Senta Slingerland

  • "Cracks bancaires, sub-primes, tensions sur les dettes souveraines, depuis 2009, l´écrasante majorité des experts et hommes politiques analysent cette crise globale comme un dérèglement « financier ». De nombreux gouvernements, dont celui de la France, ont d´ailleurs pris, sans tarder, des mesures pour sauver les banques et initier des politiques de relance. Aujourd´hui, ces politiques n´ont pas permis de retrouver une croissance créatrice d´emplois. Mais nos dirigeants persistent et on entend même que la «crise financière» est finie, que la croissance revient... Selon Maarten Van Mourik et Oskar Slingerland, spécialistes hollandais des marchés pétroliers, cette logique repose sur un diagnostic erroné : ils démontrent dans ce livre que la crise n´est pas financière mais bel et bien énergétique. Dès 2006, devant de nombreux spécialistes réunis à Paris, ils furent les seuls à anticiper l´envolée du prix du pétrole et à prévoir le choc économique de 2009. Ils pronostiquent désormais, chiffres à l´appui, un prix du baril à un niveau bientôt insoutenable. Une telle contrainte doit pousser à un changement radical de modèle de production. Or, aucune des politiques engagées à ce jour dans le monde occidental et surtout pas en France, ne prend cette direction. Si rien ne change, nos économies se dirigent donc, d´un pas sûr, vers un effondrement majeur. "

  • "Bank collapses, the sub-prime crisis and state debts running out of control - since 2008, experts and politicians have defined the economic crisis as a derailment of the financial system. Governments, without hesitation, instituted emergency bank bailouts and numerous other measures to revive the ailing economy. Five years on, the recovery is, at best, faltering and, at worst, illusory. In this timely and thought-provoking book, Dutch oil industry experts Maarten van Mourik and Oskar Slingerland argue that the crisis has been falsely diagnosed. They make a compelling case that energy, rather than the financial system, lies at its root. In 2006, by analysing industry data, they correctly predicted steep oil price rises and the economic shock that would follow. Using the same data, they now argue that the era of cheap oil is over, and with it our prospects for long-term growth. The situation should trigger a radical change of our economic and production models, yet western governments have failed to grasp the challenge. If nothing changes, the book argues, we will be heading further into deep trouble. "

empty