Policier & Thriller

  • Dans la vie, il y a les bons et les méchants, et il y a les autres. Baptiste Dupré est un homme atypique. Les codes classiques de la morale ne lui inspirent rien, il est libre et affranchi, c´est un joueur. Rien ne le définit mieux que le jeu, l´adrénaline, le coup de poker qui vient rompre l´équilibre fragile d´une partie. Ne craignant ni le hasard ni la concurrence, sa confiance lui a rapidement permis de venir à bout de tous les obstacles dressés sur son chemin. C´est ainsi qu´il a construit sa carrière d´avocat et gagné le coeur de sa femme. Mais après quelques années, Baptiste finit par s´ennuyer ferme. Les jours qui se succèdent lui semblent devenus ternes et répétitifs. Jusqu´au soir où il croise enfin un adversaire à sa mesure. Et qu´il se lance dans un pari terriblement risqué...Dernière Donne est le premier roman de l´auteur du Club des incorrigibles optimistes et de La Vie rêvée d´Ernesto G. Un roman noir implacable inspiré, en partie, de faits réels.Nouvelle édition. Prix Michel-Lebrun du roman policier.

  • Tout le monde court, qu'elle qu'en soit la raison. Mais en Bretagne, l'Ankou court aussi...
    ?Ils courent : de Landerneau à La Roche-Maurice, des bois de Pencran à ceux de La Forest-Landerneau. Combien sont-ils à enfiler leurs chaussures de sport pour s'élancer sur les chemins, les trottoirs, les pistes ou les sentiers?? Ils courent le matin pour bien commencer la journée, durant la pause déjeuner pour s'aérer les bronches et l'esprit, ou le soir au retour du boulot. Qu'importe la météo, ils courent?!
    Mais attention?! Car l'Ankoù a également chaussé ses runnings, après avoir troqué sa faux à la lame inversée contre une hachette bien aiguisée...
    Police et gendarmerie accorderont leur pas de course pour talonner ces coupe-jarrets sévissant dans la région de Landerneau, Chantelle scandant le rythme de leur foulée.
    Dans ce 8e tome plein de mystères de Chantelle, enquêtes occultes, découvrez la région de Landerneau, craintive face à la présence de l'Ankou et autres formes de dangers mortels.
    EXTRAIT
    Arrêt brutal ! Surprise, la brigadière-chef Lastourien percute son supérieur de plein fouet dans le dos ! En entrant dans le restaurant, Adrien a stoppé net lorsqu'il a aperçu la silhouette de Chantelle assise en face de Laurence ! Comment la sorcerez est-elle parvenue à se faire convier ici ? À moins que ce ne soit son ex-compagne qui ait mis ce plan en place. Mais pour quelle raison ? S'excusant auprès de sa subordonnée, Le Gac s'approche de Laurence, qu'il embrasse sur la joue, sous le regard amusé de l'invitée surprise.
    - Virginie, je te présente le lieutenant Rousseau, de la BR brestoise, avec qui tu as plusieurs fois parlé au téléphone, et...
    Sortant le capitaine de l'embarras, la sorcerez se lève et tend la main à l'officier de police judiciaire.
    - Chantelle Marzin, je suis une vieille amie d'Adrien d'abord et de Laurence ensuite. Comme vous pouvez le constater, notre lieutenante n'a aujourd'hui pas revêtu son uniforme, cette réunion restera totalement informelle. D'un commun accord avec Laurence, nous avons pensé qu'il serait plus agréable de vous transmettre les informations sur les avancées de la gendarmerie autour d'un bon repas plutôt qu'enfermés dans un triste bureau de la BTA de Landerneau.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1966, Jean-Michel Arnaud, brestois, est ingénieur en informatique. Bassiste dans le groupe My Bones Cooking, jouant du pop-rock et de la variété, il écrit depuis 2013 pour la collection Enquêtes & Suspense. Après Brest, Landivisiau, Quimper, Lannilis et Morgat, son huitième roman fait du bruit dans Landerneau.

