Langue française

  • Quinze ans aprèsQuinze ans après, le tome 1 de la troisième époque des Sept vies de l'Épervier, marque le retour de la saga imaginée par Patrick Cothias et André Juillard autour de l'histoire tragique d'Ariane.

    La nouvelle époque, la troisième, des Sept

  • 11 novembre 1918. Si les armes se taisent, les rancoeurs ne s'éteignent pas. Celle qu'entretient Dervilly à l'encontre des survivants de l'Ambulance 13 reste d'autant plus vive que l'ex-maître principal devenu inspecteur de la Sureté, a les moyens de l'exercer. Le hasard plaçant l'Écaille sur son chemin, il n'aura de cesse de le harceler, jusqu'à l'envoyer passer quelques jours à la prison de la Santé. Incarcéré, l'Ecaille aggrave son cas en participant à une rixe dans laquelle un gardien est tué. C'est la peine de mort assurée. Louis Bouteloup met alors tout en oeuvre pour défendre son ancien camarade de tranchée.

  • Chirurgien, il affirme le pouvoir de la vie dans l'enfer des tranchées. Février 1916. Le sous-lieutenant Bouteloup et les gars de l'Ambulance 13 vont se retrouver au coeur du premier choc de la bataille de Verdun. Parallèlement, soeur Isabelle de Ferlon, d'origine allemande, est arrêtée, interrogée au sujet de l'affaire de haute trahison dans laquelle était mouillé Bouteloup, avant d'être jetée en pâture à l'opinion publique par Clémenceau. Pour tous, c'est un pas de plus vers l'enfer, d'où tout le monde ne réchappera pas vivant... Cet intégrale contient les tomes 1 et 2 de la série

  • La dernière bataille de Bouteloup.


    Fin septembre 1918. Après avoir participé à la fin des combats du front d'Orient, le capitaine Bouteloup est de retour en France. Il prend conscience des
    menaces, entre autres navales, que fait encore peser une Allemagne dont la capacité militaire est intacte.
    Néanmoins, la fin du conflit est proche et Clémenceau veut se trouver en position de force pour imposer la paix. Ce sera l'offensive finale, menée par des sacrifiés.
    Bouteloup, qui en a trop vu et n'a plus le goût de survivre, y participera en compagnie des derniers tués de la Grande Guerre.

  • Février 1916, dans le Bois des Caures. Le sous-lieutenant Charles-Louis Bouteloup et les gars de l'Ambulance 13 sont désormais rattachés aux 56 et 59ème Chasseurs, dit les "Diables bleus". Commandés par le légendaire et adoré lieutenant-colonel Emile Driant, les hommes de l'Ambulance 13 vont se retrouver au coeur du premier choc de la bataille de Verdun. Parallèlement, soeur Isabelle de Ferlon, d'origine allemande, est arrêtée, interrogée au sujet de l'affaire de haute trahison dans laquelle était mouillé Bouteloup, avant d'être jetée en pâture à l'opinion publique par Clémenceau. Pour tous, c'est un pas de plus vers l'enfer, d'où tout le monde ne réchappera pas vivant...

  • Il setapos;appelle Louis-Charles Bouteloup. Fraîchement diplômé de la Faculté de Médecine, il se retrouve en première ligne, à Fleury, en décembre 1915.Il commande une ambulance hippomobile, surnommée letapos;As de Pique parce quetapos;elle est connue aussi bien pour le courage de ses infirmiers, que pour leur manque de soumission au Règlement.Bouteloup est un nom qui compte en politique, car le baron Horace, père de Louis, est député, lieutenant-colonel et proche du général Pétain. Cette relation privilégiée, loin de le protéger, fera du jeune officier une cible désignée pour les ennemis de l'élu, entre autres le redoutable Georges Clemenceau.Néanmoins, Louis accomplira la tâche épouvantable que la guerre lui impose, en essayant de préserver un humanisme auquel il est attaché jusqu'à la rébellion...
    />

  • Chirurgien, il affirme le pouvoir de la vie dans l'enfer des tranchées.En plein coeur de la bataille de Verdun, la religieuse Isabelle de Ferlon est condamnée au peloton d'exécution pour être intervenue en faveur du sous-lieutenant Bouteloup, accusé de haute trahison. Parallèlement à ce drame personnel, l'horreur collective de la guerre continue. Mais une lueur d'humanité apparaît en la personne de Marie Curie, mandatée sur le front pour y présenter son invention de radiographie mobile destinée à soulager blessés et médecins d'opérations inutiles : l'autochir .L'Ambulance 13 est choisie pour l'expérimentation. C'est l'occasion pour Émilie, la dessinatrice montmartroise auteure des plans de l'appareil, de revoir son amour, Bouteloup.Un album où les femmes dans la guerre ont la part belle...

