FeniXX réédition numérique (Beltan)

  • Scrignac (Finistère) : une société rurale bretonne, étudiée ici dans son détail et sa globalité. Comment le pouvoir politique s'étend à toute la vie communautaire, comment il influe sur les relations sociales, comment il entre en rapport avec les institutions de l'État et, surtout, l'originalité d'un communisme local, puisant sa force dans la Résistance, en face du Parti communiste français, tel est l'objet réel de ce livre. Le long séjour qu'a effectué l'auteur dans la commune de Scrignac, lui a permis de connaître et de dévoiler des comportements culturels jusqu'alors peu étudiés en Bretagne. Des observations quotidiennes, dans les fermes, dans les bars, au milieu du travail et des loisirs, l'ont amené à montrer comment une population parvient à exprimer son identité dans ce territoire particulier qu'est la Montagne d'Arrée. À travers les groupes d'entraide agricole, les groupes d'âges, les liens de solidarité dans la parenté - dont le partage des morts, au cours de la prière prônale, est une illustration originale -, il révèle les moyens par lesquels l'individu s'inscrit dans la communauté. Il décrit, avec une grande précision, les relations à l'intérieur des groupes domestiques et, notamment, les rapports entre alliés et consanguins. À l'utilisation - pour l'analyse de ses observations - des concepts traditionnels de l'ethnologie, l'auteur joint la précision dans ses descriptions de la vie de chaque jour : c'est dire qu'un tel ouvrage est, dès à présent, indispensable à la compréhension du monde rural, en même temps que de la société bretonne contemporaine. Sa lecture ne manquera pas d'être appréciée, tant du public averti, que des spécialistes les plus exigeants.

  • Scrignac (Finistère) : une société rurale bretonne, étudiée ici dans son détail et sa globalité. Comment le pouvoir politique s'étend à toute la vie communautaire, comment il influe sur les relations sociales, comment il entre en rapport avec les institutions de l'État et, surtout, l'originalité d'un communisme local, puisant sa force dans la Résistance, en face du Parti communiste français, tel est l'objet réel de ce livre. Le long séjour qu'a effectué l'auteur dans la commune de Scrignac, lui a permis de connaître et de dévoiler des comportements culturels jusqu'alors peu étudiés en Bretagne. Des observations quotidiennes, dans les fermes, dans les bars, au milieu du travail et des loisirs, l'ont amené à montrer comment une population parvient à exprimer son identité dans ce territoire particulier qu'est la Montagne d'Arrée. À travers les groupes d'entraide agricole, les groupes d'âges, les liens de solidarité dans la parenté - dont le partage des morts, au cours de la prière prônale, est une illustration originale -, il révèle les moyens par lesquels l'individu s'inscrit dans la communauté. Il décrit, avec une grande précision, les relations à l'intérieur des groupes domestiques et, notamment, les rapports entre alliés et consanguins. À l'utilisation - pour l'analyse de ses observations - des concepts traditionnels de l'ethnologie, l'auteur joint la précision dans ses descriptions de la vie de chaque jour : c'est dire qu'un tel ouvrage est, dès à présent, indispensable à la compréhension du monde rural, en même temps que de la société bretonne contemporaine. Sa lecture ne manquera pas d'être appréciée, tant du public averti, que des spécialistes les plus exigeants.

empty