Fayard/Pluriel

  • Et si Trafalgar n´avait jamais existé ? Telle est la thèse provocante de Patrick Villiers qui sert de fil directeur à cette histoire de la France sur mer de Louis XIII à Napoléon Ier. La marine française a souvent été mal comprise : considérée comme une marine de batailles, elle a pu être vue comme défaillante sous certains aspects et sacrifiée aux forces de terre, comme ce fut le cas sous Napoléon Ier. Or, c´est le commerce qui est au fondement de la marine : dès le XVIIe siècle et la mise en place d´un empire colonial français, les convois sont à l´origine d´une économie visant à procurer des revenus à l´État. La marine est par ailleurs une précieuse arme complémentaire de l´armée de terre à l´origine de nombreuses victoires françaises.
    Dans cette synthèse passionnante, Patrick Villiers mêle l´économie, la stratégie et la tactique, les portraits de grands personnages parfois oubliés et la vie quotidienne des armateurs, des corsaires et des flibustiers.Patrick Villiers est professeur émérite en histoire moderne à l´université du Littoral Côté d´Opale, fondateur de Centre de recherches en histoire atlantique et littorale, et vice-président de la Société française d´histoire maritime. Ses ouvrages ont par cinq fois été récompensés par l´Académie de marine. Sa biographie de Jean Bart (Fayard) a reçu le prix Acoram 2013.

empty