Sébastien Pesce

  • Aujourd'hui la formation est un enjeu de société. Cet ouvrage permet de repenser la dynamique et les processus de formation, en mettant au coeur du dispositif l'expérience des acteurs. Les "pratiques réflexives" dont il est question ici visent un objectif simple : organiser l'alternance entre terrains professionnels et espaces de formation, une alternance par laquelle étudiants et professionnels construisent leurs savoirs et leurs compétences, en s'appuyant sur leurs pratiques et en coopérant.

  • Issu du colloque « Éthique de l'Accompagnement et Agir Coopératif », organisé à l'université de Tours en mai 2016, cet ouvrage propose à un ensemble de praticiens de l'accompagnement collectif, issus de champs professionnels et d'espaces géographiques divers, de mettre en perspective leurs démarches d'accompagnement collectif. Chaque contributeur donne à voir la réalité la plus concrète des dispositifs conçus et mis en oeuvre, avant d'en analyser les sources, les conditions et les effets. Les textes rassemblés dans cet ouvrage permettent ainsi, en partant de la réalité du terrain, d'interroger les conditions pratiques et théoriques d'un « agir coopératif » dans les métiers de la relation à autrui.

  • Issu du colloque « Éthique de l'Accompagnement et Agir Coopératif », organisé à l'université de Tours en mai 2016, cet ouvrage propose à un ensemble de praticiens de l'accompagnement, issus de champs professionnels et d'espaces géographiques divers, de mettre en perspective les critères qui, dans le quotidien de l'exercice professionnel, sous-tendent une éthique de l'accompagnement. Chaque contributeur donne à voir la réalité la plus concrète des dispositifs conçus et mis en oeuvre, avant d'en analyser les sources, les conditions, les effets. Les textes rassemblés dans cet ouvrage permettent ainsi, en partant de la réalité du terrain, d'interroger les dispositifs et pratiques d'accompagnement dans les domaines de la santé, du travail social et de la formation d'adultes.

  • En éducation, comme dans bien des domaines, « c'est la marge qui tient la page », selon la belle formule de Jean-Luc Godard. C'est dans les « banlieues » des grands systèmes que s'inventent les solutions qui permettent de penser les pratiques et les institutions de demain. Et c'est quand ils sont face à des défis difficiles, quand ils refusent de baisser les bras, que les pédagogues nous montrent le chemin.
    Le livre coordonné par Rémi Casanova et Sébastien Pesce nous confronte à des « pédagogues de l'extrême » qui, d'Argentine à Israël, de la France au Mozambique, du Portugal à l'Inde, se coltinent avec des enfants et des adolescents que beaucoup considèrent comme des « cas désespérés ». Ces pédagogues refusent toute fatalité. Ils croient en l'éducabilité de chacune et de chacun. Et ils imaginent pour cela des pédagogies qui démontrent qu'éduquer est une véritable « utopie concrète ». Des « enfants des rues » peuvent ainsi devenir des « ambassadeurs de la loi », des adolescents handicapés peuvent s'avérer les plus habiles sportifs qui soient, des décrocheurs peuvent être de formi dables tuteurs pour des élèves plus jeunes...
    Il faut absolument lire ce livre. On y trouve une formidable alliance entre générosité et rigueur, détermination et intelligence, ambition et modestie. On y rencontre l'aventure pédagogique dans ce qu'elle a de plus exaltant. Mais on y réfléchit aussi sur les « invariants pédagogiques » à partir desquels chaque éducateur et chaque enseignant peuvent travailler pour être plus lucides et efficaces à la fois.

empty