  • Chirurgien, il affirme le pouvoir de la vie dans l'enfer des tranchées. Février 1916. Le sous-lieutenant Bouteloup et les gars de l'Ambulance 13 vont se retrouver au coeur du premier choc de la bataille de Verdun. Parallèlement, soeur Isabelle de Ferlon, d'origine allemande, est arrêtée, interrogée au sujet de l'affaire de haute trahison dans laquelle était mouillé Bouteloup, avant d'être jetée en pâture à l'opinion publique par Clémenceau. Pour tous, c'est un pas de plus vers l'enfer, d'où tout le monde ne réchappera pas vivant... Cet intégrale contient les tomes 3 et 4 de la série

  • Chirurgien, il affirme le pouvoir de la vie dans l'enfer des tranchées En cette année 1917, le jeune médecin de première ligne Louis-Charles Bouteloup est un officier dérangeant, car il refuse de fermer les yeux sur les aberrations de la hiérarchie. Faute de réussir à lui faire plier la nuque, l'état-major l'affecte à un secteur moins sensible, en Alsace, où Bouteloup a pour mission de former les futurs chirurgiens de tranchée américains qui s'apprêtent à entrer dans le conflit. Il a la surprise d'y côtoyer les parias de l'armée, les têtes brûlées des Corps francs, et les Peaux-Rouges, arrachés à leur réserve pour tester les défenses ennemies. Bouteloup, une fois encore, ne manquera pas de sujets de rébellion.

  • 11495 : petit format 11490 : grand formatGaston d'Orléans, frère de Louis XIII, vient avec ses amis se fournir en filles dans un sinistre asile de folles. La mère supérieure les leur prête à condition qu'ils ne les abîment pas, car elles resserviront. . .

    C'est là qu'on retrouve Ariane, l'âme dévastée, mutique, enceinte de Germain depuis bientôt neuf mois. Personne ne sait qui elle est, mais Gaston d'Orléans la reconnaît et l'emmène : il tient à savoir ce qu'est devenu Masquerouge, bizarrement disparu en même temps qu'elle.

    Entre deux interrogatoires, Ariane accouche d'une petite fille qu'on lui enlève aussitôt pour l'abandonner dans la forêt. Mais un certain Lenclos passe par là, qui, justement, n'a jamais déclaré la mort de sa petite Ninon. . .

    Ayant échappé à ses bourreaux, Ariane retourne à Paris, où elle apprend que le Condor qui l'a "tuée" sans le savoir était l'Epervier de son enfance - et son père. Elle retrouve aussi Taillefer, devenu tueur à gages pour le compte de Gaston d'Orléans. Au lieu de la tuer, il la prend sous son aile.

    Liés par une même obsession, "la folle" et "l'assassin" partent ensemble vers les Amériques retrouver l'Epervier : Ariane pour lui pardonner et Taillefer pour se mesurer à lui, enfin.

    Voilà comment débute cette nouvelle série, où l'on retrouve tout ce qui fit le succès des Sept Vies de l'Epervier.. Cothias, scénariste aussi fou que prolifique, maîtrise parfaitement l'entrelacs hasardeux de l'Histoire et de l'imaginaire, avec une drôlerie bien charnelle et une fibre tragique à vous coller le frisson. Juillard met toute sa sensibilité à restituer, dans une ambiance fascinante de vérité, la palette infinie des vertiges humains : désespoirs, solitudes, sauvageries barbares, sensualités, humour, amour.