  • Le sang coule sur les terres de l'île d'Ouessant...
    Un appel téléphonique d'une vieille connaissance, qui laisse sur le répondeur un message énigmatique, consulté trop tard, bien trop tard, va pousser Chantelle à réserver sa place à bord du Fromveur II pour se rendre sur l'île d'Ouessant, malgré sa forte appréhension des traversées maritimes.
    En ce mois d'octobre, la tempête s'invite sur Enez Eusa pour célébrer Samain, la fête celtique du passage de la période claire à la période sombre. Mais Chantelle va devoir mobiliser toutes ses facultés pour lever un voile encore plus noir teinté du sang versé sur la terre ouessantine ! Du port du Stiff à la pointe de Pern, la sorcerez devra remonter vingt ans en arrière afin de dénouer cette intrigue, en compagnie de la lieutenante Laurence Rousseau. Rédigeront-elles ensemble un nouvel épisode de L'Île mystérieuse ?
    Suivez le duo d'enquêtrices tout au long de cette sombre affaire !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean-Michel Arnaud est né en 1966 en région parisienne, où il a vécu vingt-huit ans avant de s'installer à Brest. Outre son activité professionnelle d'ingénieur en informatique, il est bassiste dans le groupe My Bones Cooking, qui « joue du rock, mais pas que ». Depuis 2013, il écrit dans la collection Enquêtes & Suspense des romans policiers se déroulant majoritairement dans le nord-ouest du Finistère. Il est également membre du collectif d'auteurs "L'Assassin habite dans le 29".

  • Un à un, les acteurs d'une troupe de théâtre disparaissent mystérieusement... Qui sera le prochain ?
    Pour l'ouverture de cette funeste représentation, ce ne sont pas trois mais quatre coups que l'Ankou frappe du manche de sa faux, chaque impact faisant référence au décès de l'un des membres de l'atelier de théâtre amateur brestois du Patronage Laïque du
    Pilier Rouge ! Mais ces morts, survenues à seulement quelques jours d'écart, sont-elles aussi naturelles qu'elles le paraissent ?
    Afin de lever le doute, Chantelle revient une fois de plus sur scène pour organiser le casting des acteurs qui l'accompagneront dans l'enquête. Cette troupe de détectives impromptus écrira son propre scénario des drames suivant les inspirations pour le moins intuitives de la sorcerez.
    Le capitaine Le Gac et le lieutenant Rousseau ont pris leurs billets, mais resteront-ils simples spectateurs de cette pièce policière ?
    Dans ce neuvième tome, retrouvez la sorcerez Chantalle et suivez-la pas à pas dans une nouvelle enquête plus que mystérieuse.
    EXTRAIT
    La partie d'aujourd'hui manque cruellement d'intérêt, l'ex-médecin peine à se placer correctement, il se traîne. Pourtant, son dynamisme du premier set - où il ne s'est incliné que 6 à 4 - ne laissait pas présager une telle baisse de performance...
    D'abord, Guy ne comprend pas ce qui se passe, étonné de ne pas voir Jean-Charles s'avancer pour frapper la balle. Il s'aperçoit alors que son ami est allongé au sol, les mains serrées sur la poitrine, une grimace de douleur sur le visage, immobile. Affolement
    ! Guy court pour le secourir, voulant sauter par-dessus le filet, mais rate sa prise d'élan, s'accroche le pied dans les larges mailles et s'écroule sur la terre battue. Pas le temps de se plaindre, il se relève et vient s'agenouiller à côté.
    - Merde, JC ! Joue pas au con ! C'est toi, le toubib, pas moi ! Je suis architecte, je ne soigne que les maisons, pas les humains... Dis-moi ce que je dois faire !
    Pas de réponse, Guy ne sait où placer ses mains pour vérifier...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean-Michel Arnaud est né en 1966 en région parisienne, où il a vécu vingt-huit ans avant de s'installer à Brest. Outre son activité professionnelle d'ingénieur en informatique, il est bassiste dans le groupe My Bones Cooking, qui « joue du rock, mais pas que ». Depuis 2013, il écrit dans la collection Enquêtes & Suspense des romans policiers se déroulant majoritairement dans le nord-ouest du Finistère. Il est également membre du collectif d'auteurs L'Assassin habite dans le 29.

