Sylvain Brison

  • Les cinq jeunes gens qui ont souhaité témoigner de leur foi et de leur espérance le font ici en nous racontant leurs premières expériences. On y découvre leur vie quotidienne, leurs découvertes et leurs difficultés.
    -Ils sont jeunes parce qu'ils ont moins de quarante ans et qu'ils sont prêtres depuis 5 ans au plus.
    -Ils sont prêtres parce qu'ils pensent que la vie avec le Christ est une proposition qui tient la route et qui mérite d'être proposée aux hommes et aux femmes d'aujourd'hui.
    -Ils sont heureux parce que malgré les difficultés qu'ils ne nient pas, ils ont choisi une vie pleine de richesses et de rencontres, une vie pleinement humaine.
    Ces jeunes hommes là aiment la vie, ils aiment leur vie, et ils aiment ceux et celles à qui ils sont envoyés. Ils sont "modernes", sont sur Facebook et pour deux d'entre-eux, tiennent des blogs de qualité.
    Ils acceptent de s'engager sans savoir de quoi l'avenir sera fait, de partager beaucoup des questions de leurs contemporains et de ne pas avoir toutes les réponses.

  • L'Église, lieu de salut ? L'Église, lieu de pouvoir ? De persécuté le christianisme serait-il devenu persécuteur avec la conversion de l'Empire ? Ou fallait-il qu'il habite l'histoire pour en limiter les abus ? Une enquête passionnante au croisement théologico-politique.
    La question du rapport de l'Église au monde est marquée par un double constat d'échec. D'un côté, la théologie politique a largement négligé le thème de l'Église ; de l'autre, la théologie récente l'a renvoyée aux domaines du droit et de l'éthique. Ainsi de nombreuses questions se posent : une théologie politique chrétienne est-elle réellement possible ? Les chrétiens sont-ils contraints à condamner le monde ou à le fuir ? Le religieux doit-il être inexorablement séparé de la sphère civile ? Comment l'Église participe-t-elle à l'avènement du Royaume de Dieu en ce monde ?
    C'est à ces questions capitales que répond l'essai de Sylvain Brison en analysant comment la notion d'imagination implique un rapport renouvelé de l'Église au monde. En s'inscrivant dans la lignée du théologien William T. Cavanaugh, il explore la manière dont l'imagination à l'oeuvre dans l'Église opère une double fonction de critique du monde et de transformation de celui-ci en vue du Royaume de Dieu.
    Cet essai passionnant constitue un traité exigeant sur la liberté, illustrant le devoir éthique et l'engagement moral des disciples de Jésus à réparer le monde.

empty