Salman Rushdie

  • Le jour de l'investiture de Barack Obama, un énigmatique millionnaire venu d'un lointain Orient prend ses quartiers dans une communauté préservée au coeur de Greenwich Village avec ses trois fils adultes aussi brillants qu'excentriques. René Unterlinden, jeune réalisateur velléitaire, comprend que ces étranges voisins peuvent devenir une source d'inspiration inespérée. Convoquant la littérature, la pop-culture et le 7e art, Salman Rushdie écrit ici le roman à la fois angoissant et jubilatoire de l'identité, de la vérité, de la terreur et du mensonge dans leurs atours contemporains.

  • Quichotte, un représentant de commerce vieillissant obsédé par le "réel irréel" de la télévision, tombe éperdument amoureux d'une reine du petit écran et s'embarque, à travers les routes d'Amérique, dans une quête picaresque pour lui prouver qu'il est digne de sa main. À ses côtés sur le siège passager, Sancho, son fils imaginaire. Ce roman d'une ampleur phénoménale raconte l'histoire d'une époque déréglée - "l'Ère du Tout Peut Arriver" - et brasse dans son sillage des thèmes aussi divers que les relations père-fils, les querelles frère-soeur autour d'actes impardonnables, le racisme, la crise des opiacés, les cyber-espions, la science-fiction, l'histoire de l'Auteur qui a créé Quichotte, et la fin du monde. Exubérant, drolatique et terriblement intelligent, Quichotte est une bombe littéraire sur fond d'apocalypse.

  • Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits est un conte merveilleux qui interroge notre vie contemporaine à la lumière de l'histoire et de la mythologie. Échappés de leur univers aussi fabuleux qu'ennuyeux, des djinns viennent mêler leur immortalité fascinée à la finitude des hommes, et partager la folle aventure de leur active et permanente déraison. À la fois inspirée par une tradition narrative deux fois millénaire et enracinée dans les multiples préoccupations du temps présent, portée par une langue où l'épique le dispute au comique et la légende à la méditation philosophique et politique, une fiction fastueuse et envoûtante, d'une puissance narrative et imaginaire à couper le souffle.

  • Le 14 février 1989, le jour de la Saint Valentin, Salman Rushdie reçut un coup de téléphone d´un journaliste de la BBC : il avait été« condamnéà mort » par l´Ayatollah Khomeiny. C´était la première fois qu´il entendait le mot « fatwa ». Son crime ? Avoir écrit Les Versets sataniques, un roman accusé d´être « contre l´Islam, le Prophète et le Coran ».

    Ainsi commence l´extraordinaire histoire d´un écrivain obligé de devenir un clandestin, changeant sans cesse de domicile, sous la protection permanente d´une équipe de protection policière armée. Quand on lui demande de se choisir un pseudonyme à destination de la police, il songe aux écrivains qu´il aime et essaie des combinaisons de leurs noms ; puis l´idée lui vient : Conrad et Tchekov - Joseph Anton.

    Comment un écrivain et sa famille traversent-ils neuf années sous une menace de meurtre perpétuelle ? Comment continuer àécrire ? À vivre des histoires d´amour ? Quels effets le désespoir a-t-il sur sa pensée et son action, comment et pourquoi flanche-t-il et comment apprend-il à se relever et à se battre ? Telle est l´histoire que Salman Rushdie raconte pour la première fois à travers ces remarquables mémoires - l´histoire d´une des plus importantes batailles pour la liberté d´expression de notre époque. Il dit ici les réalités parfois cruelles, parfois comiques d´un quotidien sous surveillance armée, et les liens très forts qu´il tisse avec ses protecteurs ; il dit aussi sa lutte pour gagner le soutien et la compréhension des gouvernements, des chefs des services de renseignements, des éditeurs, des journalistes et de ses collègues écrivains, il dit encore son combat acharné pour retrouver sa liberté.

    C´est un livre d´une franchise et d´une honnêteté exceptionnelles, saisissant, provocant, émouvant, et d´une importance vitale. Car l'histoire de Salman Rushdie n´est que le premier acte d´un drame qui continue de se dérouler chaque jour quelque part dans le monde.

empty