  • Si du pont de la Brass, tu veux t'jeter... Si du pont de la Brass, tu veux t'jeter... Romain se serait-il inspiré du tube de Matmatah avant de venir faire un tour à Lambé pour s'élancer du viaduc enjambant le Spernot ? Les premières investigations orientent le capitaine Le Gac et son équipe vers le monde des graffeurs brestois. Mais, lorsqu'un second suicide endeuille cette communauté, l'enquête devient plus complexe... Le Gac, avec le secours occulte de son amie Chantelle, une sorcerez, et de l'inénarrable Jean-Do, parviendra-t-il à arrêter le meurtrier avant que celui-ci n'aille tracer un nouveau trait rouge sang sur les fresques qui ornent les murs de la cité du Ponant ? Une enquête prenante et haute en couleurs dans le monde du graff, habilement mise en scène par Jean-Michel Arnaud EXTRAIT Lambézellec est calme et désert lorsque ce jeune homme passe la porte de l'immeuble : à 1 heure du matin, en milieu de semaine, rien que de très normal. Il enfile son blouson et en remonte la fermeture Éclair : en ce début juin, les hausses de température ressenties sur le pays ont oublié de visiter la Bretagne où l'on a du mal à croire que l'été approche. Sans précipitation, il traverse la rue Claude Farrère, tout en extrayant son smartphone de sa poche, et se positionne pour photographier le bâtiment d'où il vient de sortir, construction de trois niveaux, rez-de-chaussée occupé par des garages, des panneaux « A louer » accrochés aux fenêtres du premier étage. Quelques pas vers la gauche lui permettent de changer d'angle de vue afin que le mur de l'immeuble mitoyen apparaisse sur son nouveau cliché. A PROPOS DE L'AUTEUR Né en 1966 en région parisienne, Jean-Michel Arnaud a rallié la Bretagne en 1994 pour son travail d'ingénieur en informatique. La lecture de romans policiers régionaux lui donne l'envie de tenter sa chance dans ce genre. Bassiste, il participe à plusieurs groupes pop-rocks amateurs, de 1999 à 2004 avec le groupe Hepanah, maintenant disparu, et depuis 2008 avec le groupe My Bones Cooking tournant régulièrement dans la région brestoise. Pour ce cinquième livre, il revient à Brest, comme dans son premier ouvrage, après avoir fait un détour par Landivisiau, Quimper et le Léon.

  • Le cadavre d'une jeune femme est retrouvé sur la grève de l'Île-Vierge...
    Que cette plage est jolie, lumineuse sous les rayons du soleil ! Lorsqu'ils regardent la photo, ceux qui ne connaissent pas l'endroit la situent bien plus au sud, avec l'ambiance méditerranéenne de ses eaux aux reflets bleu lagon, ses pins maritimes et ses galets. Mais c'est à mi-chemin entre Morgat et le cap de la Chèvre que se trouve la grève de l'Île-Vierge, endroit fort apprécié des kayakistes pour effectuer une pause au cours de leur périple autour de la presqu'île de Crozon. Que cette plage est jolie, éclairée par la lune à son premier quartier ! Alors, pourquoi l'enlaidir du cadavre d'une jeune femme en cette douce nuit du mois d'août ? Voilà l'une des énigmes que devra résoudre la lieutenante Laurence Rousseau, de la brigade de recherches de la gendarmerie brestoise. Après une courte période d'hésitation, elle appréciera même l'aide inattendue des deux mystérieuses assistantes venues s'immiscer dans son enquête qui la promènera de Crozon jusqu'au Ménez Hom.
    Suivez les investigations de la lieutenante Laurence Rousseau et résolvez à ses côtés plusieurs énigmes brestoises, avec ce 7e tome de Chantelle, enquêtes occultes !
    EXTRAIT
    Laurence remarque le changement de comportement de Camille lorsqu'elle parcourt les dernières lignes et regrette de lui avoir laissé lire ce passage : cela risquait de réveiller le sentiment de culpabilité qui, la veille, l'avait presque conduite au suicide. En effet, les larmes ne tardent pas à inonder les joues rondes de la jeune femme :
    - Si j'avais vu, si j'avais compris, si j'avais été moins conne, j'aurais pu la convaincre d'arrêter ça ! Elle ne m'a rien dit lorsqu'elle est venue me demander ce service, juste « Sois sympa, fais ça pour moi, je t'expliquerai ensuite... »
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1966 en région parisienne, Jean-Michel Arnaud s'est installé en Bretagne en 1994 pour son travail d'ingénieur en informatique. Ses romans se déroulent principalement dans la partie nord du Finistère, de Brest - sa ville d'adoption - à Landivisiau, avec un court détour par Quimper.

