Rosemonde Pujol

  • Une femme atteinte d'un cancer de l'utérus doit se faire opérer. Ce livre est le compte rendu de son parcours médico-hospitalier. Elle est successivement soignée dans deux pavillons qui sont deux mondes différents : l'un dirigé avec amour par un médecin qui y consacre tout son temps et où tout est fait non seulement pour soigner mais aussi pour respecter et informer les malades. L'autre dirigé par un grand patron compétent et efficace mais qui laisse une atmosphère inhumaine s'instaurer dans son service. L'auteur, en outre, évoque avec vigueur le problème du "tabou" qui pèse sur le cancer et qui est responsable en grande partie du manque d'information du public. Telles sont les grandes lignes de ce livre écrit avec simplicité, pudeur et franchise. Rosemonde Pujol brosse de saisissants portraits des personnages secondaires, raconte avec tendresse et humour les réactions de son entourage, ses propres sentiments face à une maladie grave qu'elle ne "sent" pas. Un livre réquisitoire certes, mais aussi un récit plein d'espoir et de force.

  • Il n'a ni tombe ni tombeau, mais il vit chaque jour dans nos assiettes à travers sa découverte : la conserve. Du petit pot pour bébé au jus de fruits en bouteille, de la boîte de petits pois au corned-beef, du lait longue conservation au concentré de tomates, Nicolas Appert a tout inventé. Il y a deux siècles de cela. Cet homme qui vécut quatre-vingt-onze ans a consacré près de soixante-dix ans à ses recherches durant la période la plus bouleversée de notre histoire : pas moins de dix gouvernements successifs comptant cinq rois, la Révolution, l'Empire... Tour à tour spolié, chassé, acculé à la misère, il a continué son travail d'inventeur, à sa manière : taciturne et obstinée. Passé quatre-vingt ans, il bâtissait encore. Américains, Anglais, Japonais, Russes connaissent et honorent cet inventeur. Les Français vont enfin le découvrir.

empty