Editions du Cerf

  • Trait d'union entre le ciel et la terre, montagne de prière depuis 1 300 ans, le mont Sainte-Odile porte les marques d'une histoire qui a façonné l'Alsace. C'est aussi le précieux cadeau qu'Odile a laissé derrière elle. À travers les scènes d'une tapisser

  • Qu'est-ce que la vie religieuse, cloîtrée ou apostolique ? À quoi s'engagent celles et ceux qui la choisissent ? Comment ressentent-ils physiquement et psychiquement la chasteté, le célibat, la pauvreté, la vie avec les autres religieux ? Quels renoncemen

  • La possesion

    Patrick Vincelet

    Posséder ou être possédé : lequel est le pire ? Dans notre monde capitaliste, où les signes extérieurs de richesse cachent trop souvent une grande pauvreté intérieure, cette alternative s'est transformée en causalité: celui qui se pensait possesseur finit

  • Pontificats de Jean Paul II. Années Lustiger. JMJ de Paris : Patrick Jacquin a été en France un acteur de tous ces événements. C'est aussi des pèlerinages de Lourdes aux messes de Notre-Dame en passant par la pastorale des réprouvés qu'il a mené sa vie de prêtre. Un livre-confessions, un livre-choc sur la gloire de l'anonymat.
    Qui fut derrière les rassemblements de jeunes " cathos " organisés à la fin des années 1970, les fameux " Frat de Jambville " ? Et celui qui conduisit des milliers de Français aux Journées mondiales de la jeunesse à Czestochowa en 1991, à Denver en 1993, à Manille en 1995 puis à Paris en 1997 ? Qui fut, dès 2003, le précieux collaborateur de Mgr Lustiger, et le recteur de la cathédrale Notre-Dame de Paris ? Et qui reçut, en la plus fameuse église de France, les chefs d'État les plus illustres, de Nicolas Sarkozy à Barack Obama ?
    Son nom : Patrick Jacquin. Dans ces entretiens inédits avec son ami, l'évêque Jacques Perrier, cette figure incontournable du catholicisme français dévoile les mystères d'une existence au service du Christ durant le long pontificat de saint Jean Paul II.
    Un témoignage simple, étonnant et riche qui pose, en creux, la question de la place des jeunes générations non seulement au sein d'une Église en pleine transformation, mais aussi de son rôle dans l'évangélisation.
    Un message d'ouverture au monde !

  • Voici le bois de la Croix qui a porté le salut au monde. Venez, adorons. Alors que le christianisme devenait la religion officielle de l'Empire, les chrétiens du IVe siècle ont vu dans la croix du Christ un signe de victoire. Victoire de la vie sur la mort au matin de la Résurrection, mais aussi victoire politico-religieuse du christianisme après Constantin sur d'autres cultes et courants concurrents. À travers trois textes fondamentaux des IVe et Ve siècles l'Itinerarium d'Egérie, le Lectionnaire arménien et les Catéchèses de Cyrille de Jérusalem , Patrick Prétot guide le lecteur dans la célébration de la croix du Christ, des premiers temps du christianisme mais aussi celle d'aujourd'hui. Cette superbe réflexion sur la liturgie du vendredi saint nous permet de mieux comprendre et de vivre l'adoration de la croix, que les chrétiens, depuis les premiers temps de l'Eglise, honorent pour dire leur foi en un Dieu qui les sauve.

  • Dans notre contexte postmoderne, où la dimension transcendante de l'existence est souvent occultée, les rapports humains sont vécus largement sur le mode de l'individualisme et de la compétition, quand les parcours de vie, eux, se heurtent au non-sens et à la violence. L'expérience du pardon demeure cependant un besoin, une attente, une voie de guérison possible. C'est pourquoi le sacrement de la pénitence et de la réconciliation garde sa pertinence : par lui, l'Église apporte une présence bienfaisante au monde. La crise de la pratique de ce sacrement, perçue dès le XIXe siècle, pousse à de nouvelles recherches pour en faire un lieu de l'annonce du salut proposé par Dieu à l'humanité. Cet ouvrage présente quatre approches. À partir de l'histoire des rites, la première relie la longue tradition de l'Église à des recherches plus récentes afin d'aider les croyants à redécouvrir ce sacrement au travers de nouvelles expériences pastorales. L'approche canonique montre comment le droit de l'Église cherche à préserver le cadre du discernement ecclésial, en particulier le rôle du confesseur, mais aussi les droits des pénitents, et cela en vue de favoriser les conditions d'un authentique chemin de conversion. En revisitant les fondements scripturaires des pratiques de la conversion et du pardon des péchés, l'approche biblique montre comment le sacrement est une mise en oeuvre de la volonté de Dieu, par la médiation du Christ, de faire participer les pécheurs au mystère de la résurrection. Enfin, l'approche théologique questionne le rapport du sacrement au mystère pascal, à l'accompagnement spirituel et à la prière. L'ouvrage offre donc aux prêtres, séminaristes et acteurs pastoraux de multiples ressources pour une célébration renouvelée du pardon.

empty