Patrick Banon

  • I er siècle. L'Empire est en plein chaos. Tibère, Caligula et Néron précipitent la fin de la dynastie d'Auguste. La Judée se soulève contre Rome. Les juifs étendent leur combat désespéré au Proche-Orient et le messianisme connaît ses premiers martyrs. Le

  • « JÉSUS N'A PAS ÉTÉ CRUCIFIÉ », « LE VOILE DES FEMMES EST UN DES PILIERS DE L'ISLAM », « JÉSUS ÉTAIT CHRÉTIEN », « LES JUIFS ONT DE L'ARGENT », « L'ISLAM INTERDIT DE REPRÉSENTER MAHOMET », « LES RELIGIONS CONDAMNENT L'HOMOSEXUALITÉ »...

    Les contrevérités se nourrissent de rumeurs tellement répétées au fil des siècles qu'elles en deviennent des tabous inébranlables.

    Aujourd'hui amplifiés par Internet et les réseaux sociaux, ces préjugés et stéréotypes nourrissent l'antisémitisme, la peur de l'islam, la haine du christianisme, la défiance envers la laïcité, la caricature des religions...

    N'est-il pas temps de distinguer le vrai du faux ? En s'attaquant aux rumeurs et contrevérités les plus répandues sur les religions, Patrick Banon apporte des clés pour déconstruire leurs mécanismes, revenir à leurs sources, rétablir les faits, permettre à chacun de s'affranchir de ces prétendues « vérités alternatives » et, ainsi, nous aider à retrouver notre liberté de penser et de mieux vivre ensemble.

  • Marie de Magdala

    Patrick Banon

    Premier témoin et première messagère de la résurrection de Jésus de Nazareth, Marie de Magdala, plus connue sous le nom de Marie Madeleine, est un personnage aussi essentiel que contesté dans l'histoire du christianisme. Apôtre préférée de Jésus pour les uns, pécheresse repentie pour les autres, elle a subi les foudres des disciples de Jésus, jaloux de l'attention qu'il lui accordait, avant d'être délégitimée par les Pères de l'Église, inquiets de l'influence de cette femme scandaleusement libre. Si les ruses furent nombreuses pour la faire disparaître des textes sacrés au profit de la Vierge Marie, les témoignages des Évangiles apocryphes mis au jour au xixe siècle attestent du rôle central de la jeune Galiléenne dans l'édification de la religion chrétienne.
    Alors qui était-elle vraiment ? L''initiée élue par Jésus ? Son amante, sa femme, ou un simple disciple ? À travers ce document passionnant, Patrick Banon nous emmène à la découverte historique, sociologique et théologique de la véritable Marie de Magdala, symbole d'une émancipation des femmes que le Christ aurait voulue et que les hommes auraient refusée.

  • La génération née après les années 1970 n'a pas connu le temps où les femmes étaient l'objet de discrimination et où le sexisme était une attitude banale. Droit à l'avortement, droit de vote, droit à l'exercice d'une activité professionnelle sans l'autorisation de leur mari, les progrès réalisés ont été nombreux mais les différences de statut entre hommes et femmes subsistent dans de nombreux domaines et certains stéréotypes perdurent.
    La reconnaissance d'une place à part entière pour les femmes joue un rôle majeur dans celle de l'égalité de toutes les différences. Les progrès dans le domaine du droit des femmes améliorent aussi les droits des hommes. Ainsi, la prise en compte de la parentalité par l'entreprise favorise la présence des hommes dans la sphère privée. Mener une politique en faveur de la diversité, c'est d'abord favoriser la mixité, la parité dans tous les métiers et dans l'ensemble de la hiérarchie. L'entreprise a un rôle majeur à jouer dans cette évolution sociale à venir.

  • Exposant les spécificités du modèle républicain et laïc français - qui, face à la globalisation des religions et au communautarisme, est le seul à garantir le principe de solidarité et d'égalité -, Patrick Banon nous donne les clés pour préserver notre vivre-ensemble. Remise en question du principe d'égalité femmes-hommes, refus de la mixité, symboliques vestimentaires, particularismes alimentaires et calendriers alternatifs, radicalisation et financement des cultes, difficultés grandissantes de management dans les entreprises, les hôpitaux et les établissements scolaires : la globalisation des religions fragilise de plus en plus la cohésion sociale, les identités et les certitudes. Entre flou juridique, ambiguïtés politiques et replis communautaires, certains, frappés de " sidération culturelle ", en viennent jusqu'à douter du principe même de laïcité. Au sein de notre République indivisible, laïque et sociale, notre vivre-ensemble est aujourd'hui menacé. Dévoilant le fonctionnement des systèmes de pensée religieux, et l'impact réel de leurs rites et symboles sur la société, Patrick Banon met en lumière la singularité du principe français de laïcité, sa fragilité et sa force, et nous donne les clés pour mieux comprendre l'immense défi lancé à Marianne : sauver - sans se trahir - son modèle social, d'égalité et de solidarité.

