Les éditions de la courte échelle

  • Difficile de s'ennuyer avec Marilou Polaire, la reine des manigances ! La fillette, qui raffole des gros ours blancs, aime mettre du piquant dans sa vie et celle des autres. Heureusement, son coeur grand comme le ciel nous fait oublier son vilain défaut : elle ne peut s'empêcher de raconter des histoires...
    Contient les titres suivants: «Le long nez de Marilou Polaire», «Marilou Polaire crie au loup» et «Marilou Polaire sur un arbre perchée».

  • Ce vendredi-là, Michel Laurier se réveilla en retard. Plus que dhabitude, il détesta la sonnerie de son réveil. Rien ne laissait présager une journée différente des autres. Pourtant, il se sentit moche, engourdi. Il déjeuna sans appétit, mit trop de sucre dans son café et lut distraitement le journal. Michel Laurier aurait voulu tout recommencer. Se réveiller un autre jour et, cette fois, partir du bon pied. Mais la journée ne sest pas arrêtée. Au contraire, elle sest précipitée. Ce jour-là, Michel Laurier devait perdre la femme quil aimait.

  • C''est novembre. Atteinte d''un cancer, Marianne vit son dernier mois. La nuit, quand la peur l''envahit, elle écrit des lettres, des dizaines de lettres. Une lettre à chaque personne qui l'a marquée. En bien ou en mal.

    On a dit:
    «Agile funambule, Raymond Plante avance délicatement sur ce thème difficile, réussit à d'écrire le drame d'une femme face à sa mort sans jamais verser dans le plaintif ou le larmoyant. Ce récit poignant se termine sur une fin pudique, d''une magnifique simplicité, touche experte d''un écrivain en pleine possession de ses moyens.» Le Droit «Les différents registres de l''écriture de Marianne, ce qu''elle choisit de dire ou de taire, ces infimes subtilités font la richesse de ce livre. [.] Ce roman m''a touché et fait du bien.» Stanley Péan, La Presse

  • Longtemps, j'ai pensé que la vie que j'avais choisie n'entretenait que peu de rapports avec celle de mon père. Je ne voyais pas ce que nous aurions pu échanger. J'avais la jeunesse et la prétention de n'avoir rien à apprendre.
    Je croyais le connaître, parce que je savais de larges pans de son existence. Il faut dire que je me trompe souvent.
    Aujourd'hui, je pars à sa découverte. Lui, un homme simple, un héros de l'ombre, un de ceux dont on ne lit pas le nom dans les journaux et qui ne bouleversent pas l'Histoire, mais qui la subissent et s'y adaptent au petit bonheur des événements.
    Mon père était un nomade. C'est la vie, en le forçant à s'enraciner, qui en a fait un nomade contrarié.


    Auteur prolifique et amoureux des mots, Raymond Plante a toujours voulu transmettre sa passion de la littérature. Il a écrit beaucoup, il a enseigné et donné des conférences et des ateliers d''écriture. Il a été directeur de collection dans différentes maisons d''édition et, tout au long de sa carrière, il a encouragé et aidé de jeunes auteurs. Écrivain de talent, Raymond Plante a marqué la littérature d''ici.
    Le nomade, c''est l''histoire d''une relation père-fils où le narrateur peut enfin dire, avec le recul, les complicités, les affrontements, l''affection ou les haines qui l''ont marqué. Les nomades sont des hommes de passage. Ce roman trace les rites de ce passage: la transformation emballante et terrifiante qu''ont vécue les individus de ce siècle, qu''ils soient du Québec ou d''ailleurs.

  • Difficile de s'ennuyer avec Marilou Polaire, la reine des manigances ! La fillette, qui raffole des gros ours blancs, aime mettre du piquant dans sa vie et celle des autres. Heureusement, son coeur grand comme le ciel nous fait oublier son vilain défaut : elle ne peut s'empêcher de raconter des histoires...
    Ce volume 3 réunit « Marilou Polaire et la magie des étoiles », « Un dromadaire chez Marilou Polaire » et « Marilou Polaire et le petit pois ».

empty