Editions du Rocher

  • « Longtemps j'ai hésité à arpenter avec mes mots, une nouvelle fois, cette terre de Bretagne qui m'est si chère. J'ai publié, dans le passé, deux ouvrages célébrant le pays de Chateaubriand. Me serait-il possible d'ouvrir de nouveaux horizons ? Je me suis alors souvenu du mot de Xavier Grall, ce poète merveilleux :  La Bretagne, multiple dans son unité secrète. La Bretagne n'est pas un sujet qu'on épuise. Elle se découvre, à qui sait l'apprivoiser, et se redécouvre sans fin. Partant de Trégastel, mon fief intime et familial, où j'aime vivre, lire, aimer, j'ai choisi de me balader à ma guise, le long des côtes, au large et au coeur des terres, et je vous invite à la rencontre des paysages, des écrivains, des silhouettes que j'admire. Parcourant les contrées bretonnes et voguant sur les flots, prenant le temps de regarder, de me poser, d'écouter, je suis au plus près de mes émotions, de mes passions, de ma Bretagne au coeur . Qu'il me soit permis, chapitre après chapitre, de vous la faire partager... »
    Journaliste et critique littéraire, Patrick Poivre d'Arvor est une figure incontournable du paysage médiatique et éditorial français. Auteur de romans, d'essais, de biographies, son oeuvre est saluée par des prix littéraires prestigieux.

  • L'esclavage des Yazidis par Daech est l'un des drames les plus marquants de notre époque. L'histoire des passeurs, qui ont créé des réseaux clandestins pour libérer ces innocents, restait à écrire.
    En août 2014, Daech lance une guerre génocidaire dans les terres de la minorité religieuse yazidie, au nord de l'Irak. Des pères de famille et des personnes âgées sont exécutés et jetés dans des fosses communes. Des milliers de femmes et d'enfants sont kidnappés et destinés à devenir les esclaves sexuels ou les enfants-soldats du califat .Face à l'horreur, des civils, femmes et hommes, renoncent à leur vie ordinaire pour devenir passeurs. Yazidis ou musulmans, ils sont marchand, chauffeur de taxi, médecin, journaliste ou avocat. Traqués par Daech, ils infiltrent les communications du groupe, recrutent des informateurs et des équipes clandestines jusqu'aux confins de la Syrie. Dans cette coalition hétéroclite, des intermédiaires aux motivations diverses parviennent à sauver des centaines de captifs. Sans eux, aucun Yazidi ne serait revenu vivant de l'enfer.Fruit d'enquêtes de terrain et d'entretiens inédits, ce livre propose un plongeon vertigineux dans la nuit de Daech, aux côtés des passeurs. Un récit intense et poignant où se mêlent courage, sacrifice et liberté.
    « Des récits de sauvetages impressionnants. »(Beate et Serge Klarsfeld)
    Spécialisé dans l'étude de la « Shoah par balles », le père Patrick Desbois a documenté le génocide yazidi par Daech dès 2015. Il a interrogé, avec son organisation Yahad in Unum, plus de 380 témoins yazidis récemment libérés et a créé quatre centres de réintégration dans les camps de réfugiés. Docteur honoris causa de plusieurs universités, professeur à l'université de Georgetown (Washington D.C.), il est l'auteur de Porteur de mémoires. Sur les traces de la Shoah par balles (Michel Lafon, 2007 ; Champs Histoire Flammarion, 2009), La Fabrique des terroristes (avec Costel Nastasie, Fayard, 2016) et La Shoah par balles (Plon, 2019).
    Costel Nastasie, descendant de déportés roms, président de l'association Roma Dignity, dirige les recherches sur le génocide des Roms pendant la Seconde Guerre mondiale et coordonne, avec 18 Yazidis, l'ensemble des activités de Yahad in Unum au Moyen-Orient.

  • Avec le mouvement #metoo, la parole des femmes s'est libérée. Celle des enfants reste interdite. Ce livre, témoignages à l'appui, révèle les causes, les mécanismes et les conséquences dramatiques de ce silence. Un à deux enfants sur trente sont victimes d'agressions sexuelles et de viols, principalement dans le cadre familial, mais le sujet reste partout tabou. Ou, pire, quand les faits sont révélés, ils restent impunis. Pourquoi ?
    Ayant infiltré les groupes masculinistes, Patric Jean met en évidence l'idéologie qui protège pédocriminels et pères incestueux. Aujourd'hui, des pathologies pseudo-scientifiques, comme le « syndrome d'aliénation parentale », servent devant les tribunaux à exonérer les agresseurs, voire à mettre en accusation les mères et les personnels de santé qui les signalent. Pour confier la garde de l'enfant abusé au parent coupable.Il est indispensable de lancer l'alerte sur ce phénomène méconnu. Il y a urgence.
    Patric Jean est réalisateur de films témoignant d'un fort engagement artistique et social : pauvreté, prison, frontières... Il a notamment réalisé La Domination masculine, thème sur lequel il a déjà écrit deux livres.