  • Quand une quête identitaire se mêle à une enquête policière... Lorsqu'il recouvre ses esprits au terminus de ce train, l'homme a tout perdu, jusqu'à sa mémoire. Il part alors à la recherche de son identité dans les rues de Brest, en travaux pour l'installation du tramway. Heureusement, pour l'épauler dans sa quête, il bénéficiera de l'aide inattendue de Jean-Do, infirmier de nuit à la Cavale Blanche, rencontré par hasard sur un banc du Cours Dajot, et de Charlot, SDF féru d'histoires brestoises. Alors que la police tente de résoudre le "Crime du port de commerce", l'homme parviendra-t-il à échapper à son amnésie avant que Chantelle et son équipe ne le retrouvent ? Découvrez rapidement ce polar breton au suspense haletant ! EXTRAIT «Pitoyable», l'adjectif correspond précisément à ce que pense de lui-même l'homme qui s'évertue à rejoindre ces lumières, loin devant lui, sans s'affaler sur ce quai peu fréquenté. L'horloge accrochée en hauteur indique environ 6 heures. Il progresse, charriant laborieusement ses méditations et essaye doucement de retrouver des idées claires. Il était dans un train, la chose est sûre. Mais d'où venait-il ? Et où a-t-il donc débarqué ? Là, il n'a pas de réponse et aucun panneau ne donne d'indice. Le réveil a peut-être été trop brutal, il a besoin d'un peu plus de temps pour recouvrer ses esprits. Il arrive au niveau de la voiture-restaurant qui se fait ravitailler afin de pouvoir re-caféiner les voyageurs matinaux croisés sur le quai, car ils n'ont pas tous l'air bien réveillés. Mais eux au moins savent d'où ils viennent et où ils vont, tandis que lui ne le sait toujours pas. Nouvelle tentative : « Ce matin, j'ai pris le train à... je ne sais plus où... je voulais aller... je ne sais pas où... et je devais faire... je ne sais pas quoi. » Voilà qui ne l'avance pas beaucoup. Plus que trois wagons et la gare lui livrera ses secrets. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Editions Bargain, le succès du polar breton. - Ouest France À PROPOS DE L'AUTEUR Né en 1966 en région parisienne, Jean-Michel Arnaud a rallié la Bretagne en 1994 pour son travail d'ingénieur en informatique. La lecture de romans policiers régionaux lui donne l'envie de tenter sa chance dans ce genre. Bassiste, il participe à plusieurs groupes pop-rocks amateurs, de 1999 à 2004 avec le groupe Hepanah, maintenant disparu, et depuis 2008 avec le groupe My Bones Cooking tournant régulièrement dans la région brestoise. Cavale à Brest est son premier roman policier.

