John Libbey


  • Ecrit par un pédiatre médecin d'adolescents, pionnier de sa discipline, cet ouvrage est d'abord destiné aux médecins de première ligne. Il concerne en réalité tous les professionnels, en ville comme à l'hôpital, amenés à s'occuper d'adolescents. P

  • Qu'il s'agisse d'anorexies mentales "classiques", de conduites boulimiques avec ou sans vomissements, ou encore de manifestations atypiques, les troubles des conduites alimentaires (TCA) à l'adolescence sont de plus en plus d'actualité. De par leurs enjeux à cet âge, leurs conséquences médicales et leur pronostic lointain a priori réservé, ils méritent une détection précoce et un suivi patient, dans lesquels les intervenants de première ligne ont un rôle essentiel à jouer. Les difficultés habituellement rencontrées ne semblent pas tant relever des aspects techniques du diagnostic que sa nature même, ses nombreux paradoxes et peut-être surtout, de l'absence de marche à suivre bien définie.

    Cet ouvrage collectif, en grande partie inspiré de l'expérience clinique du service de médecine pour adolescents de Bicêtre, s'adresse d'abord aux médecins et soignants, également aux étudiants. A la fois complet et didactique, il apporte des éléments de compréhension et des repères pratiques dans un domaine passionnant mais souvent perçu comme délicat sinon frustrant en pratique courante. Savoir être, savoir-faire et savoir travailler en liaison sont ici d'autant plus nécessaires et complémentaires.

    Cette 4e édition entièrement revisitée comporte plusieurs nouveautés. Parmi celles-ci, outre les derniers critères du DSM-5, le lecteur appréciera le chapitre consacré aux anorexies mentales précoces, le récit d'une hospitalisation sous contrat, la thérapie familiale, les aspects médicoéconomiques des prises en charge. De nombreuses références bibliographiques ainsi que des vignettes cliniques complètent l'ouvrage.

  • L'accueil existe désormais presque partout : c'est l'entrée à l'hôpital, c'est une unité de triage ou bien c'est le lieu dévolu à l'arrivée administrative du patient. Au-delà de cette hétérogénéité, de cette banalisation, nous avons voulu (re

empty