Fantasy & Science-fiction

  • Dix jours après l'ouverture des portes du ciel, le Cosmos s'incarne aux quatre coins de l'univers.A l'échelle des hommes, le seigneur de Latroce continue son oeuvre de fureur et de chaos, animé par une colère inépuisable. Maître Kobayashi, quant à lui, arpente la voie de l'Enfant, essayant de trouver le véritable sens à son enseignement : « Semez le Chaos dans l'Harmonie, comme le projectile sème le trouble dans l'eau immobile. Répandez de l'Ordre dans le Désordre quand le Faux gagne sur le Juste. Propagez la subversion créative quand la Loi devient indigne. Cultivez le Beau et le Bon. »A la lumière de la Fleur de Dieu, un spectaculaire dénouement se profile.Né à Nice en 1973, Jean-Michel Ré partage son temps, en Ardèche, entre une activité de professeur de Français Langue Seconde et un projet de jardin pédagogique agro-forestier. Cosmos incarné est le dernier volet de sa trilogie de La Fleur de Dieu qui mêle space opera et spiritualité. 

  • Cela fait des siècles que la Bulle de Pierre, écrite par le premier pape, est perdue. Objet de toutes les convoitises, la teneur de son message nest connue que des souverains pontifes, successeurs de lapôtre de Jésus.
    Pour le jeune Calvin, isolé dans son cocon à lintérieur dune des immenses pyramides où sest réfugiée la quasi-totalité de lhumanité, il est des mystères bien plus immédiats : pourquoi a-t-il été séparé de sa mère? Qui sont ces amis avec lesquels il ne communique que par Web interposé et qui se cachent derrière des avatars aux noms faussement transparents? Et pourtant, se peut-il que tous ces faits soient liés au manuscrit disparu?

    Mêlant thriller et science-fiction, Le Successeur de pierre est un roman passionnant où le suspense le dispute à lérudition. Une réussite justement récompensée par le Grand Prix de lImaginaire en 2000.

  • Attaqué par des clones de combat non identifiés, l'Empire s'enfonce lentement dans le chaos. Des mégapoles entières ont été dévastées par des explosions nucléaires et les troupes impériales échouent à rétablir l'ordre. Tandis que l'Empereur convoque la noblesse pour confondre l'instigateur de ces attaques concertées, maître Kobayashi se réveille sur une planète paisible où l'a emmené l'Enfant, cet énigmatique messie qui n'a encore livré aucun de ses secrets. Dans ce havre de paix, Kobayashi va devoir poursuivre sa formation spirituelle et guerrière, non pas pour mettre un terme au chaos qui embrase l'Empire, mais pour mener l'Humanité sur la Voie.Car l'Empire est perdu, il l'a toujours été.

  • An 10996. Dans les déserts suspendus de la planète sacrée Sor'Ivanyia, un des dix-huit mille mondes de l'Empire, pousse la Fleur de Dieu. Ce remède à de nombreux maux est aussi un vecteur privilégié pour accéder au divin. Grâce à la Fleur de Dieu, l'Homme sait désormais ce qui advient de la mémoire après la mort. Alors qu'un impitoyable seigneur de la guerre fomente un coup d'état, la formule chimique de la Fleur de Dieu est dérobée par une organisation anarchiste paradoxalement très organisée. Au même moment, l'apparition sur Sor'Ivanyia d'un enfant aux pouvoirs extraordinaires bouleverse toutes les certitudes scientifiques et religieuses de l'Empire. Qui est cet enfant ? Est-il seulement humain ? Est-il ce Messie que certaines religions ont cessé d'attendre ?

  • Un vieil homme est retrouvé mort dans une chambre d'hôtel. Il s'agit du professeur Ballin, qui reçut le prix Nobel pour avoir été le premier à réussir le clonage d'un être humain. Dans le même temps, onze personnes décèdent dans un incendie à la maison d'arrêt, suite à des émeutes. Ces deux affaires atterrissent sur le bureau du juge Rettinger. Il n'y a, a priori, aucun lien entre elles, pourtant, certains faits troublants vont alerter le juge. Mais la recherche de la vérité pourrait lui coûter cher. Surtout quand des intérêts supérieurs sont en jeu.

