Pierre Cere

  • Si cet essai fait d'abord le bilan d'un certain parcours personnel engagé, il est aussi une réflexion sur le monde et sur la politique, qui expose au fil des pages les éléments d'un projet de société où il devient possible de composer avec nos différences, qu'elles soient sociales, politiques ou nationales. Une gauche possible, c'est une voie progressiste, qui ose remettre en question certaines vérités proclamées, pour mieux s'inscrire dans le réel et dans le débat démocratique. Il y a là un point de vue affirmé sur ce qui commence à ressembler au symptôme d'un échec, se référant ici au débat identitaire, ainsi que la proposition d'une nouvelle relation Québec-Canada. Enfin, face au découragement et au cynisme entretenu, il y a l'espoir, l'espoir que tout peut encore changer, et pour le mieux.

  • Le Parti québécois est placé devant un questionnement fondamental : se refonder ou s'effondrer; capter le changement de société qui s'est opéré ou s'étioler. La remise en question devient celle d'un monde politique dominé par des establishments en mal de continuité. Sommes-nous condamnés à une politique façonnée par le discours fallacieux et la compromission? Pierre Céré refuse ce fatalisme et propose ici les éléments d'un projet de société fondé sur le développement du modèle québécois et la souveraineté du Québec. Candidat lors de la course à la direction du Parti québécois de 2014-2015, Pierre Céré offre également aux lecteurs un point de vue privilégié sur cette expérience. Jugé marginal en début de parcours, il en a surpris plus d'un en remuant certaines fausses certitudes et en questionnant le carcan dans lequel s'est enfermé le PQ.

  • Depuis sa création en 1940, l'assurance-chômage a évolué au rythme des changements de gouvernement, des crises
    économiques et des combats menés par la population. Renommé « assurance-emploi » en 1996, cet important maillon du filet social demeure gravement amputé en raison de coupures draconiennes effectuées au cours des années 1990. Si la mission première de ce programme devait être d'assurer la protection de l'ensemble des travailleurs et travailleuses, force est de remarquer qu'ilnn'est aujourd'hui plus adapté aux réalités du monde du travail.

    Dans cet essai, Pierre Céré propose un survol historique de la création et de l'évolution du programme d'assurance-chômage en insistant sur les luttes qu'ont dû mener les syndicats et les groupes de défense des droits des chômeurs et chômeuses. Actif au sein des groupes de sans-emploi depuis une quarantaine d'années, l'auteur entremêle finement sa propre histoire militante à celle de ce programme pour livrer un portrait détaillé de cette protection sociale essentielle que l'on tient trop souvent pour acquise.

empty