  • À 9 ans, Jésus avait déjà ressuscité un enfant, donné vie à des oiseaux d´argile et maudit un olivier qu´il avait desséché d´un geste. Pourtant, ces faits sont absents des textes canoniques du christianisme. Entre le IIIe et le VIe siècle, l´Église a établi la version officielle de la vie de Jésus selon les quatre Évangiles et les textes des apôtres. Mais soixante-dix textes, pour la plupart rédigés entre le IIe et le Ve siècle, ont été interdits de lecture, sous peine de mort ou de mutilation. Ce sont les évangiles apocryphes, qui retracent toute la vie de Jésus et de sa famille : la relation entre Marie et Joseph, l´histoire de Joseph, celle des parents de Marie, la virginité et la grossesse de Marie, la naissance de Jésus, son enfance, la fuite en Égypte, ses relations avec Judas et Marie de Magdala, etc. Autant d´écrits qui détiennent la même légitimité historique que les canons de l´Église, les complétant souvent, les contredisant parfois, mais offrant toujours un éclairage nouveau sur les événements marquants du destin de Jésus et sur le monde dans lequel il évolua.

    En Galilée, à Jérusalem, Jésus, Joseph, Marie, Anne, Joachim, Salomé prennent ici chair avec leurs qualités et leurs défauts, leurs doutes et leurs espoirs, leurs peurs, leur courage. Reflet de la pensée religieuse populaire, à la frontière entre folklore, mythologie et foi, cette biographie « non autorisée »écrite à la manière d´un roman dresse le portrait d´un monde chaotique, à la veille du changement de notre ère, et révèle, pour la première fois, la vie « censurée » de l´enfant qui devint Dieu.

  • En ce début de XXIe siècle les organisations humaines sont soumises à un grand écart culturel. D'un côté, la mise en contact en temps réel des spiritualités et des traditions de tous les horizons, provoque des interactions inédites entre les héritages sociaux, culturels et historiques.
    De l'autre, l'interaction d'une diversité de systèmes de pensée suscite un bouleversement de l'altérité et parfois l'inquiétude de voir des modèles et traditions dissouts dans la mondialisation. Désormais, la place de " l'autre " se pose dans la société tout entière et dans le monde du travail en particulier.

    Quelle place réserver à la différence, à celui qui ne me ressemble pas, n'appartient pas au même sexe, à la même religion ou à la même origine ethnique que moi ? Citoyen ou étranger, senior ou junior, comment réserver un statut d'égalité à chacun dans nos organisations humaines ?

    Au coeur de cet immense défi, le monde du travail et l'entreprise sont investis de la responsabilité d'accompagner et de gérer une diversité de cultures, sans susciter des inégalités ou fragiliser la cohésion sociale indispensable à l'aboutissement d'un projet collectif.

    Dans cet ouvrage, Patrick Banon répond à ces problématiques actuelles en édifiant une nouvelle éthique d'entreprise prenant en compte la valeur fondamentale du travail, tout en mesurant cette double aspiration : être à la fois un citoyen du monde et l'élément d'une identité particulière.

  • Faisant le lien entre récits bibliques et réalités contemporaines, Patrick Banon remet en perspective des thèmes autant actuels qu'éternels : le plaisir, le mariage, le célibat, ou encore l'homosexualité. Une histoire amoureuse et érotique de la Bible, abordée sur un ton ludique et grand public.

    Le désir, le plaisir, l'amour, le mariage, la virginité, l'homosexualité, l'inceste, la masturbation ou encore la prostitution : tous les aspects de la sexualité sont dans la Bible ! À travers nombre de récits mythiques - les filles de Lot, Samson et Dalila, David et Bethsabée, Salomon et la reine de Saba, ou encore Judith, Salomé ou Suzanne -, ils prennent une dimension extraordinaire, leurs interprétations et leurs commentaires ne cessant de tracer les règles des rapports à l'autre et de redéfinir le masculin et le féminin, à la recherche de rites pour enfin les réassembler.
    Mais quelle influence ces textes ont-ils sur nos comportements contemporains ?
    Replaçant chaque récit, remis en scène, dans son contexte historique, social et religieux, Patrick Banon, spécialiste en science des religions, fait le lien entre les grands textes bibliques et les réalités d'aujourd'hui. Dans un style destiné au grand public, il dessine les contours d'un inattendu érotisme biblique et remet ainsi en perspective des thèmes - divorce, mariage homosexuel, orgasme, célibat - qui animent les débats de société depuis près de trois millénaires.

  • D'où viennent les religions ? Ont-elles toujours existé ? Pourquoi les hommes semblent-ils en avoir tant besoin ? A travers différents thèmes et rites récurrents (le Déluge, la circoncision, les sacrifices...) cet ouvrage raconte les mythes anciens et les grandes religions monothéistes de manière transversale ; il met en relief leurs origines et leurs points communs, de manière à favoriser une meilleure compréhension de l'autre et faire face aux obscurantismes.

  • Pourquoi parle-t-on autant de religion aujourd'hui ? Comment la société française peut-elle évoluer vers davatange de tolérance ? Le but de ce livre est d'aider les adolescents à dépasser leurs préjugés, comprendre le rôle de la laïcité et mieux vivre ensemble, tout simplement.

  • Comment les filles sont devenues des filles, par la volonté des hommes et des dieux. L'auteur du "Dico des signes et symboles religieux" et de "Tabous et interdits" remonte aux sources de la misogynie ordinaire et de l'oppression d'un sexe par l'autre.

  • Comment lire les signes de l'univers ; comment les hommes se servent de ces signes pour prédire l'avenir ; comment, enfin, ils se sont mis à créer leurs propres signes pour entrer en relation avec les divinités... : au-delà des clivages religieux, ce livre remonte à la source de tous les symboles qui nous entourent.

  • Depuis des temps archaïques, la puissance des tabous transcende les religions et structure nos sociétés. Mais d'une culture à l'autre, ils ne se ressemblent pas toujours... Partons à leur découverte.

empty