin d’autrui pour fonctionner
    Entretien avec Pierre Bustany
    Entretien avec Jean-Michel Oughourlian
     
    3.NOTRE CERVEAU EST EMOTIONNEL ET AUTONOME
    Sentir, penser, agir… ne consomme que 1% de notre énergie cérébrale. Que fait-on du reste  ?
    Entretien avec Christophe André
     
    4. NOTRE CERVEAU RESTE UNE ENIGME
    Si nos rêves s’écrivent à la seconde où nous nous réveillons, que fait notre cerveau avant  ?
    Entretien avec Thierry Janssen
     
    Epilogue 
    Mais alors qu’est-ce que la conscience  ?
    © Éditions Albin Michel / C.L.E.S., 2012
    © et (P) Audiolib, 2021
    Durée : 5h37

empty