Religion & Esotérisme

  • D'" amen " à " Alléluia ", en passant par " aujourd'hui ", " avec ", " silence " " viens " et " heureux " voici décryptés les 7 mots de l'Évangile qui expliquent toute la Bible. Un grand livre d'initiation quise lit avec bonheur tant il allie simplicité et profondeur. L'Évangile fourmille de mots dont la portée nous dépasse souvent.
    Prenons " Amen ", qui est loin de n'être qu'une conclusion automatique de prière.
    " Heureux " et " Viens ", qui invitent au bonheur.
    " Aujourd'hui ", qui rafraîchit le quotidien par l'irruption de Dieu dans nos vies.
    " Avec ", qui dit la proximité de Dieu avec nous
    Ou l'étrange " Silence ! " opposé par Jésus à un esprit mauvais, indiscret et intempérant.
    Et bien sûr : " Alleluia! " qui scelle la joie pascale.
    Sept mots qui balisent les chemins de l'Évangile, sept parcours depuis l'Ancien Testament jusqu'au Nouveau. Dépoussiérés, ils nous invitent à redécouvrir l'Évangile comme une belle et bonne nouvelle.

  • En Jésus, Dieu lui aussi a été un enfant. Pourquoi ? Comment ? Virginité, maternité, incarnation, chair... ? Que dit l'Évangile à ce sujet ? Qu'en pense l'un des grands théologiens contemporains de la science ? Et qu'est-ce que ce grand récit raconte sur nous ?
    Gaspard, Melchior et Balthazar, entre le boeuf et l'âne gris... Loin des images infantiles répétées lors des fêtes de fin d'année et librement inspirées des évangiles apocryphes, les deux premiers chapitres des évangiles de Matthieu et de Luc révèlent, en plus de l'origine de Jésus, le projet de Dieu pour les hommes et le moyen d'y participer.
    Les récits de la Nativité et des premières années de la vie du Christ, décryptés ici par Jean-Michel Maldamé, parlent au coeur et à l'intelligence et éclairent le sens de notre propre présence sur terre. Avec Marie, Joseph, Élisabeth, Zacharie, Anne, Syméon, les bergers et les mages paraît ainsi le visage de l'humanité nouvelle rassemblée par le Messie.
    Un livre de théologie, sur fond de science, qui ouvre sur la contemplation.

  • Un petit livre pour répondre à toutes les questions que chacun se pose sur la Bible et en faciliter l'approche. Une belle introduction à l'Écriture Sainte à offrir en complément du texte sacré.

  • La vie est un perpétuel aller-retour qui peut nous enrichir et nous aider à voir les choses du bon côté. Le contraire rend la vie absurde et sans issue, au sens réel, du pourquoi de notre existence sur cette planète Terre. L'objectif de ce livre est une invitation à une prise de conscience face au constat peu élogieux des us et coutumes dans nos différentes sociétés actuelles, à partir de quelques textes de méditations.

  • Qui pourrait soutenir que les religions sont sources de paix face aux récents actes terroristes et à la folie du Djihad ? Laissant aux autres monothéismes abrahamiques le soin d'aborder l'étude de leurs responsabilités, Jean-Michel Maldamé interroge, dans

  • Jusqu'à la fin du Moyen Âge, saint Joseph n'était honoré d'aucune fête spécifique, d'aucun culte particulier ni de dévotion publique connue. Pourtant, il reçut de Dieu une mission exceptionnelle : être l'époux de la Vierge Marie en gardant la vertu de chasteté et devenir par là même le père adoptif de celui qui devait se révéler le Messie, Fils de Dieu, Jésus.
    Or, dans toute famille humaine, le père tient ultimement sa paternité de Dieu qui se fait connaître comme « Père ».
    L'Église est un Corps institué par le Christ où la doctrine et les dévotions s'explicitent au fil des siècles. Au début de l'époque moderne, saint Joseph sort de l'effacement où il semble avoir été tenu par la dévotion, malgré son rôle d'époux et de père, souligné dans les Évangiles, et reçoit alors l'hommage d'un culte spécifique. L'Église propose à l'attention des fidèles le saint qui, par excellence, montre une paternité reçue de Dieu.
    Saint Joseph est aussi l'aboutissement de toute une lignée généalogique, révélatrice de cette véritable paternité, issue de l'Ancien Testament à travers le patriarche Jacob, son fils Joseph mais aussi d'une lignée de « figures » comme Moïse et David. Par ailleurs, l'Église propose la méditation sur plusieurs autres vertus du saint : modèle des travailleurs, patron de la bonne mort, patron de l'Église universelle, etc.
    Rôles et vertus admirablement illustrés par des artistes qui ont mis leur art au service de la foi et qui ont ainsi largement contribué à faire connaître et aimer saint Joseph.