    Anticipation prophétique ou cauchemar paranoïaque ? Reproduction interdite nous décrit un monde où une science sans conscience pourrait bien être beaucoup plus que ruine de l'âme. Le roman a reçu le prix Mannesmann-Tally en 1989 et a été spécialement revu par l'auteur pour la présente édition.

  • Les livres ont une puissance insoupçonnable.
    C´est ce que n´aurait jamais dû découvrir Oonaa, jeune vestale recluse dans la Citadelle de Maahsandor.
    Rien n´était en effet censé venir bouleverser l´existence de la jeune fille, soumise aux règles de l´Ordre vunique. Pourtant, dès lors qu´elle entre en contact avec un groupe de dissidents, Oonaa n´hésite pas à se mettre en péril. Elle remet en cause les vérités qu´on lui a enseignées, expérimente le doute, la trahison. Elle comprend aussi que les livres sont des passerelles entre les hommes et, plus étonnant encore, entre les mondes...
    ... Telle est l'histoire de Ferdinand lit le récit dans un intrigant manuscrit chez son oncle.
    À sa grande stupéfaction, la fiction rattrape bientôt la réalité : son chemin et celui de cette héroïne de papier vont inéxorablement se croiser...

  • Un beau sujet, qui plonge le lecteur dans une incroyable fantasmagorie baroque. Mad Max multiplié par 1000...

  • Styx

    Jean-Michel Calvez

    Cette planète aurait pu être un paradis, mais l'homme a tout gâché... Ses habitants, les Lutins, se vengent à leur façon, car STYx, le mystérieux virus chronique qui les frappe, est aussi transmissible à l'homme. Orfeu est l'un des rares à être conscient de ce désastre mais il a tout perdu, et avant tout Silvo, un ami cher disparu par sa faute. Alors Orfeu va venger sa mémoire... Pour cela, il faudra que sa vengeance frappe plus fort encore que STYx, même s'il ne parvient qu'à effleurer la vérité de ce monde. Un autre que lui prendra la relève et lèvera le secret de la planète et de son virus mortel. Mais est-ce le seul danger ? Et ce virus endémique a-t-il vraiment un antidote digne de ce nom ? Entre thriller scientifique et leçon de tolérance envers « l'autre », STYx, plus qu'un roman, est cette croix que l'on doit porter chaque fois que l'on rejette son prochain, simplement parce qu'on le juge trop « différent » de soi. Une allégorie à l'échelle d'une planète qui ne peut laisser indifférent EXTRAIT Je suis entré dans la bulle avec une heure d'avance, faveur due à ma carte de presse. Au guichet, la fille m'a considéré d'un drôle de regard, soupçonneux, blasé. Puis ma carte verte et jaune à logo a insufflé dans ses pupilles un soupçon de vie. Une seconde, pas plus. Avant qu'elle ne m'oublie. J'étais le premier. Debout, j'ai fermé les yeux, testé l'endroit, son altitude émotionnelle. L'espace-bulle se ressent comme une odeur ténue ou un écho mental entêtant. À PROPOS DE L'AUTEUR Jean-Michel Calvez est né en Bretagne dans le Finistère. Passionné de littérature et de science-fiction (avec dix romans publiés dans cette catégorie), il écrit aussi dans d'autres genres de l'imaginaire : polar, roman noir, aventures ou espionnage, fantastique, roman contemporain. Il a également publié une quarantaine de textes courts (fantastique, horreur ou SF), d'abord en revues ou fanzines, puis dans diverses anthologies françaises. On le retrouve depuis quelques dans un e-fanzine bilingue Bewildering Stories puis, depuis 2007, dans des anthologies « papier ». Jean-Michel Calvez a donc plusieurs cordes à son arc. STYx est la version révisée d'un roman choc paru en 2007.

