Le Livre de poche (réédition numérique FeniXX)

  • Greenpeace, Tchad, Beyrouth, les confidences d'un agent secret qui fit partie des nageurs de combat recueillies par un journaliste. « Copyright Electre »

  • 9 février, 6 h 40. - « Je me réveille à l'instant à moitié sourd... L'alarme me couine dans les oreilles depuis je ne sais pas combien de temps... Je n'ai pas respecté mon temps de sommeil depuis quelques jours... J'ai dû passer le cap Horn vers 5 h 15. » Cent neuf jours, huit heures et quarante-huit minutes ont fait entrer Titouan Lamazou dans la légende de la mer : il a gagné la course absolue, le « Vendée Globe Challenge », le tour du monde en solitaire sans escale ni assistance. Peintre, romancier, marin, voyageur... Le portrait d'un aventurier solitaire parmi les plus fascinants de notre temps.

  • 9 février, 6 h 40. - « Je me réveille à l'instant à moitié sourd... L'alarme me couine dans les oreilles depuis je ne sais pas combien de temps... Je n'ai pas respecté mon temps de sommeil depuis quelques jours... J'ai dû passer le cap Horn vers 5 h 15. » Cent neuf jours, huit heures et quarante-huit minutes ont fait entrer Titouan Lamazou dans la légende de la mer : il a gagné la course absolue, le « Vendée Globe Challenge », le tour du monde en solitaire sans escale ni assistance. Peintre, romancier, marin, voyageur... Le portrait d'un aventurier solitaire parmi les plus fascinants de notre temps.

  • Pour la première fois, un otage dit tout. Comme tout le monde, avant son enlèvement à Beyrouth, Roger Auque, 32 ans, journaliste à RTL, pensait que ça n'arrivait qu'aux autres. Jusqu'au jour où il est devenu captif à son tour. En tout, il est resté 319 jours dans l'univers souterrain des morts-vivants de la guerre du Liban. C'est le grand reportage détaillé de cette captivité, implacable, que Roger Auque nous livre ici. Depuis des années, on parle des otages. On en parle pour ne pas gommer leur sort de nos mémoires. Mais personne n'a jamais plongé dans leur longue nuit solitaire. Quatre ans en poste à Beyrouth lui ont permis de comprendre l'arabe et de s'adapter à la mentalité du pays. Ses reportages l'ont mené auprès de toutes les factions rivales. Mieux que quiconque, il est en mesure d'analyser son drame. Il arrive à localiser les endroits successifs de sa détention. Il sait entre les mains de qui il est tombé. Ses dialogues avec les gardiens nous font découvrir leur psychologie. On apprend aujourd'hui, grâce à ce témoignage, qui sont les ravisseurs de nos otages. Ce document exceptionnel nous entraîne dans le monde mystérieux de la barbarie moderne. À travers ce livre, vous allez partager son formidable combat pour survivre, ses révoltes et ses tentatives d'évasion.

empty