    L'iconographie exceptionnelle de Jean-Paul Dumontier complète les approches historiques de Jean-Michel Sanchez, docteur en histoire de l'art et spécialiste de l'art sacré, et la contribution anthropologique que Jean-François Froger apporte en relisant les textes de l'Écriture Sainte concernant la différence féminin-masculin, révélatrice de la spécificité humaine de la « paternité » dans l'union en « une seule chair ».
    Cet ePub est au format maquette fixed : vérifiez la compatibilité de vos appareils de lecture.

  • Ceci n'est pas un livre de plus sur saint Paul. Loin de ne concerner que la religion, l'expérience de Paul est à même d'éclairer un lecteur, croyant ou non, sur les capacités du psychisme à subvertir la violence pulsionnelle qui l'habite pour la faire servir à la construction du vivant.

  • Le bouddhisme est-il une religion « verte » ou cette image est-elle un produit de l'imagination occidentale ? L'écobouddhisme, qui a fleuri depuis une trentaine d'années en Occident, laisse plus ou moins entendre que le bouddhisme - du fait notamment de sa vision de l'interdépendance de toutes choses - serait « écologique » par essence. Cependant, l'étude rigoureuse de la tradition originelle du Bouddha et de ses sources textuelles les plus anciennes ne permet pas d'accréditer une telle interprétation. En même temps, le bouddhisme dispose de ressources pour répondre au défi crucial de la crise écologique. Mais cela doit encore être pensé et articulé.

  • Notre cerveau est ainsi fait que, dès la première seconde de notre vie, nous imitons les autres et, sans le savoir, copions nos désirs sur les leurs. Les envies d'autrui éveillent les nôtres. C'est ainsi que nous pouvons apprendre, communiquer, ressentir, compatir... devenir humain. Mais l'imitation est aussi le moteur premier de nos rivalités, de nos jalousies, de nos violences - que nous justifions après coup au nom de nos émotions ou de notre raison. Neuropsychiatre et psychologue, Jean-Michel Oughourlian a été l'un des premiers à explorer la spirale mimétique qui nous domine. La découverte des neurones miroirs a corroboré sa théorie de façon spectaculaire. Il en a tiré les bases d'une nouvelle psychologie qu'il a brillamment exposée dans son essai Notre troisième cerveau. Comprendre le fonctionnement de notre cerveau pour nous en libérer : c'est ce qu'il nous apprend aujourd'hui, de manière simple et pratique. Afin de faire du mimétisme un atout plutôt qu'un handicap.

