Les éditions de L'instant même

  • Sous la direction de Patrick Bergeron et François Ouellet, textes de Patrick Bergeron, Roland Bourneuf, André Desîlets, André Berthiaume, Jeanne Bovet, Monique Moser-Verrey, Gilles Pellerin, Yan Hamel, Anne Pasquier, André Daviault, Sébastien Côté, Marie-Ève Sévigny, François Ouellet et Hans-Jürgen Greif. Hans-Jürgen Greif a mené une fructueuse carrière de professeur, de chercheur, d'administrateur et d'écrivain à l'Université Laval avant d'être nommé professeur émérite. Depuis, il se consacre à son oeuvre littéraire. C'est pour rendre hommage à l'érudit passionné et au maître et ami exceptionnel que Patrick Bergeron et François Ouellet, anciens élèves de Hans-Jürgen Greif devenus à leur tour professeurs de littérature, ont réuni une douzaine de collaborateurs. Leurs contributions se partagent entre l'article scientifique, l'essai libre et la nouvelle littéraire, genre que le dédicataire affectionne particulièrement. Dans un essai inédit qui clôt l'ouvrage, Hans-Jürgen Greif livre un plaidoyer en faveur de la littérature.

  • Xanadou dévoile la saisissante expérience partagée par trois êtres d'exception : la révélation soudaine et inoubliable, au coeur de leur existence, d'un monde « plus substantiel que la vie ». Il aura fallu attendre le quatrième millénaire et l'accès de l'humanité à Terre Deux, pour que se rencontrent enfin les voix de Qubilaï Khan, de Marco Polo, son confident et le dépositaire de son secret, et de S. T. Coleridge, le transcripteur inspiré de ce prodige dont Le Livre des merveilles lui a révélé la voie.
    Le roman de Patrick Tillard séduit par sa thématique et l'audace de sa construction. L'uchronie incite à dépasser tout ancrage culturel réducteur. Elle invite à se libérer tant de la peur que des artifices de la comédie humaine, qui trahissent l'être ; à réinterpréter le mythe du Paradis perdu loin de tout dogme et de tout sectarisme, afin de laisser s'exprimer, au plus intime de soi, cet essentiel « défi qui pulvérise la vie ».La virtuosité stylistique de l'auteur, sa capacité - non dénuée d'humour - à mettre en perspective les multiples références qu'il emprunte à divers domaines du savoir font de Xanadou un texte puissant, dont la musique résonne en soi bien après en avoir terminé la lecture.

empty