  • Le soir, en rentrant chez moi, j'avais besoin de me retrouver. Je plongeais dans l'intimité de mon jardin secret. J'étais une sorte de fontaine sans retenue, il fallait que ça sorte. C'est comme ça que j'ai écrit Refuge pour temps d'orage sans penser que "refuge" était mon refuge personnel. Dans ce texte, le refuge, c'est l'enfance. Pendant toute une année, grâce à ce travail d'écriture, je me suis mis dans la peau d'un personnage qui évacue une souffrance personnelle, intime, conséquence d'une rupture. J'imaginais un personnage qui devait lutter, se reconstruire, retrouver ce qu'il était, l'adolescent qu'il avait été... " Patrick de Carolis".

  • Ce récit nous fait pénétrer dans le monde de la piraterie moderne au large de la Somalie, pays de non-droit, en guerre depuis bientôt vingt ans. Les 15 000 navires qui empruntent le golfe d'Aden et le canal de Suez, où transitent le commerce et le pétrole destinés à l'Europe, sont devenus la proie des bandits des mers. Ce livre révèle les secrets des opérations commandos des Forces spéciales qui ont libéré les trois voiliers et les otages français captifs des flibustiers. Il nous raconte les attaques contre les thoniers bretons. Un récit haletant. Avec les nageurs de combat mais aussi dans le centre des opérations enfoui à Paris sous le ministère de la Défense et à l'Elysée où se tiennent les réunions de crise autour de Nicolas Sarkozy. L'auteur a échappé à une embuscade. Un de ses gardes du corps a été blessé par les pirates durant la fusillade. Un texte passionnant qui nous amène dans leur repaire de la Corne de l'Afrique.

  • Clara Bruti, veuve de Brancusi, ancien président de la V République, est âgée de 98 ans. Nous sommes en 2065. Retirée à Nice après avoir perdu son immense fortune dans la débâcle qui a suivi la guerre mondiale de 2039-2045, elle écrit ses mémoires. Si l'on peut dire, car Clara Bruti souffre de la maladie d'Alzheimer. Tombée dans le besoin, elle accepte de le faire à cause de l'insistance de son amie Aurélia Meyer, directrice éditoriale aux Editions Plomb. Cette dernière lui offre non seulement un immense à-valoir, mais aussi son arrière-petit-fils en guise de « nègre ». Sauf que Clara Bruti ne souvient plus de rien et mélange tout. Ce roman à clef, d'une grande drôlerie, met en scène les « vaches sacrées » de la vie parisienne et littéraire actuelle. Devenues littéralement immortels, cachés sous des pseudonymes transparents, nos maîtres à penser actuels (BHL, etc.) sont tous archi-centenaires. Pierre Bergé a même 160 ans. Le livre se termine par une scène d'anthologie au Paradis où Dieu est mort et une élection a lieu, pour le remplacer.

  • Longtemps, la princesse Diana a été l'icône de la mode, la souveraine des coeurs et l'emblème de la monarchie. Depuis sa mort, les médias ont essayé de lui trouver une remplaçante, mais sans succès. Et voilà que le 9 février 2008, à la surprise générale, Nicolas Sarkozy épouse Caria Gilberta Bruni-Tedeschi. Ce qui ne pouvait être qu'une love story destinée à la une des magazines devient une affaire politique. Même le vénérable hebdomadaire Point de Vue n'hésite pas à bousculer sa formule séculaire, jetant au panier des altesses surannées et hissant Caria en couverture. En monarchie républicaine, ce signe médiatique prend des allures de sacre de Reims! En quelques mois, Caria change de personnage. Après avoir été jeune fille de bonne famille, mannequin et chanteuse, la voici Première dame. Et tellement plus royale que toutes les autres ! Elle étincelle lors de sa visite chez la reine d'Angleterre. Voici venir le règne de Caria la Solaire et, qu'on se le dise, la nouvelle reine n'a rien à envier à ses devancières. Elle est une vraie reine de France. Riche et italienne comme Catherine de Médicis, amie des arts comme Anne de Bretagne, fashion victim comme Marie-Antoinette, frivole comme l'impératrice Joséphine...

empty