Serge Abad Gallardo

  • « Un homme dans ma situation ne saurait mentir ou dissimuler. » Serge Abad-Gallardo est aujourd'hui atteint par une affection incurable. Il livre le récit de sa vie, celui d'un jeune homme né dans une famille anticléricale, éloignée de Dieu, qui rêve de mener «une belle vie ». Son ambition d'ascension sociale l'entraîne vers la franc-maçonnerie, véhicule commode et efficace. Il s'y investit, grimpe les échelons, appartient aux Hauts Grades, devient Vénérable maître... Tout lui sourit !Et puis le doute s'instaure. La découverte de comportements incohérents, de magouilles financières le révolte. La sécheresse d'un idéal désincarné et voué au succès d'une idéologie le trouble au plus profond de son âme... S'ensuivent la méfiance, la chute, l'exclusion d'un univers impitoyable pour ceux qui sortent du rang.Sa soif inassouvie trouve pourtant une source à laquelle s'abreuver, Dieu... longtemps cherché, enfin rencontré. Ce cheminement spirituel que les dures épreuves, loin d'éteindre, vont couronner est raconté ici dans une ultime bataille pour la vérité, l'esprit enfin en paix.
    Serge Abad-Gallardo est un ancien haut fonctionnaire territorial qui a passé plus de vingt ans au sein des loges maçonniques du Droit humain. Converti à la foi chrétienne en 2012, il témoigne de sa connaissance du monde de la franc-maçonnerie à travers ses ouvrages et de nombreuses conférences.

  • Simple lobby pour s'assurer une réussite sociale, danger pour les âmes, secret de polichinelle ou initiation d'une élite aux secrets de l'humanité : les francs-maçons ont toujours suscité la controverse. L'Église catholique n'a jamais caché son hostilité. Beaucoup de croyants ne savent pas réellement pourquoi, et entendent quantité de discours contradictoires à ce sujet.Serge Abad-Gallardo a passé plus de vingt ans au sein des loges du Droit humain, Ordre maçonnique mixte et international, où il a occupé diverses fonctions d'officier, notamment celle de Vénérable maître et fait partie des Hauts Grades. Revenu à la foi chrétienne en 2012, il renonce définitivement à la fréquentation des loges à ses risques et périls. Il témoigne alors de sa foi et révèle au grand jour les véritables pratiques d'une organisation qui cultive méthodiquement le secret. Pour comprendre ce que la franc-maçonnerie recouvre exactement, il expose à partir de documents authentiques les pratiques ésotériques, alchimiques et magiques mais aussi politiques dont il a été témoin, et complète ses explications à la lumière de la Bible et des enseignements de l'Église. En fermant ce livre, chacun pourra comprendre pourquoi nombreux sont ceux qui sont séduits, et surtout nul ne pourra plus prétendre ignorer les méthodes et les intentions véritables de la franc-maçonnerie.
    Serge Abad-Gallardo, ancien haut fonctionnaire territorial, signe ici son sixième ouvrage. Il a passé plus de vingt ans au sein des loges du Droit Humain, Ordre maçonnique mixte et international. Revenu à la foi chrétienne en 2012, il livre son témoignage en parcourant la France et en donnant des conférences qui connaissent un véritable succès.

  • À l'heure où les lobbies et les médias veulent promouvoir le suicide assisté et l'euthanasie, le signal d'alarme est lancé par un ancien Franc-maçon...
    Serge Abad Gallardo, bien connu pour son témoignage sur la franc-maçonnerie, est aussi bénévole en aumônerie d'hôpital depuis six ans. Il s'alarme de la volonté des lobbies et des médias de promouvoir le suicide assisté et l'euthanasie active sous couvert d'humanité.
    Son expertise lui permet de constater que, depuis quarante ans, les loges militent pour un « droit à mourir » alors que cela est loin de répondre à une attente populaire : les malades demandent de l'attention plutôt qu'une piqûre létale. Pourquoi cet acharnement à voler leur mort ?
    En rassemblant les cas d'Alphie, Anne Bert, frère Vincent, etc., cet ouvrage nous ouvre à l'environnement des soins palliatifs, à l'approche médicale de la souffrance, à la réalité des dérives eugénistes et au pouvoir du médecin traitant. Il nous donne les outils pour ne pas nous laisser illusionner par ce « droit à mourir » alors qu'à nos côtés, des personnes en fin de vie accueillent avec courage l'inconnu de leur mort, attendant de nous un accompagnement aimant.
    Serge Abad Gallardo utilise son expertise afin de nous livrer un témoignage qui vise à montrer, d'une part, l'implication de la franc-maçonnerie dans les débats sur l'euthanasie et, d'autre part, quel point les patients ont avant tout besoin d'un accompagnement attentif et bienveillant.
    EXTRAIT
    Comme nous allons le voir dans cet ouvrage, en France, nous sommes englués dans la bien-pensance maçonnique. Nous l'avons été progressivement, depuis trois siècles. Nous sommes aujourd'hui soumis à sa « dictature molle », qui s'est peu à peu transformée en propagande insidieuse et en police de la pensée...
    Il sera montré que le débat actuel sur la question de l'euthanasie ne doit rien à un quelconque hasard, à une prétendue « évolution de la société », à un plébiscite des peuples, mais à une sorte de « coup d'État » progressif et subreptice de la franc-maçonnerie. Et derrière cette démarche maçonnique se dissimule en réalité une idéologie que l'Institution initiatique s'emploie à imposer depuis sa création : un bouleversement complet de notre paradigme social et anthropologique, obtenu selon la formule alchimique du 30e degré des Hauts grades de Chevalier Kadosh : « Solve et coagula », que l'on peut traduire en langage « profane » par l'expression : « Détruis et reconstruis. » La franc-maçonnerie vise à détruire l'équilibre ancien afin de lui substituer un modèle nouveau et progressiste fondé sur son idéologie initiatique.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Serge Abad-Gallardo, ancien haut fonctionnaire territorial, a passé vingt-quatre ans au sein de l'obédience du Droit Humain, jusqu'à en devenir vénérable maître. Après sa conversion, il a écrit J'ai frappé à la porte du Temple et Je servais Lucifer sans le savoir, chez Téqui.

empty