Editions 1

  • 1688 : naïve, pure et pieuse, Violante de Bavière arrive à Florence à l'âge de seize ans pour épouser Ferdinand de Médicis, le mari qu'on lui a choisi.
    Malgré l'amour que lui porte sa femme, Ferdinand retourne à sa vie de débauche le mariage à peine célébré.
    Violante se rapproche alors de son beau-frère Jean-Gaston, un jeune homme doux et introverti auquel elle peut se confier. Leur attirance est réciproque, mais ambiguë. Marié sur ordre à une fruste princesse allemande, le jeune homme part pour la Bohème. Il revient à Florence quelques années plus tard, sans avoir vaincu ses démons, tandis que son frère, rongé par le mal français, se réfugie auprès de Violante.
    Le grand-duc Cosme III, austère et dévot, désespère de voir un jour la descendance de ses fils assurée.
    Également mal aimés, Violante et Jean-Gaston forment un étrange couple.
    Grâce à eux, Florence, débarrassée des prêtres qui la tyrannisaient, retrouvera un peu de sa splendeur passée. Mais à leur mort, il en sera fini à tout jamais des Médicis. La décadence et l'extinction de la plus célèbre dynastie italienne.

  • Les Médicis ont été chassés de Florence. L'héritier de la famille, Cosme, est un enfant élevé loin de la ville pour le protéger du pape Clément VII. Lorsque Alexandre de Médicis, duc de Florence et fils du pape Clément VII, est assassiné par son cousin Lorenzaccio, le jeune Cosme est porté au pouvoir par les républicains. Mais bientôt, Cosme Ier se débarrasse de tous ceux qui gênent l'exercice de son pouvoir tyrannique.

    Habile politique, Cosme accroît les possessions des Médicis, aidé en cela par les Français. Le jeu des alliances entre grandes familles européennes le favorise : Catherine de Médicis s'apprête à monter sur le trône de France? Mais le destin tragique des Médicis rattrape Cosme : en 1562, l'un de ses fils, Giovanni, frappe à mort son frère Garzia. Fou de colère, Cosme le tue de sa main. Sa femme Eléonore en meurt de chagrin. Peu après, la jeune Maria refuse d'épouser le parti que Cosme a choisi pour elle : elle meurt soudainement. À Florence, on murmure qu'elle aurait été empoisonnée sur ordre de son père?

  • Une collection de grands romans historiques avec pour thème: LES CHEVALIERS DES MERS 1446-1506. On a voulu faire de lui un précurseur du monde moderne qui commencerait avec la « découverte » de l´Amérique, continent dont il ne soupçonna jamais l´existence. En fait, Christophe Colomb est un homme du Moyen Age, nourri de l´esprit de chevalerie et des croisades, imprégné de courants millénaristes chrétiens et juifs, pour lequel les terres qu´il découvre sont autant de routes vers la Jérusalem terrestre et céleste. L´homme qui ouvrit à l´Europe la route vers les Amériques n´avait jamais soupçonné découvrir un Nouveau Monde. Profondément enraciné dans l´imaginaire médiéval, il ne rêvait que d´une chose, libérer Jérusalem et le tombeau du Christ en finançant la Croisade par les richesses de Cypango, l´île mythique décrite par Marco Polo. Son enthousiasme et sa sincérité le préparaient peu à déjouer les pièges qui lui furent tendus, et à éviter d´être manipulés tant par les Portugais que par les Espagnols ou par ses propres compatriotes. Ce chevalier des mers, plus à l´aise au demeurant sur terre qu´à bord d´un navire, fut, en dépit ou à cause de ses défauts et de ses erreurs, un formidable aventurier, aussi rêveur que généreux. Ce sont les années de sa vie qui vont de sa naissance à la nuit du 13 octobre 1492 au large d´une île caraïbe que retrace ce nouveau roman historique de Patrick Girard, premier volume consacré aux grands navigateurs et découvreurs. Une saga en forme de thriller, où l´affrontement du bien et du mal dissimule parfois de sordides règlements de compte. Mais aussi de formidables revanches comme celle prise par Colomb sur la postérité, à laquelle rien ne le destinait.

