Religion & Esotérisme

  • Au lendemain de l'incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, Monseigneur Chauvet a relu Bernanos grâce aux conférences qu'il a données à la cathédrale. Un chemin spirituel fort utile aux croyants pour nourrir notre espérance et fortifier notre foi. Il nous propose ici une lecture spirituelle des trois grandes oeuvres de Georges Bernanos, un prophète pour notre temps.Au lendemain de l'incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, seul sur le parvis, j'imaginais à côté de moi Bernanos en train de nous dire : " Réveillez-vous ! "
    Depuis de nombreuses années, je me nourris de sa pensée. Que de conférences faites au centre Bernanos à Paris, à la paroisse Saint-François-Xavier et pendant cinq ans à Notre-Dame de Paris ! Désir de la transmission d'un ancien professeur de lettres ? Sans doute ! Mais l'oeuvre bernanosienne est aussi un chemin spirituel qui peut aider les pèlerins que nous sommes sur la voie de la sainteté. Bernanos, c'est aussi saint Jean-Marie Vianney, le fameux curé d'Ars et sainte Thérèse de Lisieux, des amis qui consolent et relèvent.
    Vous ne trouverez pas à travers ces pages une biographie : il en existe déjà ; en revanche, je vous propose une lecture spirituelle qui je l'espère, rejoindra mes lecteurs.
    " Si nous venons à bout de notre tâche, ceux pour qui nous sommes nés et qui ne sont pas encore, tireront de nos doutes leurs certitudes, car de cette tentation du désespoir qui forme la trame de nos vies, le temps fera jaillir une nouvelle source d'espérance. "
    Notre monde a besoin de retrouver cette vertu théologale ; la mission de l'Église n'est-elle pas de former des sentinelles de l'espérance comme aimait le dire saint Jean-Paul II ?
    En reprenant et développant ici mes conférences sur Bernanos, je souhaite que mon lecteur puisse relire ces oeuvres (
    Journal d'un curé de campagne,
    Sous le soleil de Satan,
    Dialogue des Carmélites) qui sont prophétiques.

  • Une autre médecine est possible ; mon guide pour une santé respectueuse de la création, de la vie et de la personne Nouv.

    La médecine actuelle, certes très efficace, provoque de nombreux effets indésirables tant sur notre organisme que sur l'environnement : immunité dégradée, effets secondaires nocifs de trop de médicaments, errements de la tentation transhumaniste, coût économique exorbitant...La médecine ne doit pas être la grande oubliée de l'écologie, du moins d'une écologie intégrale, respectueuse de la nature comme des personnes, dans la continuité de l'encyclique Laudato si' du pape François.Prendre soin de soi, ce n'est pas seulement se soigner, c'est être artisan de sa santé sans attendre d'être malade pour s'en occuper.Pour ce faire, le docteur Theillier examine les médecines traditionnelles du monde entier comme les principales thérapies alternatives (phytothérapie, acupuncture, homéopathie, compléments alimentaires...). Loin d'une vision radicale qui exclurait la médecine classique, il ouvre des voies pour s'appuyer, avec prudence et discernement, sur ces thérapeutiques.Il partage ici la réflexion et l'expérience de toute une vie de médecin pour nous proposer les moyens de la santé intégrale.
    Patrick Theillier a été médecin homéopathe et acupuncteur pendant 25 ans, puis responsable du Bureau médical de Lourdes durant 12 ans.

  • Le Dr Patrick Theillier poursuit ses recherches sur ces phénomènes étranges et fascinants des Expériences de Mort Imminente.Après le succès de son premier livre, il aborde ici la question essentielle de la mort dans une société perdue vis-à-vis du surnaturel et de l'au-delà. Le Dr Theillier répond aux questions du paranormal soulevées par les Expériences de Mort Imminente : les médiums, le spiritisme, la communication avec les morts ou la possibilité de l'enfer...C'est aussi de multiples témoignages dont part ce livre qui nous apporte des moyens de croire que chacun de nos actes a une portée éternelle pour cette Vie qui nous attend après la mort.La majorité des personnes qui ont vécu ces expériences relatent une rencontre au-delà de tout ce que l'on peut imaginer et qui a transformé leur vision du monde et leur existence au quotidien, écoutons-les !
    Le Docteur Patrick Theillier a été directeur du Bureau des Constatations Médicales du Sanctuaire de Lourdes de 1998 à 2009. Il est également l'auteur du livre Expériences de Mort Imminente - Un signe du Ciel qui nous ouvre à la Vie invisible (déjà traduit en 8 langues).