  • Le prochain tirage, ce sera carton plein, avec pour lot une mort violente, carreau d'arbalète planté en plein coeur !
    « Le prochain tirage, ce sera carton plein, avec pour lot une mort violente, carreau d'arbalète planté en plein coeur ! Attention, premier numéro : le 6 ! »
    Tous les week-ends, les adeptes du loto envahissent quelques salles des fêtes de nos bourgades bretonnes pour un agréable moment, à déposer consciencieusement leurs pions colorés sur les nombreuses grilles étalées devant eux, le long des tables alignées.
    « Prochain numéro : le 53 »... « Numéro suivant : le 32 ! Ah, un gagnant, qui vient de perdre la vie...»
    Voici qu'un machiavélique criminel endeuille les lotos du Nord-Finistère.
    Police et gendarmerie enquêteront conjointement, avec l'aide inattendue de Chantelle venue initier son compagnon aux joies du loto. Parviendront-ils à
    démasquer le coupable avant la fin de la partie ?
    Le tome 4 de Chantelle, enquêtes occultes vous fera découvrir une intrigue haute en couleurs dans le Haut-Léon : qui est ce mystérieux assassin qui décime les joueurs de loto ?
    EXTRAIT
    Une confusion extrême règne dans la salle à l'arrivée de la gendarmerie. Doit-on débarrasser ou non ? Les policiers ne vont-ils pas vouloir analyser
    les traces de pas à l'intérieur ? Suivant les conseils de Michel, Serge a immédiatement fait interdire l'accès au couloir de service où quelques curieux aux goûts morbides auraient aimé se rendre pour voir le corps. Après constatation des faits, le lieutenant Dumontoir vient informer l'organisateur de la soirée :
    - Il s'agit sans aucun doute d'un crime dont la scène devra être préservée. Les équipes scientifi ques sont prévenues, elles ne devraient pas tarder...Mais, que faites-vous là, vous deux ?
    Reconnaissant leur ami, Michel et Chantelle se sont approchés discrètement.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Éditions Bargain, le succès du polar breton. - Ouest France
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1966 en région parisienne, Jean-Michel Arnaud a rallié la Bretagne en 1994 pour son travail d'ingénieur en informatique.
    Après Brest, Landivisiau et un petit tour en Cornouaille, il retrouve le Haut-Léon pour ce nouveau roman policier.

  • 24

    Jean-Michel Lecocq

    Nous sommes en 1572, le 24 de chaque mois, le cadavre d'un homme est retrouvé dans une église de Paris. Quand certains accusent la Cour des miracles, d'autres mettent en cause les Réformés, d'autres encore les Catholiques ultras. Vincenzo va mener l'enquête, parviendra-t-il à démasquer celui que l'on appelle le Scarificateur ? En même temps qu'un thriller palpitant, ce livre offre au lecteur un panorama de la capitale à la fin du XVIe siècle ainsi qu'une peinture réaliste de la société à la veille de la Saint-Barthélemy.

  • Saint-Tropez, février 2009. François Lemel, dandy dilettante et suffisant, gère avec son épouse une galerie d'art moderne qui périclite. Survient un mystérieux commanditaire qui lui propose de retrouver, en échange d'une juteuse rétribution, une série de toiles totalement inconnues. En acceptant cet étrange contrat, le galeriste est loin d'imaginer l'engrenage infernal dans lequel il s'engage...

  • Voilà plusieurs années, des meurtres sordides, inspirés de rituels médiévaux, sont venus semer le trouble dans la région des Cévennes. Ces crimes odieux constituaient-ils un jeu de très mauvais goût ou bien répondaient-ils à une mise en scène diaboliquement orchestrée? Rien à quoi se raccrocher, aucun lien apparent entre toutes ces victimes françaises et étrangères, le flou total...

  • Des jeunes femmes sont retrouvées étranglées à Saint-Tropez. Hubert Wax, policier et amateur de jolies femmes, identifie dans ces victimes de récentes conquêtes. Mieux : ces jeunes femmes ont été assassinées le soir-même où Wax leur tenait compagnie. Lui seul est au courant de ces coïncidences mais ne se souvient de rien. Est-il le tueur, criminel amnésique ? Est-il victime d'un manipulateur ? La dernière victime est la fille du ministre de l'Intérieur. Le commissaire Théo Payardelle est dépêché sur place...

