Michele Becquemin

  • A l'heure où les préoccupations se concentrent sur la délinquance, les mauvais traitements, le droit des usagers, ce livre permet d'éclairer les enjeux actuels de la protection de l'enfance. L'association Olga Spitzer a été fondée en 1923 par des pionniers de la protection sociale et judiciaire de l'enfance. Ceux-ci étaient convaincus que, d'une part, il fallait apporter des réponses plus éducatives que répressives à la délinquance juvénile et aux défaillances parentales et que, d'autre part, seuls des professionnels qualifiés auraient les conditions requises pour cela. Attachés aux valeurs humanistes et à la solidarité sociale, les professionnels des établissements de l'association ont contribué à l'élaboration des grandes lois de protection de l'enfance et à la modélisation de techniques d'intervention auprès des enfants et des familles en difficulté. Cette monographie qui met en interaction le fait institutionnel et le fait politique décrit, à la façon des historiens, les mutations du droit des mineurs, celle des politiques de santé et de la Famille ainsi que celles du travail social. Michèle Becquemin, sociologue spécialisée en histoire des institutions, conseillère technique au service social de l'enfance de Paris.

  • Cet ouvrage propose d'analyser la manière dont les « figures » de l'usager (patient, malade, ayant droit...) se déclinent dans les secteurs de l'éducation, de l'action sociale et médico-sociale à travers des situations concrètes. Il met ainsi en lumière les incohérences auxquelles les personnes sont confrontées dans l'expression de leurs droits.

empty