Fayard

  • Pourquoi et comment a pu prospérer, au coeur de la démocratie française, un parti étroitement associé à l´un des grands mouvements totalitaires du XXe siècle ? Deux décennies après la chute du Mur de Berlin, treize ans après la publication du Livre noir du communisme (26 traductions, plus d´un million d´exemplaires vendus dans le monde), Stéphane Courtois, à l´occasion du 90e anniversaire du Parti communiste français, réunit ici ses textes les plus significatifs consacrés à ce qu´il nomme « le bolchévisme à la française ». L´auteur revient sur l´historiographie, rappelant combien elle est l´enjeu d´un conflit aigu entre une mémoire glorieuse et une histoire largement renouvelée par l´ouverture des archives de Moscou. Il aborde le rôle fondamental du bolchévisme et de l´URSS dans la création, en décembre 1920, du parti et montre comment le modèle élaboré à Moscou s´est greffé sur le corps du socialisme français pour imposer en France un bolchévisme gallican. Il s´attache à la figure de ces staliniens français, de ces hommes qui ont construit et dirigé le PCF durant des décennies : les Thorez, Duclos et autres, membres de la nomenklatura communiste internationale. Enfin, il lie le déclin puis la mort du PCF à la chute du mur de Berlin et l´implosion de l´URSS.

empty