  • Responsable du Bureau des Constatations Médicales du Sanctuaire durant 12 ans, le Dr Patrick Theillier a pu constater l'incroyable : des malades guérissent régulièrement de maladies physiques, psychiques ou spirituelles.Certes, toutes les guérisons ne sont pas reconnues comme des miracles, l'Église étant extrêmement prudente pour les admettre après une étude médicale implacable. Mais beaucoup parmi elles peuvent être qualifiées « de nature miraculeuse » à travers le changement de vie qui transforme ceux qui en bénéficient parce qu'ils ont été touchés au coeur.À partir des nombreux témoignages reçus et d'une recherche patiente, le Dr Theillier livre un magnifique récit des plus belles guérisons en lien avec Notre-Dame de Lourdes depuis 160 ans.
    Actuellement membre du Comité Médical de Lourdes (CMIL), le Docteur Patrick Theillier a été directeur du Bureau des Constatations Médicales du Sanctuaire de Lourdes de 1998 à 2009 jusqu'à sa retraite.

  • Ce bref itinéraire de la vie de sainte Élisabeth de la Trinité s'accompagne, pour chaque étape, d'une méditation à partir de citations et de résolutions. Il vous guide sur le chemin de la vie intérieure puisque « chaque minute nous est donnée pour nous enraciner plus en Dieu ».
    Patrick-Marie Févotte est prêtre de la fraternité Sitio. Il est l'auteur de nombreux livres spirituels dont plusieurs consacrés à la carmélite de Dijon.

  • Le capucin Padre Pio (1887-1968), « saint de la miséricorde », est devenu, en moins de trente ans, l'un des saints les plus populaires du monde catholique. De son vivant, il dut pourtant affronter critiques et calomnies ; ses charismes extraordinaires lui ont valu une condamnation du Saint-Siège dès 1923. Mais dans le même temps, les fidèles n'ont cessé de se rendre à San Giovanni Rotondo. Homme de prière et de souffrance, à l'image du Christ et de François d'Assise, son corps a porté les stigmates, signe de participation à la Passion. À l'instar du curé d'Ars, il a largement pratiqué la confession et la direction spirituelle, ainsi que l'attention aux pauvres. Jean-Paul II l'a canonisé en 2002.
    Historien et journaliste, spécialiste des phénomènes religieux, Patrick Sbalchiero a publié une vingtaine d'ouvrages dont l'Histoire des exorcismes en 2018 chez Perrin.


  • Le 15 avril 2019, Notre-Dame de Paris, la cathédrale la plus connue au monde et qui accueille des millions de visiteurs chaque année, a été dévastée par un terrible incendie.

    Monseigneur Chauvet a vu sa cathédrale partir en flammes au moment où il terminait l'écriture de ce livre dans lequel il raconte son rapport intime et son attachement à ce monument aimé de tous les Français.
    Il expose sa mission pastorale de recteur archiprêtre de Notre-Dame, une charge méconnue du grand public. Après avoir retracé les grandes heures de ce haut lieu, il propose une réflexion sur la transmission, l'adaptation de la parole des Évangiles, le lien entre culture et patrimoine, et le rapport entre les arts et le sacré auquel il est très attaché.
    Bien plus que celui d'un simple administrateur, son quotidien est aussi celui d'un patron d'une PME en charge d'un monument historique du patrimoine mondial, d'un diplomate et même d'un politique, recevant les grands de ce monde lors de leurs visites officielles.
    " Puisse la lecture de ce livre vous faire entrer dans ce beau mystère qu'est Notre-Dame. Ce que nous avons vécu avant le drame, nous le revivrons rapidement, j'en suis convaincu, et je me donnerai à fond pour que la cathédrale soit toujours aussi belle et vivante. "