  • Le professeur de français du collège public de Lannilis n'aura pas le temps de terminer la correction des rédactions de ses élèves...
    Il est retrouvé dans son bureau, le corps transpercé d'une pique à brochette, avec l'Andaluza de Granados en fond sonore !
    Qui peut avoir assassiné cet homme apprécié de tous ses collègues ? Sa mort est-elle en rapport avec sa passion pour la photographie nocturne, ou liée à ces lettres mystérieuses, écrites à la plume sergent-major sur un magnifique papier ?
    À la demande de Chantelle qui souhaite disculper ses protégées, le capitaine Adrien Le Gac de la Police Judiciaire brestoise vient donner un coup de main à son ex-compagne, la lieutenante de gendarmerie Laurence Rousseau, pour résoudre cette enquête dans le Pays des Abers.
    Découvrez le 6e tome de Chantelle, enquêtes occultes et laissez-vous surprendre par un duo d'enquêteurs détonant !
    EXTRAIT
    Le Gac s'étire avant d'accorder une ultime vérification au document affiché sur son ordinateur. Correct ! Il ne reste plus qu'à l'imprimer et ajouter cette feuille à l'épaisse liasse dans la chemise cartonnée, puis transférer le tout à la magistrature. Mais la sonnerie de son téléphone portable l'interrompt au moment où il allait cliquer sur le bouton : sur l'écran, l'indication « Chantelle » lui procure un sentiment mêlé d'étonnement et d'inquiétude.
    - Bonsoir, joli capitaine. Nous devons absolument nous voir sans tarder. Tu m'invites à prendre un thé chez toi ?
    Dans la voix généralement posée de la sorcerez, Adrien ressent l'urgence agrémentée d'une pointe d'anxiété. Coup d'oeil à sa montre.
    - Donne-moi une heure, que je plie cette affaire. Je n'aime pas laisser mon travail en plan.
    - Accordée ! Toutefois, inutile de t'affoler, Ruby n'est en rien concernée.
    Déjà, elle a raccroché. Lançant l'impression, Le Gac attrape le dossier à remettre au commissaire Pennac'h. Même si elle l'a rassuré en affirmant que sa compagne n'était en rien impliquée, le capitaine de la Police Judiciaire brestoise reste circonspect quant à cet appel : que peut donc lui vouloir cette étrange femme ?
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1966 en région parisienne, Jean-Michel Arnaud a rallié la Bretagne en 1994 pour son travail d'ingénieur en informatique. Il trouve là le plaisir de l'écriture : de la poésie pour commencer, avec les recueils "(In)quiétude" et "Flots Flous". La lecture de romans policiers régionaux lui donne l'envie de tenter sa chance dans ce genre. Bassiste, il participe à plusieurs groupes pop-rocks amateurs, de 1999 à 2004 avec le groupe Hepanah, maintenant disparu, et depuis 2008 avec le groupe My Bones Cooking tournant régulièrement dans la région brestoise.

  • Trois enquêtes criminelles insolites, menées par un couple singulier. Fabienne Quinot, la policière et Pierre Couvreur, le journaliste, sont propulsés dans des univers où les factions, les sectes et les hallucinés, se croient tout-puissants. L'auteur nous entraîne dans des mondes où la raison ne compte plus.

  • Sans tête

    Jean-Michel Roche

    Si la découverte d´un cadavre dans un caveau de famille est banale, la dépouille momifiée d´une inconnue sans tête, posée sur un cercueil, l´est beaucoup moins. Cela va perturber la sérénité d´un petit cimetière varois pourtant bien paisible. Une fois de plus l´ADN aidera à l´identification du corps. La commissaire Fabienne Quinot décidera de rouvrir l´ancien dossier de disparition, au grand dam d´un major Merlinot ne s´attendant pas, dans sa gendarmerie, à cette cascade de contrariétés. La jolie commissaire parisienne ne sera pas accueillie dans le Var avec des fleurs...
    Après un premier polar maçonnique Affaires étranges au quai des Orfèvres, Jean-Michel Roche nous entraîne, à la suite de son héroïne Fabienne Quinot et de son équipe surprenante, dans une aventure ésotérique où certaines forces tenteront d´anéantir la policière.
    L´auteur continue à lever d´autres voiles sur la franc-maçonnerie qu´il connaît si bien...

