Histoire

  • Repenser le colonialisme de Ann Laura Stoler et Frederik Cooper Traduit de l´anglais (États-Unis) par Christian Jeanmougin Éditions Payot Ce texte a bouleversé la façon de penser le colonialisme. Plutôt que de raconter les colonisations d´un seul point de vue (celui de la métropole ou celui de la colonie devenue indépendante), Ann Laura Stoler et Frederick Cooper proposent en effet de les englober dans une histoire des empires qui permet d´étudier ensemble, dans leurs interactions réciproques, les dominants et les dominés. Les colonies n´étaient pas des espaces vierges qu´il suffisait de modeler à l´image de l´Europe ou d´exploiter selon ses intérêts ou ses désirs ; et les États européens n´étaient pas des entités autonomes qui, à un moment de leur histoire se sont projetés outre-mer. Les unes et les autres se sont mutuellement construits. Un livre capital pour tous ceux que passionnent les sociétés coloniales. Frederick Cooper, historien, spécialiste de l´Afrique au XXe siècle, est professeur à New York University. Ann Laura Stoler, anthropologue et historienne, spécialiste du colonialisme et du genre, enseigne à la New School for Social Research de New York.

empty