  • Dans ce roman, Patrick Girard nous raconte le destin hors du commun de Fernand de Magellan, fi gure oubliée de l´histoire, rejeté par sa patrie d´origine, le Portugal, et négligé par sa patrie d´adoption, l´Espagne.
    Élevé à la cour de Lisbonne, ce gentilhomme désargenté, nourri des valeurs de la chevalerie, servit aux Indes et en Berbérie avant de recevoir une blessure le rendant inapte au métier des armes. Déclassé, vivant d´une modeste pension, il poursuit un rêve secret : être le premier à franchir, au sud de l´Amérique tout juste découverte, le passage menant aux épices des Moluques.Mais la Cour de Lisbonne refuse à Magellan ce qu´elle avait déjà refusé à Colomb : une fl otte de quelques navires. Il n´a d´autres solutions que de se mettre au service de l´Espagne, de gagner la confi ance du nouveau souverain, futur Charles Quint, et de convaincre ses adversaires à la Cour, autant d´obstacles à la mesure du voyage qui l´attend.Fernand de Magellan, l´inventeur du mondeMagellan fut le premier à effectuer avec sa fl otte le tour du monde d´est en ouest. Son voyage au début du XVIe siècle est en quelque sorte l´archétype de l´aventure pour l´aventure, de l´exploit sans lendemain, la formidable épopée maritime et chevaleresque d´un Don Quichotte des mers.

  • La très médiatique liaison entre Monica Lewinsky et Bill Clinton, les nombreuses maîtresses de François Mitterand, le sulfureux et mystérieux rapport entre les frères Kennedy et Marilyn Monroe, la passion d'Hitler pour Eva Braun : autant d'affaires qui concernent la vie privée des hommes d'Etat, mais qui, ayant des répercussions directes ou indirectes sur leurs actions et leurs décisions politiques, ont pu modifier le cours de l'Histoire. Sans voyeurisme, dévoilant des anecdotes, détails et épisodes rocambolesques, Patrick Girard nous révèle la face cachée des grands de ce monde, lorsque la petite histoire rejoint l'Histoire.

    Un ministre de Vichy, partisan de l'ordre moral et amateur... d'éphèbes ; Mao, le Grand Timonier, ardent consommateur de chair fraîche ; Staline, le Petit Père des peuples, en proie à des difficultés amoureuses ; Clemenceau, le tombeur de ministères... et de jolies Américaines ; le démêlés de Nelson Mandela avec sa harpie de femme... Patrick Girard nous brosse un panorama original de l'histoire du XXe siècle, vu à travers le prisme des passions amoureuses. Une manière singulière de découvrir ces grands hommes qui nous gouvernent.
    Né en 1950, Patrick Girard, historien, journaliste, ancien attaché de recherches au CNRS, a été rédacteur en chef adjoint à Jeune Afrique et conseiller de la direction de Globe Hebdo. Il est actuellement éditorialiste à L'Evénement et a publié plusieurs ouvrages historiques.

  • Carthage, 264 av. J.C., les nuages s'amoncellent au-dessus de la puissante cité africaine fondée par les Phéniciens. Rome, l'orgueilleuse métropole italienne, tente de s'implanter en Sicile et menace les comptoirs et le commerce carthaginois à travers la Méditerranée. Bientôt, c'est le conflit entre les deux villes. Une guerre sanglante, impitoyable et interminable.
    Hamilcar Barca, jeune officier issu d'une illustre famille carthaginoise, s'engage avec passion dans la lutte pour faire triompher sa cité. Secondé par son ami d'enfance Juba, fougueux prince numide, et par son précepteur, le sage Epicide, il parcourt la Méditerranée, de l'Afrique à la Sicile et à l'Espagne, livrant une guerre sans merci à Rome. Et, tandis que les mercenaires grondent et que les prêtres de Moloch Baal réclament des sacrifices humains, Hamilcar forge son destin. Dans le fracas des batailles, le barrissement des éléphants de combat et les clameurs des mercenaires, il écrit les pages d'une épopée à la gloire de Carthage.
    Premier volet de la trilogie des Barca, Hamilcar le lion des sables ressuscite la splendeur de Carthage et du monde punique. Plus qu'une fresque historique, ce volume permet de redécouvrir une civilisation envoûtante et fascinante.