  • Y a-t-il une vie après la mort ? Depuis quelque temps se multiplient les témoignages et les études sur les personnes, considérées comme mortes, qui soutiennent être revenues d'un « autre monde » généralement « magnifique ». Loin d'être une expérience anodine, leur vision de la vie est à partir de ce moment transformée et elles n'ont en général plus peur de la mort. C'est ce qu'on appelle les « EMI » ou « Expériences de Mort Imminente ». Et si c'était vrai ? Si la réalité était que la vie est plus forte que la mort, qu'il existe une Vie après la vie ? Aussi insolites soient-elles, ces expériences font l'objet d'études scientifiques sérieuses et suscitent l'intérêt de l'Eglise comme d'autres manifestations mystérieuses que sont les apparitions ou les miracles. À partir de témoignages significatifs, cet ouvrage recherche des indices et apporte de précieuses informations, autant sur le plan de la raison que de la foi, pour donner des éléments de réponse à l'interrogation sur le grand passage. L'auteur, médecin et catholique, ancien responsable du Bureau des Constatations Médicales de Lourdes, en arrive à la conviction que ces EMI semblent vraiment un signe du Ciel, rappel de notre nature spirituelle, qui nous ouvrent à la Vie invisible. Croyants ou incroyants, seulement de passage sur cette terre, n'avons-nous pas à nous préparer à une autre Vie ?

  • « à la fois sereine et exaltée, la poésie des grands classiques chinois nous traverse d'un souffle vertigineux. On la découvre une fois : on ne s'en remet pas. Il y a en elle une exigence d'impossible, une façon de nous dérouter pour nous ramener infailliblement au juste chemin : la poésie comme flux vital, entrée en collision, découverte du coeur inconnu. » Zeno Bianu, auteur d'une riche oeuvre poétique et théâtrale, et Patrick Carré, traducteur orientaliste de renom, nous ont offert il y a trente ans une superbe anthologie, La Montagne vide. Avec cette nouvelle collaboration, ils nous emmènent à la découverte des plus grands poètes chinois : un parcours onirique à travers près d'un millénaire (IIIe-IXe) qui constitue une authentique initiation à la vision taoïste du monde et à son potentiel révolutionnaire.

  • À quoi Dieu s'engage-t-il en se révélant comme Dieu de tendresse, et à quoi nous engage-t-il ?
    Le dévoilement du nom divin a avancé conjointement avec l'histoire sainte. Jésus, « Dieu sauve », est venu dans le monde pour nous aider à nous approcher du visage de Dieu, nous rendre son nom plus intime. Dieu est amour. Depuis le début de son pontificat, le pape François insiste curieusement sur la « tendresse » de Dieu, qui est une des harmoniques singulières de l'amour. À quoi Dieu s'engage-t-il en se révélant comme Dieu de tendresse, et à quoi nous engage-t-il ? Nombre de passages bibliques évoquent cette tendresse à l'égard de l'homme et parlent d'un Dieu aux « entrailles de mère ». Patrick Laudet nous aide à deviner que la tendresse de Dieu était sans doute au commencement, et qu'elle sera au terme de l'Histoire, comme le secret même du dessein divin.
    Découvrez cet ouvrage empli de spiritualité, qui invite son lecteur à deviner que la tendresse de Dieu était sans doute au commencement, et qu'elle sera au terme de l'Histoire, comme le secret même du dessein divin.
    EXTRAIT
    C'est moins l'épée qui est foudroyante que l'acte fou auquel l'homme s'exposerait s'il touchait sans précaution à l'arbre de vie, acte qui aurait quelque chose de définitivement foudroyant pour lui. Une certaine violence peut être à l'oeuvre dans la vraie tendresse, qui n'est jamais naïve ni mièvre. Tendresse n'est pas mollesse ! Derrière tout cela, n'oublions pas le combat spirituel dont l'homme est l'enjeu et que Dieu mène contre le serpent, et celui qui l'inspire. Dieu mobilise donc à la porte dangereuse des chérubins, des agents de sécurité, à la mesure du risque ! L'arbre de vie, c'est plus qu'un végétal de prix. C'est quelque chose de Dieu lui-même, du don de sa vie, encore secret. Le péché originel tel que l'homme l'a contracté, c'est de mettre tout seul et trop vite la main sur ce que Dieu veut donner, sans prendre le temps de le recevoir de lui. C'est là que Satan excite l'homme. Quelques chérubins missionnés pour garder l'accès à l'arbre de vie ne contrarient donc pas la tendresse de Dieu ; au contraire, ils la mettent concrètement en oeuvre et protègent le projet divin !
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Patrick Laudet est agrégé de lettres modernes et diacre permanent du diocèse de Lyon.