  • éthique du contact

    Jean-Michel Calvez

    • Atria
    • 29 Août 2014

    Le vaisseau de recherches minières Stephen Hawking a largué sur la planète ZC789 un dôme d'exploration où tout est prévu pour assurer la sécurité des cinq occupants et leur permettre de savoir comment réagir, face à un éventuel Contact avec une forme de vie locale. Sur cette planète normalement désertique, l'extérieur du dôme est vite envahi par des milliers de « crabes » étranges, a priori inoffensifs et indifférents à la présence de visiteurs humains, au point que le contact avec eux semble impossible. Cet évènement prime sur leur mission, Federico Cavalli et les autres occupants du dôme vont alors les étudier. Mais les « crabes » offrent une énigme zoologique insoluble, et les scientifiques ne sont qu'au début de leurs surprises et de leurs ennuis, sur une planète qui cache son jeu et recèle la « vie » sous des formes inattendues. Les humains ont pour eux la haute technologie, leur dôme-forteresse, ainsi que l'Ethique du contact, charte définie à l'issue de missions antérieures qui ont tourné au désastre. Mais tout cela suffira-t-il à leur éviter erreurs de classification et de jugement et à les protéger des défenses naturelles des formes de vie extrêmes que l'on peut rencontrer sur des mondes très éloignés du nôtre ?
    Après IF837, STYx, Sphères, L'arène des géants, Aliénations, Jean-Michel Calvez, avec Éthique du contact, illustre l'attitude de l'homme-explorateur suréquipé et blindé de tous ses a priori face à des formes de vie ou d'intelligence exotiques, d'une étrangeté absolue.
    LE MOT DE L´ÉDITEUR :
    Après IF837, les explorateurs d'Éthique du contact débarquent sur ZC789, planète a priori désertique...
    Mais la vie est surprenante, elle se manifeste sous des formes inattendues, déroutantes, mystérieuses, dangereuses...
    L'homme est-il capable d'appréhender l'inconnu, de deviner, de ressentir la véritable nature de l'univers qui l'entoure, de s'adapter dans un monde changeant, instable, voire impitoyable ?...
    Finalement, à quoi lui sert-il de classifier, répertorier la multitude des espèces vivantes dans l'Univers ? Quel est ce besoin manifeste de tout comprendre, de tout contrôler ?
    L'homme a-t-il encore en lui cette curiosité, cette bienveillance, ce respect, cette légèreté et cette capacité d'émerveillement qui permettent d'aborder l'autre, cet inconnu sans jugement, sans peur... ou d'aborder simplement et sereinement chaque lendemain qui, en soi, est déjà un total mystère...
    Laurence Crombêke

  • IF 837

    Jean-Michel Calvez

    Une savoureuse intrigue de science-fiction qui vous fera frissonner ! Le KOALA (Comité d'Attribution Légale d'Humanité aux Andromorphes) répertorie et protège les espèces intelligentes au sein de l'univers. Leur dernière mission : la planète IF 837 où vit une espèce humanoïde prometteuse, répondant aux critères de sélection définis par les scientifiques. Mais le premier contact tourne au drame. En effet, l'équipe de reconnaissance est agressée par des petits « lémuriens » féroces et sanguinaires. Les Andromorphes de cette planète-jungle, pourtant accueillants et coopératifs, ont l'air d'accepter avec docilité les attaques régulières de ces petits animaux en apparence inoffensifs. Dans cette jungle truffée de pièges et de faux-semblants, il leur faudra déterminer quel lien unit ces deux espèces, la nature véritable de ces « lémuriens » et peut-être revoir les critères scientifiques définissant l'intelligence d'une espèce dans l'Univers... Jean-Michel Calvez nous entraîne dans un thriller galactique, mêlant tout à la fois un suspense terrifiant et une réflexion sur la classification abusive des espèces, définie par l'Homme face à la complexité de la nature. EXTRAIT - Washburn a proposé l'élimination massive ; une opération spéciale. Pris de court, je ne répondis rien. - J'ai voté contre, précisa Kassidis, brisant net le suspense. Qui sait s'ils ne pourraient nous être utiles, vivants plutôt que morts ? - Utiles, croyez-vous ? répondis-je, frissonnant déjà à l'idée d'en revoir un vivant. Il m'avait surpris errant dans la coursive telle une âme en peine, et je ne sus que dire d'autre, englué dans mes pensées contradictoires. Je me demandai même brièvement, le doute étant permis, s'il me parlait des andromorphes ou des responsables effectifs du drame. Puis je réagis. Harod Washburn n'était pas un tendre. Le surnom de Général ou de Pacificateur, qu'il s'était forgé au fil de ses campagnes, n'était pas non plus usurpé. Cela étant, Washburn y allait un peu fort, malgré ou plutôt, du fait même de son influence au sein de la Commission. S'il en était le président, il n'avait heureusement qu'une seule voix de vote, à l'instar de chacun de ses vingt-et-un membres. À PROPOS DE L'AUTEUR Jean-Michel Calvez est né en Bretagne dans le Finistère. Passionné de littérature et de science-fiction (avec dix romans publiés dans cette catégorie), il écrit aussi dans d'autres genres de l'imaginaire : polar, roman noir, aventures ou espionnage, fantastique, roman contemporain. Il a également publié une quarantaine de textes courts (fantastique, horreur ou SF), d'abord en revues ou fanzines, puis dans diverses anthologies françaises. On le retrouve depuis quelques dans un e-fanzine bilingue Bewildering Stories puis, depuis 2007, dans des anthologies « papier ». Jean-Michel Calvez a donc plusieurs cordes à son arc.