  • Chirurgien, il affirme le pouvoir de la vie dans l'enfer des
    tranchées En cette année 1917, le jeune médecin de première ligne
    Louis-Charles Bouteloup est un officier dérangeant, car il refuse de
    fermer les yeux sur les aberrations de la hiérarchie. Faute de
    réussir à lui faire plier la nuque, l'état-major l'affecte à un
    secteur moins sensible, en Alsace, où Bouteloup a pour mission de
    former les futurs chirurgiens de tranchée américains qui s'apprêtent
    à entrer dans le conflit. Il a la surprise d'y côtoyer les parias de
    l'armée, les têtes brûlées des Corps francs, et les Peaux-Rouges,
    arrachés à leur réserve pour tester les défenses ennemies. Bouteloup,
    une fois encore, ne manquera pas de sujets de rébellion.

  • "Du front aux services de renseignements, Bouteloup traverse la guerre et ses ravages. Après la mort d'Émilie, Bouteloup est désespéré. Ses deux amours, son père et trop de ses amis ont été tués au cours de la Grande Guerre. Mutilé de la face et mis en disponibilité, il se sent inutile. Jusqu'au jour où le lieutenantcolonel d'Avrainville lui demande d'accompagner la folle équipée du général Jouinot-Gambetta en Orient. Louis accepte, à condition de reformer l'Ambulance 13. Au terme du voyage : Uskub, théâtre à venir de la dernière charge de la cavalerie française."

  • Mis à pied suite à une prise de décision jugée cavalière par ses supérieurs, Louis-Charles Bouteloup, chirurgien, netapos;est pas tenu en odeur de sainteté et risque le Conseil de guerre. Grâce au concours de soeur Isabelle, il sera réintégré et reprendra le commandement de letapos;Ambulance 13. Une fois encore, au milieu de la première attaque allemande contre le village de Fleury-Devant-Douaumont, letapos;unité bravera letapos;âpreté des combats pour protéger les blessés, tous les blessés, y compris ennemis... Parallèlement, le colonel-baron Bouteloup, père de Louis, songe au péril que son fils fait courir à sa carrière politique, tandis quetapos;Emilie apporte sa gentillesse et son humanité à un permissionnaire que le malheur poursuit jusquetapos;au seuil de sa maison.

  • 11497 : petit format 11492 : grand formatAriane, baronne de Troïl, pour les français et "plume aux vents" ou "Lionne des montagnes" pour les indiens, est au Québec à la recherche de son pèreque l'on appelle, en iroquoisie, "L'Oiseau Tonerre". Capturée par les indiens, elle suscite l'amour de deux hommes. Des tribus se la disputent. Ballotée, déterminée, forte et fragile, Ariane ne sait plus, paraît attendre, à certains moments même presque souhaiter la mort, car celui qu'elle appelle son père a refusé de la reconnaître. l'indien Beau, qui deviendra "Beau Ténébreux", semble l'émouvoir (et cela donne une scène amoureuse qui ravira les amateurs amis du pudique André Juillard) et puis, à nouveau, le sang va couler...

  • 11498 : petit format 11493 : grand formatAriane de Troïl, partie sur le continent nord-américain à la recherche de son père, arrive au bout de sa quête.

    L'évocation du nouveau monde par Cothias et Juillard prend à la fois une tournure pleine de sentiments humains et une certaine gravité que la baronne Ariane de Troïl incarne magnifiquement. Celle-ci reviendra, à la fin de l'album, en Europe sur ses propres terres.

  • 11496 : petit format 11491 : grand formatSous le titre générique des 7 Vies de l'épervier, Juillard et Cothias ont animé l'une des plus fabuleuses épopées racontées en bande dessinée. Une fresque historique (nous sommes au XVIII e siècle) qui évoque l'histoire de personnages hors du commun. Plume aux vents constitue la suite directe de cette série avec, pour personnage central, Ariane de Troïl à la recherche de son père et de son passé.

  • Chirurgien militaire, Louis Bouteloup est désormais entre les mains de ses pairs. Grièvement blessé et défiguré sur le front alsacien, il peut cependant compter sur les talents de sculpteur d'Émilie pour retrouver un visage. Mis hors du cadre de l'armée, Louis est confronté aux peurs de l'arrière, aux monstrueux canons bombardant la capitale. Il découvre aussi le sentiment profond qu'il éprouve pour Émilie. Sera-t-il trop tard pour reconstruire leur vie ?