  • Cette édition en langue française des Évangiles extraits de la Peshittâ est une authentique nouveauté : en effet, elle présente pour la première fois et dans son intégralité la traduction directe des textes écrits dans la langue quotidienne de Jésus, l'araméen, qu'il a donc parlé, comme il lisait et parlait l'hébreu dans le Temple et dans les synagogues.Patrick Calame et son fils, Joachim Élie, sont juifs hébraïsants et aramaïsants, passionnés par la beauté des deux langues de leur tradition. Ils ont enrichi leur traduction de nombreuses notes inspirées de la Torah et nous offrent ici un document important pour retrouver et approfondir le sens sémitique du texte des Évangiles, ce trésor que les chrétiens d'Orient ont conservé dans leur propre langue.Patrick Calame a publié plusieurs ouvrages aux éditions Albin Michel, en particulier sur les Psaumes et le Cantique des cantiques.

  • Mal connue, malmenée ou abimée, la confiance est pourtant l'humus de nos vies, l'ADN secret de notre humanité.
    De nos jours l'heure n'est pas à la confiance.
    Pourtant la confiance n'est pas qu'une donnée de la psychologie humaine, un simple aléa du caractère, réparti inégalement entre les optimistes, qui en disposeraient en abondance, et les pessimistes, qui en manqueraient cruellement. C'est quelque chose de bien plus profond, de plus essentiel et de plus universel, presque mystérieux, comme le soubassement même de la vie, son terreau secret.
    Au paradis, la confiance était faite pour aller de soi. La confiance n'était pas simplement un accessoire donné à l'homme, pour le voyage. Elle est sa matière première. Et si la confiance originelle est très blessée, elle est en cours de réparation ! En cours de résurrection ! Et toute l'aventure humaine, selon la Bible, consiste en un long processus de convalescence et de rééducation, comme après un accident, pour retrouver cette confiance abîmée, dont il reste en chaque homme, comme par miracle, un éclat originel intact. Pour l'auteur, la confiance est l'ADN secret de notre humanité.
    Un ouvrage riche d'enseignements pour mieux déchiffrer les textes bibliques.
    EXTRAIT
    De nos jours, hélas, on ne peut plus faire confiance à personne ! Des mots qu'on entend souvent. L'heure n'est pas à la confiance. On se méfie de tout et de tous, la défiance est générale. Dans un monde de tricherie universelle, de falsification quotidienne où prolifèrent trop de simulacres, qui croire ? À qui et à quoi donner foi ? Nous vivons à l'ère du soupçon. Comment faire encore confiance en l'avenir ? Les lendemains ne chantent plus. Comment faire confiance aux hommes ? Ils commettent régulièrement le pire. Comment faire confiance à Dieu ?
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Patrick Laudet, agrégé de lettres modernes, est diacre permanent du diocèse de Lyon. Il est aussi l'auteur de Ce que dit la Bible sur la tendresse.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    Chaque année, 30 millions de bibles sont vendues dans le monde, dans plus de 2 000 langues et dialectes. Mais combien sont ouvertes et lues ? La Bible est un trésor souvent difficile d'accès. Et pourtant elle recèle des pépites de sagesse, des paroles de vie. Comment y accéder avec justesse et finesse si ce n'est en prenant pour guide un expert des textes bibliques, un exégète, amoureux de la Parole de Dieu ?
    C'est ce que propose cette nouvelle collection intitulée : Ce que dit la Bible sur....
    Son approche est originale : une lecture transversale de la Bible. Douze chapitres d'un petit livre, des entretiens faciles à lire et riches d'enseignements.