  • Intrigués par ce qu'il se cache derrière l'ésotérisme, les OVNI ou encore la télépathie ?
    Apparitions de fantômes et d'objets volants non identifiés, enlèvements par des extraterrestres, expériences de mort imminente... Ces phénomènes fascinants sont aujourd'hui qualifiés de «?paranormaux?». Michel Leurquin et Jean-Michel Abrassart sont passionnés depuis longtemps par l'étrange et se réclament de la zététique, une branche qui étudie les phénomènes paranormaux de manière scientifique. À la manière de Dana Scully dans «?X-Files?», ils expliquent ce qui est prétendument «?inexplicable?». Les auteurs nous présentent une vingtaine de faits paranormaux et l'état des recherches scientifiques sur ces sujets.
    Découvrez, entre autres,...
    ...comment Elsie et Frances, deux jeunes Anglaises, parvinrent à convaincre leur famille que des fées avaient élu domicile dans leur jardin et comment Arthur Conan Doyle lui-même fut impliqué dans la supercherie.
    ...les liens étroits entre la fiction et la réalité qui transformèrent «?Amityville?», lieu de crime, en véritable lieu hanté et inhabitable.
    ...la terrible légende du Slender Man, qui «?poussa?» deux adolescentes à poignarder une de leur camarade et à la laisser pour morte dans un bois.
    ...la manière dont les détectives extralucides firent fortune au sortir de la guerre.
    ...la façon dont les prédictions de Nostradamus furent interprétées et même inventées de toutes pièces?!
    L'ouvrage est préfacé par Gérald Bronner, sociologue, membre de l'Académie des technologies et membre de l'Académie nationale de Médecine.
    Cet ouvrage de zététique explore une vingtaine de phénomènes étranges et paranormaux pour rendre compte des recherches scientifiques existantes à leur sujet.
    EXTRAIT
    Nous avons la sensation subjective d'être dans notre corps. Nous trouvons celle-ci tellement évidente que nous ne nous rendons pas compte qu'elle est générée par notre cerveau. Ce dernier fabrique une carte du corps qui coïncide généralement bien avec celui-ci. Dans certaines circonstances, cette sensation d'habiter notre propre corps peut néanmoins être perturbée. Il n'est pas rare qu'une personne amputée continue à sentir la présence du membre manquant comme si la partie absente était toujours là ! La littérature médicale surnomme cela un membre fantôme. Ce phénomène s'explique par le fait qu'après une amputation la zone de la carte du corps générée par le cerveau continue à exister alors que la contrepartie physique est désormais absente. Les expériences de sorties hors du corps sont une perturbation globale de cette carte. Le neuropsychologue Olaf Blanke a découvert qu'il était possible de générer des sorties hors du corps en stimulant électriquement le carrefour temporo-pariétal droit. Il semblerait par conséquent que cette zone spécifique du cerveau joue un rôle important dans notre sensation d'être situé dans notre corps.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Le livre passe en revue les mythes les plus répandus à notre époque : la zone 51, le triangle des Bermudes, les prédictions de Nostradamus, la divination, ... et offre du matériel critique. Mais l'intérêt du livre vient plutôt de la manière d'aborder ces problématiques. - Luniver, Babelio
    Un honnête livre de critique scientifique de phénomènes paranormaux. Les auteurs démontent une vingtaine de mythes de ce domaine : le triangle des Bermudes, Nostradamus, les chirurgiens philippins, l'expérience de Philadelphie, etc. - benleb, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Michel Leurquin est enseignant. Il applique la rigueur scientifique à l'Histoire et est l'auteur de Pour en finir avec les mythes de l'Histoire, aux Éditions Jourdan.
    Jean-Michel Abrassart est docteur en psychologie. Passionné de zététique, il enquête sur le vrai et le faux dans le monde du paranormal.

  • Rares sont les ouvrages qui passent en revue, selon une perspective chrétienne, les principaux courants picturaux depuis le 15e siècle. Jean-Michel Bloch, professeur de «Pensée contemporaine» à l'Institut Biblique de Genève, a osé la démarche. Il en résulte une réflexion pertinente, exhaustive et clairement structurée, agrémentée de nombreux «Arrêts sur oeuvre», qui permettent d'étayer le propos.

  • Universelles et communes à tous, les superstitions se sont développées au même rythme que la socialisation de l'espèce humaine. Témoin de notre histoire, nos coutumes, nos métamorphoses, elles font partie intégrante de notre culture. Par essence pluridimensionnelle, leurs conséquences positives ou négatives peuvent influencer nos destins et, parfois, dans les cas obsessionnels perturber gravement notre comportement. Obscures ou superficielles, elles entraînent toutes sortes de pratiques ésotériques pour attirer la bonne fortune ou repousser le mauvais oeil. Largement éprouvées par l'imaginaire des poètes et des philosophes de l'Antiquité, les superstitions ont permis de maîtriser l'incompréhension des hommes face aux mystères de la vie et aux bouleversements de la nature. Considérées de la fin du Moyen Age au début du XXe siècle comme une déviation du sentiment religieux fondé sur la crainte et l'ignorance, elles ne font plus partie aujourd'hui que d'un folklore sympathique et intrigant.

  • Des déesses aux serpents de la Crète antique, des dieux du tonnerre au culte de la nature et à la résurgence des religions indigènes en Europe, cet ouvrage, best-seller en Angleterre, est la première étude du genre exhaustive et objective, qui propose une perspective nouvelle sur l'histoire de l'Europe, son inconscient collectif et l'histoire des mentalités et de la religion en général. Ce travail novateur, dense, richement illustré confirme le paganisme comme une force persistante dans l'histoire européenne qui a exercé et exerce encore une influence profonde sur la pensée moderne. Pas à pas, nous suivons l'évolution de ce courant de pensées, de vie et de spiritualité en parallèle des religions dominantes, voire en conjonction avec celles-ci. Le lecteur prend conscience d'à quel point le monde moderne doit au paganisme ancien son pluralisme tolérant, son amour des arts, un grand nombre de ses connaissances et de sa philosophie. Il découvre que le paganisme a laissé une puissante empreinte sur la société, les traditions, les lieux de culte, les rituels, les arts, les contes populaires, etc.