  • La capitaine de police Delphine Thibaudeau enquête sur trois faits en apparence peu liés, qui la mèneront du milieu des ostréiculteurs au quartier de la Bastille...
    Dans les claires d'affinage des huîtres, à Port-des-Barques, en temps ordinaire, les ostréiculteurs ne manquent pas de travail. Alors quand au mois de décembre, à l'approche des fêtes, période pendant laquelle l'expédition des coquillages vers les grands marchés ne souffre aucun retard, on découvre, un matin à l'embauche, le corps sans vie d'une ouvrière dans une cabane de Monportail, puis une camionnette renversée, non loin de là, dans un fossé de marais de Saint-Froult, et enfin un vagabond postré au pied de la Croix Hosannière de Moëze, l'angoisse est à son comble.
    Jean-Michel Thirieau nous signe un polar passionnant du début à la fin, au moyen d'une intrigue captivante, de descriptions fines et imagées et de personnages attachants.
    EXTRAIT
    Delphine pénètre dans la maisonnette. C'est tellement petit que l'embrasure de la porte suffit pour y voir assez clair à l'intérieur. Ça vaut mieux car il n'y a pas d'électricité. Rustique, la maisonnette ! C'est le moins qu'on puisse dire. Une grande caisse retournée fait office de table et une souche en partie bouffée par les termites sert de tabouret. Le lit, dans un recoin, est en meilleur état. Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'ensemble est spartiate mais, en attendant, c'est propre. Un vélo dont les garde-boue sont rouillés mais qui semble en état est appuyé contre un mur. Rien d'autre, sauf un peu de bois dans l'appentis et des cendres dans un poêle dont le tuyau d'évacuation des fumées se perd dans le conduit d'une cheminée dont l'humidité dévore le linteau de pierre. Rien, ni dans ni sous le lit sur lequel se trouve étendu un gros duvet de montagne. Rien non plus sous la souche. Heureusement qu'à côté de la caisse-table une valise, qui ne demande qu'à être auscultée, est posée sur deux briques, probablement pour éviter la fraîcheur du sol en terre battue
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean-Michel Thirieau est né à Paris.
    Marin, il fut instructeur dans la marine vietnamienne. Ses romans permettent, au fil du récit, de voir évoluer des personnages dans leur milieu et entraînent le lecteur à la recherche d'une vérité fluctuante par des chemins parsemés de nombreuses descriptions géographiquement ou historiquement véridiques.

  • Et dire que la charmante détective Regan Reilly voulait profiter de la Fête Nationale pour se reposer dans la somptueuse villa de ses parents ! Elle était loin de penser qu'un concert de musique country bouleverserait ses plans à la dernière minute... Une jeune chanteuse menacée par un inconnu, un héritier extravagant, son épouse évaporée et un gourou farfelu : voici les protagonistes d'un drôle de jeu de piste auquel Regan va être mêlée bien malgré elle. Présumé coupable : un violon !