  • Trait d'union entre le ciel et la terre, montagne de prière depuis 1 300 ans, le mont Sainte-Odile porte les marques d'une histoire qui a façonné l'Alsace. C'est aussi le précieux cadeau qu'Odile a laissé derrière elle. À travers les scènes d'une tapisser

  • Ce premier des deux tomes, consacrés à la signification initiatique des deux fêtes de la saint Jean, révèle la richesse symbolique et éclaire la nature initiatique de chacune de ces deux fêtes.

  • Qu'est-ce que la vie religieuse, cloîtrée ou apostolique ? À quoi s'engagent celles et ceux qui la choisissent ? Comment ressentent-ils physiquement et psychiquement la chasteté, le célibat, la pauvreté, la vie avec les autres religieux ? Quels renoncemen

  • La possesion

    Patrick Vincelet

    Posséder ou être possédé : lequel est le pire ? Dans notre monde capitaliste, où les signes extérieurs de richesse cachent trop souvent une grande pauvreté intérieure, cette alternative s'est transformée en causalité: celui qui se pensait possesseur finit

  • Pontificats de Jean Paul II. Années Lustiger. JMJ de Paris : Patrick Jacquin a été en France un acteur de tous ces événements. C'est aussi des pèlerinages de Lourdes aux messes de Notre-Dame en passant par la pastorale des réprouvés qu'il a mené sa vie de prêtre. Un livre-confessions, un livre-choc sur la gloire de l'anonymat.
    Qui fut derrière les rassemblements de jeunes " cathos " organisés à la fin des années 1970, les fameux " Frat de Jambville " ? Et celui qui conduisit des milliers de Français aux Journées mondiales de la jeunesse à Czestochowa en 1991, à Denver en 1993, à Manille en 1995 puis à Paris en 1997 ? Qui fut, dès 2003, le précieux collaborateur de Mgr Lustiger, et le recteur de la cathédrale Notre-Dame de Paris ? Et qui reçut, en la plus fameuse église de France, les chefs d'État les plus illustres, de Nicolas Sarkozy à Barack Obama ?
    Son nom : Patrick Jacquin. Dans ces entretiens inédits avec son ami, l'évêque Jacques Perrier, cette figure incontournable du catholicisme français dévoile les mystères d'une existence au service du Christ durant le long pontificat de saint Jean Paul II.
    Un témoignage simple, étonnant et riche qui pose, en creux, la question de la place des jeunes générations non seulement au sein d'une Église en pleine transformation, mais aussi de son rôle dans l'évangélisation.
    Un message d'ouverture au monde !

  • Extrait
    1936
    La première phrase notée sur un transatlantique en route pour le Canada lors d'un concert à bord : Ma petite fille. C'était le 22 août 1936, il lui sembla avoir déjà entendu cette voix, mais elle n'y avait pas pris garde.
    Le lendemain, la voix se fait à nouveau entendre. Gabrielle croit que c'est Jésus et commence à répondre en assurant que tout, en elle, est pour Lui, même si elle ne l'exprime pas. La voix lui répond que cela Lui fait plaisir qu'on le dise et qu'on le répète souvent. Quand on se sait aimé on éprouve le besoin de l'entendre dire.
    A 28 reprises un bref message de 1 à 3 lignes est donné au cours des cinq mois suivants de l'année 1936.
    Le voyage au Canada commencé en août se terminera en novembre 1936. Le 2 septembre, elle est dans le train (Canadian Pacific) et voit la main du Christ d'où coule le sang qui purifie ses lèvres. Le 25 octobre lors de la fête du Christ-Roi, elle est consacrée à Dieu par un prêtre au cours d'une messe. Elle entend Jésus lui dire : Occupe-toi de Mon Amour ... il n y a pas un orphelin aussi délaissé que Moi.
    Rentrée en France elle retourne à Nantes dans sa maison, rue de Launay, où une messe est célébrée chaque jour. C'est par un chemin de croix qu'elle commence ses journées. Jésus lui demande de prier : Je change tes prières en Mes Prières. Un bref échange, le 15 décembre : Gabrielle : Je Vous adore. Réponse : Aime-Moi surtout!
    Il y aura une devise chaque année, celle de 1937 est : Purement et simplement.



