Nadine Audoubert

  • Maurice-François Rochet naquit à Nantes le 25 mars 1856. Il a environ quatorze ans quand il s'embarque pour Saint-Domingue. A bord, il rencontre des comédiens qui lui donnent le goût du théâtre. Débarqué sur l'île sans un sou, il gagne sa vie comme huissier et joue la comédie en amateur. Ses dons remarquables le feront bientôt engager dans une troupe de professionnels. Jeté en prison pour cause d'insolence envers le public, il est rapatrié. De retour en France, il joue en province puis monte à Paris où il débute sur les tréteaux de la Foire sous le nom de Volange. Dorvigny, auteur dramatique, écrira pour lui le personnage de Janot, avec lequel il obtient un triomphe inimaginable : Louis XVI et Marie-Antoinette possèdent son buste, les plus jolies femmes se le disputent, les salons les plus huppés se l'arrachent, il s'achète un château. Son talent remarquable se déploie aussi bien dans les rôles comiques que dramatiques. Et puis l'engouement pour Volange passe... Il mourra dans la misère à Marseille en 1808.

  • Charles-Hippolyte de La Bussière naquit à Paris en 1768. Son père, ancien officier de marine, ne parvient pas à mater cet enfant terrible qui continue au collège à multiplier les tours pendables. Cadet volontaire au régiment de Savoie-Carignan, il a quatorze ans et fait les quatre cents coups. L'enlèvement d'une religieuse le ramène à Paris. Il se passionne pour le théâtre et devient comédien. Son insolence, son irrésistible façon de bégayer, ses provocations font merveille. En 1789, il a vingt et un ans, toujours riant et plaisantant en dépit de la gravité de la situation, il contrefait les alarmistes et les motionnaires dans les jardins du Palais-Royal. Tant et si bien qu'au pire moment de la Terreur, il échappe de justesse à l'arrestation et parvient à se « planquer » en se faisant engager comme commis aux écritures au Comité de Salut Public. Là, il invente un moyen dangereux pour sa tête, mais efficace pour plus d'un millier de condamnés qu'il sauve de la guillotine, dont six sociétaires de la Comédie-Française. Tel est ce comédien héroïque, peu connu du grand public que Nadine Audoubert nous raconte avec sa verve et sa drôlerie habituelle.

empty