Yves Quéré

  • C'est une autobiographie d'un genre particulier que nous propose ici Yves Quéré. Non pas celle des événements ou des anecdotes, mais celle des ressentis, du remémoré, parfois du tout juste perçu. Celle où se font entendre les chants variés de cette symphonie qui, pour tout un chacun, se révèle la métaphore de sa propre vie. Ces chants, l'idée peut donc venir de les réécouter, sans souci de chronologie, petite musique qui tourne en nous et que le monde nous renvoie au creux de l'oreille : ainsi des échos qui, ici, nous parviennent lors d'une promenade vagabonde où l'on peut croiser les pas d'un Andreï Sakharov, d'un Pierre Mendès France, d'un François Jacob, d'un Philippe d'Édimbourg, d'un Georges Charpak, d'une Mariam an Nour, et de bien d'autres. Si bien que se retourner sur son existence, ce doit être d'abord, pour chacun, écouter ces voix qui font concert : celles, publiques, du forum ouvert et celle, intime, de notre temple intérieur. Yves Quéré, physicien, fut professeur et directeur de l'enseignement à l'École polytechnique. Membre de l'Académie des sciences, il participa avec Georges Charpak et Pierre Léna au programme La Main à la pâte de rénovation de l'enseignement scientifique à l'école primaire. 

  • Peut-on enseigner l'art d'enseigner ? C'est là tâche ardue... car "en plus de la maîtrise des connaissances, il faudrait transmettre aux futurs professeurs l'empathie, la spontanéité, l'affectivité, la diversité de l'intonation, la finesse de l'écoute, le goût de l'inattendu, l'art du pittoresque, le don de compassion, le sens de justice et du discernement, en même temps que l'autorité, la rigueur, l'exigence, sans parler, bien sûr, de la clarté d'expression et de la qualité de la diction"... mais tâche possible !
    Dans cet ouvrage, Yves Quéré distingue l'enseigner, école de liberté, et le communiquer, entouré de règles relativement strictes. La première partie, la plus étoffée, propose des pistes de réflexions fondées sur une immense expérience de toutes formes d'enseignement. Elle parle d'un engagement de tout l'être, d'un art très personnel, assez proche de celui de l'artiste. La seconde, plus pratique, évoque plus celui de l'artisan, conjuguant l'art et le métier, en dix "mandements" exposés de façon amusante.
    Pour Yves Quéré, cependant, "enseigner et communiquer sont soeurs presque jumelles. L'une vit sa vie dans les écoles, les universités, sans oublier les familles, l'autre hante plutôt les entreprises, les agences et les comités. Mais elles se retrouvent à tout moment, confrontant expériences présentes et projets d'avenir : elles se savent devoir être de plus en plus sollicitées dans nos sociétés de la connaissance et de l'information."

  • La science participe à notre formation, intellectuelle et morale. Elle nous institue comme êtres humains, c'est-à-dire comme personnes libres. Mais la connaissons-nous bien ? Que savons-nous de sa maturation, de son élaboration, de sa pérégrination, des bonaces et des bourrasques qu'elle traverse ? Son horizon est-il fermé ou bien illimité ? Son ambition est-elle de décrire le monde ? de l'expliquer ? de le maîtriser ? Quelle connivence entretient-elle avec le langage, quel lien avec la culture ? Devons-nous la juger aux bienfaits qu'elle sait nous dispenser ou aux méfaits qu'elle peut nous infliger ? C'est à une réflexion sur ces questions que nous convie ce livre qui s'interroge sur les rapports de la science avec sa propre histoire mais aussi avec l'art, la religion, les langues anciennes et les droits de l'homme. Yves Quéré, physicien, fut professeur et directeur de l'enseignement à l'École polytechnique. Membre de l'Académie des sciences, il participe avec Georges Charpak et Pierre Léna au programme La main à la pâte de rénovation de l'enseignement scientifique à l'école primaire.

  • Ce livre n'est pas un essai réservé à un cercle restreint d'intellectuels. Nous l'avons écrit pour vous, parents, grands-parents, enseignants, citoyens curieux du XXI e siècle qui aimez que l'on parle avec précision et que l'on pense avec intégrité. Nous

  • Comment répondre au désir d'apprendre des enfants et des adolescents qui, souffrant d'un lourd handicap ou d'une grave maladie, ne peuvent être accueillis à l'école ?Une solution existe, à condition que l'école vienne à eux, qu'elle aille les « chercher dans la souffrance, le découragement parfois, et malgré la fatigue, malgré la maladie, les conduise où ils voudraient aller, vers une culture, un savoir, des diplômes [...]. C'est ce "malgré" qui est important ; il éclaire leur scolarité d'un jour nouveau. Il change les élèves, devenus plus mûrs, plus attentifs, plus décidés à vaincre ;?il change les professeurs, tenus d'adapter leur pédagogie à chacun d'eux. Qui dira que ce n'est pas là, de la part des maîtres et des élèves, un bel exemple d'espérance, d'effort et de solidarité ? » (France Quéré.)À partir de nombreux témoignages sont abordés tous les aspects pratiques, les contraintes pédagogiques, les difficultés, mais aussi les émouvantes réussites d'un tel enseignement, pratiqué par Votre école chez vous, de sorte qu'il puisse inspirer d'autres expériences à « enseigner malgré ». Avec les contributions de :Françoise Authier, Françoise Bastide, Dominique Broussoux, Hélène de Boissieu, Yayane Conesa Alcolea, Noël Copin (+), Marie-Suzanne Dejean de la Batie, Béatrice Descamps-Latscha, Emmanuelle Deveney, Isabelle Dezier, Cécile Faucher, Valérie Grembi, Marylise Héricher, Béatrix Hermant, Huguette Hoffmann, Laure Houllier, Gérard Lenoir, Anne Leyrisset, Claire Maitrier, Elsa Papillon, France Quéré (+), Yves Quéré, Martine Rehspringer, Anne-Yvonne Ségalen, Francis Slabodsky, France Susini-Campan, Yann Vannel.

empty