  • Contraint d'intégrer l'Ahnenerbe, la division scientifique d'Hitler créée pour prouver et légitimer la supériorité de la race Aryenne, l'archéologue Arno Ixks est envoyé aux confins de l'Himalaya pour enquêter. Placé sous la protection de Palden, une tueuse à la botte du Führer aussi redoutable que mystérieuse, il fera escale dans un camp d'entraînement nazi avant de s'envoler pour les premières missions...

  • 2160 passagers embarquèrent à bord du RMS Lusitania le 1er mai 1915.7 jours plus tard, seuls 703 demeuraient en vie... Parmi les survivants, un agent double français, bien placé pour connaître les tenants et aboutissants de ce torpillage, et Alfred Vanderbilt, l'héritier de l'une des plus importantes fortunes des États-Unis, mènent l'enquête...

  • Le naufrage qui modifia le cours de la Première Guerre mondiale... 1915, l'enquête à bord du transatlantique RMS Lusitania se poursuit. Alors que des rumeurs d'attentat à la bombe circulent et que l'inquiétude gagne les passagers, les matelots Morisson et Shan capturent deux espions allemands. Ces derniers refusent de leur révéler l'emplacement de la charge explosive. Épaulés par le milliardaire américain Alfred Vanderbilt, les jeunes matelots vont tout mettre en oeuvre pour éviter une terrible tragédie humaine et une catastrophe mondiale sans précédent...

  • Torpillé par le sous-marin U-20, le Lusitania sombre en 18 minutes. De nombreux éléments laissent à penser qu'il s'agit d'un naufrage organisé au mépris de la vie des 2160 passagers et marins. Pourquoi et par qui ? Alfred Vanderbilt, officiellement disparu, mais survivant sous une autre identité, veut connaître la vérité. Avec lui, d'autres rescapés sont décidés à venger la mort des innocents avec l'aide d'un agent double qui était présent à bord.

  • Quand Hitler voulait prouver qu'il descendait des Dieux... Pour échapper au piège des nazis, Ixks a trouvé refuge en Amérique. Néanmoins, il reste déterminé à libérer ses étudiants détenus dans un camp. Il veut aussi profiter de cette nouvelle mission pour ridiculiser les prétentions d'Hitler en quête des preuves de l'origine quasi divine des Aryens. En effet, Ixks a rapporté du Tibet des documents attestant d'une version bien différente des fantasmes nazis.

  • Soldat parmi les autres dans letapos;armée du Kaiser, le professeur Arno Ixks préfère les traités detapos;archéologie aux obus de la Première Guerre Mondiale. Mais, lorsque son instinct letapos;avertit de letapos;imminence detapos;une attaque anglaise, cet humaniste convaincu brave tous les dangers pour sauver son belliqueux caporal... le Gefreiter Adolf Hitler ! Vingt ans plus tard, Hitler netapos;a pas oublié son sauveur. Mais, en guise de remerciement, il le force à intégrer letapos;Ahnenerbe, sa division scientifique, sous peine de voir mourir tous ses proches. En effet, le Führer a besoin detapos;Ixks pour légitimer une théorie selon laquelle les Aryens seraient les ancêtres de letapos;humanité, garants de la supériorité de la race. Envoyé aux confins de letapos;Himalaya pour enquêter, Ixks va devoir choisir entre les siens et la Vérité !

  • Le parcours bouleversant d'un jeune homme ayant osé se rebeller contre le destin... Échaudé par les mensonges et les manipulations de l'avocat Maître Merzin, et persuadé que son idylle avec Aurélie est vouée à l'échec, Sidoine reprend la route une fois encore.Sur son chemin, il se retrouvera plongé malgré lui au coeur des premières batailles de la Grande Guerre. Cet événement fera la lumière sur son passé et révèlera sa véritable personnalité...Ordas et Galland offrent un dernier voyage dans les pas du fils de l'officier, empreint d'éclat et de mélancolie, dans cette France qui bascule peu à peu dans l'horreur de la guerre.

empty