Patrick Mathieu

  • A Newbury Port, gare centrale des navettes spatiales, une jeune femme souhaite aller à Arkham Beta, une planète voisine sur laquelle vit une partie de sa famille. A défaut de pouvoir se payer un billet direct et intriguée par la description que lui en fait le guichetier, elle opte pour « la barge », un vaisseau low cost qui fait escale à Innsmouth, planète qui a connu ses heures de gloire grâce à l'exploitation de l'or qui depuis périclite et souffre d'une mauvaise réputation (maisons abandonnées, ville désoeuvrée, créatures mutantes...). La plupart des habitants d'Innsmouth ont une morphologie étrange, quasi-batracienne. Un culte païen, l'Ordre ésotérique de Dagon, a remplacé la religion chrétienne. Alors qu'elle ne devait être de passage qu'une journée, la voilà contrainte d'y rester une nuit et de séjourner dans l'unique hôtel, le Gilman. Convaincue que quelque chose d'anormal se passe dans cette ville, sa nuit commence par un cauchemar. Très vite, elle entend quelqu'un, quelque chose qui tente de s'introduire dans sa chambre. Terrorisée, elle réusssit à échapper à d'étranges créatures visqueuses, mi-poissons/mi-humains appelées « les Profonds », à quitter Innsmouth et à rejoindre l'orbite. Les autorités refuseront qu'elle rentre sur Terre en découvrant ses liens du sang avec les Profonds.

  • Le héros de cette histoire est un étudiant en mathématiques, qui vit dans une chambre de bonne d'un quartier similaire au quartier latin parisien. Les rumeurs disent que sa mansarde fut occupée, deux siècles plus tôt, par une vieille femme jugée sorcière par ses contemporains, capable de voyager dans différentes dimensions du réel, et dont l'esprit n'aurait pas tout à fait quitté les lieux. Notre narrateur, à l'esprit aiguisé et fatigué par ses études poussées, fait des rêves de plus en plus étranges. Perd-il totalement pied ou a-t-il trouvé le chemin, guidé par cette sorcière, vers la contrée des rêves ?

empty