    Né en 1950, Patrick Girard est historien. Il a été attaché de recherches au CNRS et est aujourd'hui éditorialiste à L'Evénement. Familier de la Tunisie et de son histoire, il a en outre publié, seul ou en collaboration, de nombreux ouvrages et essais historiques.

  • Fidèle au serment de vengeance fait à son père Hamilcar, Hannibal Barca décide de réaliser une audacieuse offensive en menant la guerre sur le territoire romain. En 218 av. J.-C., à la tête d'une armée hétéroclite, composée de guerriers carthaginois, de cavaliers numides, de frondeurs baléares, de mercenaires gaulois ou ibères et d'éléphants de combat, le jeune général quitte l'Espagne punique pour une incroyable épopée. Après avoir traversé les Pyrénées avec près de 100 000 hommes, il franchit le Rhône, puis gravit les Alpes avant d'affronter les légions romaines à la Trébie et à Cannes. Hannibal accumule les exploits et vole de victoire en victoire. Bientôt, ses troupes campent sous les remparts de Rome, la fière cité aux sept collines. Mais un adversaire acharné se dresse contre Hannibal : Scipion, brillant général romain. Entre les deux hommes qui se respectent et s'admirent, la lutte est désormais implacable.
    Cette nouvelle guerre punique va ensanglanter la Méditerranée pendant près de dix-sept ans.

    Deuxième volume de la trilogie des Barca, Hannibal, Sous les remparts de Rome, nous fait revivre l'extraordinaire aventure de l'un des plus formidables conquérants de l'Antiquité.

    Né en 1950, Patrick Girard est historien. Il a été attaché de recherches au CNRS et est aujourd'hui journaliste. Familier de la Tunisie et de son histoire, il est l'auteur de Hamilcar, le lion des sables.

  • "Il faut détruire Carthage". Les paroles de Caton le Censeur ont résonné dans la majestueuse salle dallée de marbre du Sénat romain. Pour assurer sa suprématie sur la Méditerranée, Rome doit se débarrasser de sa puissante rivale. Un nouveau conflit va éclater entre les deux cités. Mais cette fois-ci, il s'agit d'une guerre d'extermination. Rome a décidé d'en finir avec la grande métropole africaine, afin que jamais plus elle ne soit menacée, comme elle l'avait été par Hannibal et sa formidable armée. Cependant, un homme se dresse contre Rome : Hasdrubal. Apparenté à l'antique famille des Barca, il se voue corps et âme à la défense de sa ville comme l'ont fait ses illustres ancêtres.
    Tandis que le consul Scipion débarque ses troupes en Afrique, Hasdrubal se prépare au choc final. Dans le sinistre vrombissement des machines de siège et les lueurs apocalyptiques des incendies, la bataille sera terrible. Hasdrubal pourra-t-il sauver Carthage et les siens ?

    A travers cet ultime volet du roman de Carthage, Patrick Girard ressuscite les ors de la splendide cité punique. Il retrace avec passion les derniers instants de cette ville qui régna sur les mers et dont Rome ne laissa pas une pierre.

  • 1492. La foudre s'abat sur Florence. Savonarole, le moine fanatique, a vu le glaive de Dieu déchirer le ciel toscan. La ville expie pour les péchés du Magnifique. Lorenzo se meurt. Le premier des Florentins se retourne une dernière fois sur son flamboyant passé. Maître incontesté de la ville-lumière de son époque, il revoit les êtres qui ont peuplé son existence: ses ancêtres qui ont contribué à le hisser au faîte du pouvoir, ses ennemis qu'il a affrontés l'épée à la main, le pape qui a tenté de le faire assassiner, les illustres peintres, sculpteurs, poètes et philosophes, amis et protégés, qui ont embelli sa vie et fait de Florence un joyau incomparable en Europe. Et les femmes! Toutes ces femmes qu'il a aimé avec autant de fureur que de tendresse.
    Muses et amantes. Les plus humbles comme les plus célèbres. Lucrezia, Simonetta, Bartolomea...
    Le Magnifique ferme les yeux. Pourquoi meurt-il si tôt? Nul ne pourra effacer la trace de l'homme qui a inventé la Renaissance.

empty