  • Ash

    Jean-Michel Calvez

    Ashley, jeune psychologue, a été choisie pour assister une expédition militaire ayant pour but de maîtriser une rébellion ouvrière sur la planète NexTerra Les soldats souffrent d'une forme de stress post-traumatique, alors que leur action s'est limitée à quelques échauffourées avec la main-d'oeuvre d'extraction minière, une espèce E.T. peu communicante, traitée en esclave et, semble-t-il, touchée par le même mal. Les E.T. sont-ils vraiment en cause ou ne sont-ils que des victimes ? Par le passé, un fléau ou virus aurait-il déjà touché cette planète ? Quels sont, sur la Terre, les secrets de la société Bio-Tech où un jeune stagiaire futé a mis le nez dans des dossiers sensibles auxquels il n'aurait jamais dû avoir accès ? Cherchant à démêler causes et effets du mal mystérieux qui frappe indifféremment E.T. et humains, les rendant fous furieux ou amorphes, Ash s'engage dans un piège mortel qui s'étend bien au-delà de cette planète isolée. Après IF837 et Éthique du contact, ASH aborde les désordres engendrés par l'homme lors de sa conquête de territoires, sur fond de manipulations génétiques et de secrets industriels. EXTRAIT Aussi épais que ceux d'un coffre de banque, les doubles battants d'acajou massif glissent dans un chuintement feutré sur la moquette grenat assortie au bois sombre. Entre dans la salle un type tiré à quatre épingles, genre majordome ou maître d'hôtel. Il porte dans ses bras, comme un enfant, un cylindre clair en forme d'urne, de la taille d'un carton à chapeau. Sur l'embase noir mat où est scellé l'objet, cligne l'oeil d'un signal ambre sur un tempo lent et lancinant de coeur qui bat, dirait-on. D'un pas synchrone avec son étrange diapason électronique, le type s'avance, l'air compassé, blasé et très conscient de l'être, comme s'il s'agissait pour lui d'un cérémonial maintes fois répété et interprété, ce qui est le cas. Longeant l'interminable table elle aussi d'acajou, il traverse ainsi toute la salle et, avec des précautions d'infirmier portant un patient mal-en-point, dispose le cylindre à la place dévolue au président de séance, sur le lourd fauteuil rehaussé de coussins de cuir grenat trônant en bout de table. À PROPOS DE L'AUTEUR Jean-Michel Calvez est né en Bretagne dans le Finistère. Passionné de littérature et de science-fiction (avec dix romans publiés dans cette catégorie), il écrit aussi dans d'autres genres de l'imaginaire : polar, roman noir, aventures ou espionnage, fantastique, roman contemporain. Il a également publié une quarantaine de textes courts (fantastique, horreur ou SF), d'abord en revues ou fanzines, puis dans diverses anthologies françaises. On le retrouve depuis quelques dans un e-fanzine bilingue Bewildering Stories puis, depuis 2007, dans des anthologies « papier ». Jean-Michel Calvez a donc plusieurs cordes à son arc. STYx est la version révisée d'un roman choc paru en 2007.

empty