Stefan Hertmans

  • Quand Stefan Hertmans entreprend la lecture des centaines de pages de notes laissées par son grand-père, il comprend que cette vie-là vaut la peine d'être racontée. Une enfance très pauvre à Gand, le rêve de devenir peintre, puis la césure indélébile de la Grande Guerre dans les tranchées de Flandre sont les étapes d'une existence emblématique de tout un siècle. Mais l'histoire d'Urbain Martien ne se réduit pas à ce traumatisme. Panorama puissant du siècle dernier, Guerre et Térébenthine est aussi une poignante saga familiale et le récit d'une passion.

  • LE COEUR CONVERTI

    HERTMANS STEFAN

    "Je voudrais pouvoir la mettre en garde contre ce qui va lui arriver. Passe ton chemin, jeune fille, choisis un autre homme, échappe à ce sort, fuis ce qui t'attire"
    Par amour pour David, la belle Vigdis renonce à ses privilèges de jeune noble chrétienne et se convertit au judaïsme. Mais en ce début de XIe siècle en France, leur union fait scandale. Pour vivre librement, tous deux s'enfuient et trouvent refuge dans un village du Sud. Alors qu'ils se croient saufs, les croisés, de plus en plus nombreux sur la route de Jérusalem, sèment mort et destruction dans leur sillage...
    Inspirée de faits réels, cette histoire d'amour tragique est aussi un grand roman contemporain : celui d'une femme en exil guidée par l'espoir.

  • À la faveur d'un échange épistolaire que leur proposait la revue de culture néerlandaise « Septentrion », Stefan Hertmans et Gilles Pellerin ont esquissé l'un pour l'autre le portrait linguistique de la Flandre et du Québec. Mais voilà que le propos a glissé de son cadre initial - la langue - et de la description des inconforts que ressentent Flamands et Québécois, vers la culture, celle qui émane tantôt du monde germanique, tantôt du monde latin ; celle qui lutte contre l'uniformisation à laquelle certain capitalisme contemporain aimerait la réduire pour en faciliter la commercialisation ; mais aussi celle qui s'excuse d'exister. Si les intellectuels sont devenus suspects, en voilà deux qui entendent défendre le droit de parole, qui est aussi le droit au doute et à l'espoir.

empty