  • La religion chrétienne est aujourd'hui la plus menacée au monde. 150 à 200 millions de chrétiens (catholiques, protestants, orthodoxes) sont discriminés ou persécutés à travers la planète. Au Proche-orient, en Afrique subsaharienne, en Asie, les chrétiens sont la cible de groupes armés et d'organisations terroristes. Ils subissent aussi des pressions sociales et des répressions d'appareils d'État. Surveillance, intimidations, assassinats, " épuration religieuse " comme en Irak sur le territoire de l'État islamique : la condition des chrétiens provoque une inquiétude de plus en plus forte dans la communauté internationale.
    Plus qu'une question de liberté religieuse, cette hostilité grandissante compromet l'existence même d'une civilisation et de ses valeurs. Le sort des chrétiens interpelle non seulement les croyants, mais aussi les non-croyants, les intellectuels, les gouvernements et les organisations non-gouvernementales.
    Plus de 70 témoignages, reportages et analyses d'experts de 17 nationalités Dirigé par le français Jean-Michel di Falco, le britannique Timothy Radcliffe et l'italien Andrea Riccardi, le Livre noir de la condition des chrétiens dans le monde, coordonné par Samuel Lieven, regroupe les contributions des plus grands experts mondiaux : historiens, journalistes, observateurs, représentants d'oNG et personnalités religieuses.
    Un livre indispensable pour savoir et comprendre

  • Une religion qui prêche l'unité et n'en vit pas elle-même, peut-elle être crédible dans le message qu'elle véhicule? Le christianisme doit non seulement rechercher l'unité spirituelle, mais surtout des actions concrètes pouvant aider les fidèles à faire face aux défis actuels du continent africain et du Congo en particulier. C'est dans ce sens que les chrétiens sont appelés à vivre dans une unité à travers la démarche oecuménique et le dialogue interreligieux.

  • Agnostique, scientifique et curieux, je me pose toujours un millier de questions et il y en a une qui me taraude depuis un long moment : Dieu est-il un mythe ou une réalité ? J'ai donc décidé de mener ma propre enquête.    
    En bon détective, j'ai collecté les indices scientifiques, recueilli des témoignages pour me forger une « intime conviction » quant à l'existence éventuelle d'un dieu.   Concernant les indices, la science a beaucoup progressé ces dernières années, trouvant ainsi des explications à bon nombre de mystères anciens. En collectant tous ces indices, j'ai pu déterminer quelles étaient les limites séparant le monde physique connu et l'au-delà, l'univers métaphysique. J'ai pu ainsi dessiner en « ombres chinoises » un premier portrait robot du « divin ».   
    Concernant les témoignages, j'ai voulu confronter les dogmes des différentes religions aux indices scientifiques recueillis et voir ainsi qu'elles étaient ceux qui pouvaient rester plausibles au regard de la science. Par exemple, j'ai curieusement découvert que la notion de paradis pouvait être tout à fait plausible et compatible avec les dernières découvertes scientifiques !   C'est après avoir mené toute cette enquête qui a duré deux ans que j'ai pu enfin me forger une intime conviction quant à l'existence de dieu !

  • La culture médiatique fascine les Africains tous âges confondus, et à tous les niveaux : public, culture, politique ou religieux. C'est le cas de l'Église catholique en général, et au Congo en particulier, qui donne une grande importance aux médias modernes pour l'évangélisation. Cette théologie pratique fait appel à la notion de l'incarnation et surtout de l'inculturation pour signifier le changement qu'apporte tout renouveau dans la rencontre entre deux cultures. Il est mis en exergue la culture traditionnelle de l'oralité, jadis prépondérante en Afrique, au profit de la culture médiatique, mais une culture à évangéliser afin qu'elle soit une chance pour les Églises locales.