  • Voici un ouvrage dont Michel Tournier constata « l'imposante érudition ». Il se révèle le plus fascinant et le plus fondamental qui soit sur les mystères posés depuis la préhistoire par les structures labyrinthiques présentes dans le monde entier et dans toutes les traditions et civilisations. En effet, depuis Thésée et le Minotaure, mythe clé de l'Occident, le labyrinthe semble éluder toute explication en se présentant sans cesse sous de nouveaux aspects. Le mythe grec fait du labyrinthe une prison. Dans le Ramayana, c'est un château fort inexpugnable, repaire du démon Ravana. Dans l'art bouddhique il représente citta ou l'aspect mental de l'esprit. Les indiens d'Amérique y voient le point d'émergence à travers lequel leurs lointains ancêtres entrèrent dans ce monde.Sur le sol des cathédrales le labyrinthe prend la forme d'un parcours initiatique. Enfin, le très ancien calendrier maya de Tihuanaco semble relier la structure du labyrinthe à celle du temps. L'auteur nous montre que les entrelacs et noeuds des labyrinthes correspondent aux principes de l'actuelle physique quantique et fondent aussi les arts sous toutes leurs formes.Le labyrinthe serait la carte ultime pour nous guider à travers la nature mystique de l'univers.

  • Cet ouvrage présente un recueil d'homélies rédigées entre 2009 et 2018 pour la paroisse de Saint-Eugène Sainte-Cécile à Paris, puis pour la cathédrale Notre-Dame de Grenoble. Son intention est cristallisée dans son titre, tiré du Psaume 122 (121). Il s'agit de dire l'amour de Dieu, créateur et sauveur qui vient par l'Evangile éclairer la profondeur de nos vies.

  • « Comptez sur Lui en tout temps, vous le peuple, Devant lui épanchez votre coeur. Dieu est pour nous un refuge. » Ces paroles du Psaume 62 (61) disent en quelques mots la confiance en Dieu dans laquelle la communauté des croyants est invitée à grandir sous la conduite de son pasteur, à travers les temps de l'année liturgique et les événements de l'Église et du monde. Le mystère du Christ et de la vie chrétienne est une source inépuisable d'espérance et de charité. Il est l'appui solide sur lequel les chrétiens peuvent bâtir l'avenir en portant vaillamment le combat spirituel de leur époque.

  • Les thèses universalistes de René Guénon (1886-1951) et de l'un de ses héritiers les plus importants, Frithjof Schuon (1907-1998), qui ont profondément rénové l'idée d'une unité essentielle des religions de l'humanité, ont été peu discutés, même dans les milieux universitaires. Cette étude voudrait pallier ce manque en présentant de manière détaillée leurs pensées respectives, leurs points communs et leurs différences et dresser un bilan critique de leur universalisme.

  • Oeuvre de synthèse et de prospection, ce livre tente de renouveler la question du sens et de l'interprétation des arts islamiques. La diversité des arts de l'Islam, de l'Espagne à l'Inde du Nord est irréductible à une analyse uniforme et invariable, mais témoigne de visions et d'inventions analogues et convergentes. Un parcours qui va de la calligraphie à la poésie mystique persane, la musique, les représentations de l'homme et de la nature, l'architecture des villes, les mosquées, les palais, les tombeaux...

empty