Thibault Verbiest

  • Extrait
    INTRODUCTION
    Le bitcoin est déconcertant. Ni monnaie fiduciaire, ni moyen de paiement scriptural, il est inclassable dans l’arsenal des moyens de paiement habituellement connus.
    Caractérisé par une philosophie extrêmement disruptive des échanges sur un réseau distribué et ouvert comme l’est Internet, le bitcoin et son protocole associé la Blockchain (chaîne de blocs en français) considèrent qu’une autorité centrale supervisée par des humains, chargée de surveiller des transactions à caractère financier, représente une faiblesse parce que le système humain est corruptible et donc potentiellement défaillant.
    Cette manière d’appréhender la confiance bouscule notre mode habituel de pensée et il est dès lors compréhensible qu’un tel sujet suscite de nombreuses controverses et critiques.
    Mais pour dépasser les préjugés hâtifs, de plus en plus de professionnels, régulateurs intervenant dans les domaines des services financiers, de la monnaie et de la confiance numérique éprouvent désormais le besoin de mieux comprendre ce phénomène afin d’appréhender sans partipris les enjeux de toute nature liés à cette crypto-monnaie et à la Blockchain.
    Cela fait maintenant près de huit ans que les premiers papiers des spécifications du bitcoin ont été publiés par un certain Nakamoto, un inconnu qui ne s’était jamais dévoilé, avant que très récemment un informaticien et entrepreneur australien n’en revendique la paternité (voir encadré, partie 1, Point 3). Cet ouvrage s’appuyant sur des expertises dans le domaine du paiement, enrichies par la prise en compte du droit et de la régulation dans le domaine du numérique, se fixe pour objectif d’éclairer et approfondir un tel sujet, en répondant aux questions clés :
    Comment cela marche ? À quoi cela sert ? Que dit ou ne dit pas le droit sur un tel sujet ? Et finalement que doit-on en attendre ?
    Le livre est organisé autour de cinq parties qui peuvent se lire indépendamment les unes des autres, mais dont la lecture complète permet de mieux appréhender le sujet sous toutes ces facettes :
    stratégiques, techniques, économiques et juridiques.
    • Une première partie explique le bitcoin, les crypto-monnaies et la Blockchain.
    • La deuxième apporte un éclairage sur les applications de la Blockchain.
    • La troisième traite les aspects économiques de ces sujets.
    • La quatrième aborde les aspects juridiques de la monnaie bitcoin.
    • La cinquième partie est l’occasion d’ouvrir la réflexion sur les enjeux et les perspectives.



empty