  • D'où venons-nous? Que sommes-nous? Où allons-nous? Plus la science avance, plus s'avivent les questions et d'abord celle du Mal et de sa présence scandaleuse. Par-delà les récents et impressionnants succès de l'astrophysique, de la théorie de l'évolution et de l'anthropologie fondamentale, l'explication de l'univers, de l'homme, de la société, réduite aux seules lois mécaniques s'avère déficiente. Retraçant les grandes découvertes des sciences, Jean-Michel Maldamé en interroge les concepts, qu'il dépasse en faisant appel à la notion de Création, à la métaphysique et à la philosophie. Il développe ainsi une cosmologie totale, fondée sur la seule question décisive : quel est le sens de la vie et de la liberté ? À la croisée de la science et de la théologie, voici la saga magnifique et lumineuse du monde, de l'homme, de l'histoire où nous serons toujours plus complexes qu'un atome, plus évolués qu'un singe, et aurons toujours le choix entre être ou ne pas être des cannibales.

  • La collection Ma semaine de prière avec propose de vivre une petite retraite au coeur de la vie quotidienne. Quand vous priez, dites : Notre Père... (Lc 11,2) En approfondissant chacune des paroles de la prière enseignée par Jésus, ce parcours spirituel nous plonge au centre du message de l'Évangile.

  • L'ouvrage propose une lecture qui intègre à la fois la Tradition et la Symbolique maçonniques - auxquelles il ne faut surtout rien modifier - et la Connaissance de soi tirée des concepts jungiens. Ce cheminement ouvre les portes du mystère de chacun des symboles du Tableau de loge pour les placer dans un parcours initiatique cohérent et dynamique. Initiatique dans le sens d'indiquer une voie de réactualisation de notre Etre, ou pour mieux dire, une voie d'individuation. Il veut dire au lecteur comment il peut participer personnellement, comment il peut se construire une expérience, un vécu maçonnique et le ressentir comme tel : si un tel vécu ne s'accomplit pas, si un Frère ne s'approprie pas les clefs de l'édifice, alors une expérience de vie maçonnique est perdue. Le " Toucher de l'Etre " proposé dans ces pages est une descente en soi qui nous amène à un niveau de connaissance supérieur, à un degré de spiritualité plus élevé ; il place la démarche maçonnique au-dessus et au-delà des différences prétendues entre les obédiences et les rites.

  • Une mystérieuse organisation scélérate peut-elle nuire à la démocratie pendant plus de trois siècles ?
    De nos jours tout commence dans un petit musée parisien où une épée ayant appartenu à Lafayette est dérobée. Le commanditaire de ce vol est assassiné, indiquant l´importance que revêt l´objet aux yeux de certains criminels. Sa restitution quelques jours plus tard pose encore plus de problèmes à Fabienne Quinot, la jolie commissaire parisienne, comme à son équipe hétéroclite et complémentaire.
    L´église Saint-Germain-l´Auxerrois, d´où sonna le début du massacre de la Saint Barthélémy, est-elle bien le centre de toute cette affaire ?
    Pour comprendre où sont les racines du mal, Jean-Michel Roche nous emmène trois siècles plus tôt, en pleine révolution française, à la suite d´un aristocrate ruiné, ami des Lumières, de la Fraternité et de la démocratie, sur les routes peu sûres entre Paris et Nantes. Guillaume Lemaire de Chalo-Saint-Mars découvrira que le "Serpent d´Emeraude" possède un venin mortel.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Edgar Morin dit : « Rien n'est tout à fait ouvert, rien n'est tout à fait bouché, une nouvelle aventure est possible. » L'espèce humaine, face à son évolution, doit à présent répondre à des problèmes de vie essentiels. Un nombre croissant d'êtres se posent le problème de leur existence. Déçus par les Eglises, ils cherchent des voies nouvelles d'ouverture à soi-même. Or, dans tous les courants spirituels de l'humanité, ces voies oubliées existent, sous la forme de techniques précises de concentration et d'éveil, sous la forme d'une méditation qui dépasse l'étroitesse des dogmes et morales érigés au fil de l'histoire. Cette collection veut donc mettre au jour ce qui, dans le legs de toute tradition mystique, peut encore servir à l'homme d'aujourd'hui, de façon pratique. Inutile de créer un temple, car celui-ci est en soi, répètent les sages. Personne n'est libéré, chacun peut se libérer. Pourtant la vie se passe à déplacer l'illusion, à la cristalliser sur de toujours nouveaux objets. Et l'homme, face à la mort, comprend trop tard que personne ne l'a libéré. Chaque volume sera donc un retour à l'origine, un retour aux enseignements simples et concrets de ceux qui ont eu le courage de voir l'homme cosmique dans son unité. La libération n'est pas pour le futur, elle est réalisable tout de suite, par chacun, dans n'importe quelle société. Il faut commencer par changer l'esprit, la matière suivra.

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

empty