  • La campagne bretonne devient le théâtre de meurtres mystérieux...
    Michel Mabec, alias Double-M, a choisi de s'éloigner à Plougourvest, village de la Communauté de Communes de Landivisiau, afin d'y trouver la tranquillité nécessaire à l'écriture de son nouveau roman. Mais des meurtres commis à proximité de son ancienne ferme isolée vont venir troubler la quiétude des lieux, auparavant uniquement rompue par le passage à basse altitude des Rafale de la proche Base Aéronautique Navale...
    Une nouvelle enquête rythmée pour Double-M, dans ce second tome de Chantelle, enquêtes occultes !
    EXTRAIT
    Plougourvest ! Vous ne connaissez pas Plougourvest ? Aucune honte : moi-même, né à Brest en mille neuf cent soixante, je n'avais jamais entendu prononcer le nom de ce village du Pays de Landivisiau, sis à une quarantaine de kilomètres de là. Sur la voie rapide, nulle sortie ne le signale, alors que des panneaux indiquent Plouvorn et Bodilis, deux bourgs situés à proximité. Pourquoi faudrait-il connaître Plougourvest ? Hormis quelques vieilles pierres, agréables aux férus d'archéologie, cette commune n'abrite pas grand-chose de remarquable.
    Joseph attend, à l'extérieur de la zone circonscrite. Me voyant approcher, il me salue d'un pâle sourire et m'explique ce qui se passe :
    - C'est Sabine Pattes en l'air. On dirait que quelqu'un lui a réglé son compte...
    Un gendarme qui a entendu Joseph s'avance, un minuscule carnet à la main :
    - Vous la connaissiez ?
    - Bien sûr ! Impossible de ne pas connaître Sabine quand on traîne une bonne partie de la journée dehors...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1966 en région parisienne, Jean-Michel Arnaud a rallié la Bretagne en 1994 pour son travail d'ingénieur en informatique. Il trouve là le plaisir de l'écriture : de la poésie pour commencer, avec les recueils "(In)quiétude" et "Flots Flous". La lecture de romans policiers régionaux lui donne l'envie de tenter sa chance dans ce genre. Bassiste, il participe à plusieurs groupes pop-rocks amateurs, de 1999 à 2004 avec le groupe Hepanah, maintenant disparu, et depuis 2008 avec le groupe My Bones Cooking tournant régulièrement dans la région brestoise.

  • ?Fausses notes en Bretagne
    Oyez, oyez la triste histoire
    De ce sonneur sans auditoire
    À qui vient l'idée de mourir,
    Son corps restant à dépérir.
    Heureusement, quelques sorcières
    Viendront jouer les justicières
    Et à son âme, dans l'aventure,
    Offriront une digne sépulture.
    Balade en vieille ville de Quimper,
    En compagnie de nos compères
    À suivre leurs péripéties
    D'un bout à l'autre de ce récit...
    Laissez-vous entraîner dans le 3e tome de Chantelle, enquêtes occultes, un roman policier régional passionnant !
    EXTRAIT
    Ce soir, La Gentilhommière est vide, raison pour laquelle Bernard peut profiter du moelleux fauteuil club campé au milieu du salon à l'ambiance cosy : en cette fin d'hiver, la maison d'hôte, sise rue Saint-Nicolas, dans le vieux Quimper, est moins fréquentée. Marie attrape le dictionnaire franco-italien dans l'imposante bibliothèque qui orne la pièce.
    -Je dois d'ailleurs vérifier un mot. L'autre fois, en racontant mon histoire aux retraités napolitains, je crois bien m'être trompée... Pour fantôme, je disais fantomo, et eux me répondaient fantasma... Je pensais qu'ils plaisantaient, qu'ils transformaient mon spectre en fantasme. Mais non ! Ils étaient sérieux. Bon, il faut que je l'inscrive dans mon carnet, pour les prochains clients italiens : un couple de Romains a réservé pour le troisième week-end d'avril.
    Mais, en cette fin de journée, le joueur de bombarde connaît quelques problèmes de souffle : la gavotte, vaillamment entamée s'arrête au milieu de la phrase musicale, déjà maintes fois répétée, une poignée de notes fausses et éparses jaillissent encore pendant quelques secondes, puis le silence du vieux Quimper gagne le combat. Ce soir, le fantôme du talabarder est mort une seconde fois.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1966 en région parisienne, Jean-Michel Arnaud a rallié la Bretagne en 1994 pour son travail d'ingénieur en informatique. Il trouve là le plaisir de l'écriture : de la poésie pour commencer, avec les recueils (In)quiétude et Flots Flous. La lecture de romans policiers régionaux lui donne l'envie de tenter sa chance dans ce genre. Bassiste, il participe à plusieurs groupes pop-rocks amateurs, de 1999 à 2004 avec le groupe Hepanah, maintenant disparu, et depuis 2008 avec le groupe My Bones Cooking tournant régulièrement dans la région brestoise.

empty