Bamboo Jeunesse Digital

  • Il s'appelle Louis-Charles Bouteloup. Fraîchement diplômé de la Faculté de Médecine, il se retrouve en première ligne, à Fleury, en décembre 1915. Il commande une ambulance hippomobile, surnommée l'As de Pique parce qu'elle est connue aussi bien pour le courage de ses infirmiers, que pour leur manque de soumission au Règlement. Bouteloup est un nom qui compte en politique, car le baron Horace, père de Louis, est député, lieutenant-colonel et proche du général Pétain. Cette relation privilégiée, loin de le protéger, fera du jeune officier une cible désignée pour les ennemis de l'élu, entre autres le redoutable Georges Clemenceau. Néanmoins, Louis accomplira la tâche épouvantable que la guerre lui impose, en essayant de préserver un humanisme auquel il est attaché jusqu'à la rébellion

  • « Torpedo Los ! », cet ordre, lancé par Walther Schwieger commandant le sous-marin U-20 le 7 mai 1915 à 14h24, les 2160 passagers et marins du transatlantique Lusitania ne l'ont pas entendu. À quelques heures à peine du port de Queenstown, le paquebot a coulé en 18 minutes, n'épargnant que 703 passagers. Parmi les survivants, un agent double français du nom de Latour ou Tower, bien placé pour connaître les tenants et aboutissants de la manipulation, et Alfred Vanderbilt, l'héritier de l'une des plus importantes fortunes des États-Unis. Joueur grevé de dettes, séducteur et noceur inconsolé de la perte de son grand amour suicidé, Vanderbilt dilapide sa fortune pour oublier. Cette tragédie lui permet cependant de redonner un sens à sa vie en se faisant porter disparu. En effet, n'ayant plus d'existence officielle, il n'aura de cesse, avec l'aide de rescapés décidés à se venger, de retrouver les responsables du plan qui conduisit le commandant Schwieger à couler le Lusitania

  • Pour Hitler, le pouvoir suprême n'était pas l'héritage du Christ, mais celui d'une race supérieure, les Aryens. Il était convaincu que rassembler les preuves historiques de leur existence lui permettrait de régner sur l'univers entier. C'est la mission confiée au professeur d'ethno archéologie à la faculté des sciences de Vienne : Arno Ixks. De Vienne à Katmandou en passant par Bagdad, Ixks sera accompagné par un ange noir, une magnifique Tibétaine, une tueuse nommée Palden. Il se rendra, avec l'autorisation de Gandhi, au bord d'un lac d'altitude, dans l'Himalaya, où s'ouvrirait l'un des rares accès à l'Agartha. C'est là qu'Arno va décider qu'il faut peut-être donner à Hitler les preuves qu'il cherche. Mais le Führer sera-t-il satisfait des preuves en question ? Peut-être, ou peut-être pas

  • Un vieil indien a rêvé que, du ventre d'une énorme araignée venimeuse, sortaient des millions d'autres Il est persuadé que seuls ses descendants, dotés de dons héréditaires, pourront combattre la Bête et il confie à son amie Canadienne, la jeune Diane Hunter, la mission de rassembler ses parents à la quatrième génération. Malheureusement, ils ne sont plus des coureurs de forêts. Leurs familles ont émigré et sont disséminées partout en Europe. Or, nous sommes en 1936, et partout les théories d'Adolf Hitler commencent à séduire le plus grand nombre, rendant la tâche plus que délicate...

empty