Fantasy & Science-fiction

  • Quand l'Amour entraîne l'âme vers les Ténèbres...
    À 17 ans, Seïs Amorgen est nommé pour intégrer la plus grande confrérie du royaume d'Asclépion. S'il accepte, il deviendra l'un des guerriers les plus éminents de la monarchie. S'il refuse, il restera le gamin frivole et arrogant qui fraye avec les bandits de sa ville natale. Alors que l'ombre du Renégat s'étend sur sa terre d'origine, Seïs va devoir prendre la décision qui bouleversera sa vie et, bientôt, il devra faire face à ses propres démons.
    Le premier tome d'une saga d'epic fantasy, lauréat du prix V&S Awards 2017 catégorie fantasy !
    EXTRAIT
    Je méritais mon sort. La mort pour les traîtres. Qui aurait pensé qu'elle viendrait de là ? Je me tenais au bord du précipice ; le sang coulait le long de ma hanche, noir, brûlant. Mon sabre gisait à mes pieds, au milieu des cadavres. Elle était là, devant moi, si belle, si majestueuse, si délicieusement cruelle. Je sentis à peine la lame s'enfoncer. Tout juste une brûlure comme une piqûre d'insecte. Je ne sentis pas la douleur quand je basculai en arrière, pas plus que les cailloux s'enfoncer dans mon dos lorsque je heurtai le sol. Je ne voyais qu'elle. Ses longs cheveux noirs dissimulant ses larmes. Et une ombre au-dessus de son épaule.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un très bon livre de fantasy. L'univers est complet et riche, il y a des voiles de mystères sur l'histoire et on aime ça ! - My little magical world
    Pour résumer, un livre à ne pas manquer ! Plonger dans l'univers d'Angel Arekin, c'est l'adopter ! - Ysaline Fearfaol, Prose Café
    La plume de l'auteure est à la fois poétique, incisive et prenante. - Lire-une-passion
    Je ne peux que vous conseiller de donner sa chance à ce premier tome qui semble poser les jalons d'une série riche en action, en révélations et en émotions. - Light And Smell
    L'apprenti est donc un premier tome très intéressant, avec des personnages tous plus réalistes les uns que les autres, un univers complexe et intéressant, et une histoire très bien menée du début à la fin. J'ai hâte de me plonger dans la suite ! - Chez le chat du Cheshire
    Un premier tome qui jette les bases d'un univers riche et prometteur. - Évasions Imaginaires
    Angel Arekin est donc particulièrement douée pour décrire les émotions ressenties. - Les Fantasy d'Amanda
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1981 à Brive-la-Gaillarde, Angel Arekin partage sa vie avec sa famille, son boulot, la littérature, le cinéma, les mangas, le web, les amis, et si cela ne suffit pas, avec ses pages d'ordinateur sur lesquelles se dessinent de nouveaux mondes, peuplés de créatures étranges. Passionnée de fantasy depuis sa découverte du Seigneur des Anneaux, diplômée en histoire médiévale et inspirée par les collines verdoyantes de Corrèze, Angel bâtit une épopée fantasy à l'âge de 20 ans qui occupera 15 ans de sa vie. Le Porteur de Mort est né, et à travers lui, de nouvelles histoires brûlent déjà d'être couchées sur le papier. Tenshin, le deuxième tome de la saga, a été publié en 2017.

  • Macline tombera-t-elle dans les griffes du lion blanc ?
    Seïs se voit contraint d'abandonner Naïs en Principauté pour retourner de toute urgence à Macline. Mais voilà, la jeune femme s'approche dangereusement de Noterre... au risque de tomber entre les griffes du lion blanc. Toutes les fondations du pays sont menacées et risquent de s'effondrer, et au-delà, celles de leur propre existence. Parviendront-ils à protéger leur univers, leur croyance et leur vie ? Réussiront-ils à se retrouver en dépit du fossé qui les sépare désormais ?
    Grâce au troisième tome de cette saga fantasy époustouflante, replongez dans le monde de Seïs Amorgen et découvrez la suite de ses aventures !
    EXTRAIT
    Il s'accrocha à ma tunique et je dégainai Trompe-la-mort. Dès que je poussai la porte, un rouleau de fumée opaque nous sauta au visage. Liem-Sat mit la main devant la bouche et toussa bruyamment. Je fis un pas dans le couloir et tentai de percer l'obscurité. À ma droite, les flammes ravageaient le fond du corridor, ainsi que l'Aile des Princes et éclairaient de rouge et d'orange les tapisseries en feu. À ma gauche, le couloir ressemblait à un trou béant noir et oppressant, nimbé de volutes de fumée si épaisses qu'on se serait cru aveugle. Je m'engageai par là, serrant Trompe-la-mort comme si c'était une bouée de sauvetage, et Liem-Sat s'accrochait à moi, comme si j'étais la sienne. Je tâtonnais. En dépit de ma vue, j'y voyais comme dans un four. Je devais me montrer prudent, le sol était jonché de ce que tous les notables avaient laissé tomber en fuyant vers les souterrains. Les Taroghs n'étaient pas parvenus jusque-là, mais je les entendais. Ils n'étaient plus très loin. Je pressai l'allure. Liem-Sat trottinait derrière moi en ahanant, se couvrant la bouche et le nez de la main.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Le point fort de cette saga ? Ses personnages ! [...] Angel Arekin a un don incroyable pour créer des personnages à la fois convaincants et attachants. - LesFantasydAmanda, Babelio
    [...]ce troisième tome est toujours aussi sombre, je le trouve même plus sanglant que les précédents. L'auteur joue complètement avec nos nerfs... Je pense vraiment qu'elle a fait voler en éclats toutes mes certitudes, elle a instauré le doute en moi tout au long de ma lecture, au point qu'à la fin je ne sais plus discerner le vrai du faux. - Blog Le monde de Wendy
    Ce troisième tome est rempli de surprises constantes. Nos émotions jouent les montagnes russes et cette angoisse et cette boule de ventre qui ne s'enlèvent pas facilement. Des personnages toujours attachants en pleine quête d'identités et d'affirmations. En plus, une histoire s'amplifie en intensité grâce aux événements, aux rebondissements et aux mystères. - Nenyval, blog De fil en histoire
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1981 à Brive-la-Gaillarde, Angel Arekin partage sa vie avec sa famille, son boulot, la littérature, le cinéma, les mangas, le web, les amis, et si cela ne suffit pas, avec ses pages d'ordinateur sur lesquelles se dessinent de nouveaux mondes, peuplés de créatures étranges. Passionnée de fantasy depuis sa découverte du Seigneur des Anneaux, diplômée en histoire médiévale et inspirée par les collines verdoyantes de Corrèze, Angel bâtit une épopée fantasy à l'âge de 20 ans qui occupera 15 ans de sa vie. Le Porteur de Mort est né, et à travers lui, de nouvelles histoires brûlent déjà d'être couchées sur le papier.

  • Rien ne pourra empêcher le déchaînement de leur destin...
    Après 5 longues années d'apprentissage, Seïs rentre enfin auprès des siens. Cependant, l'appel du sabre grandit en lui et, malgré ses sentiments pour elle, Seïs abandonne une nouvelle fois Naïs, pour prendre ses fonctions de Tenshin à la capitale.
    Le sacre du nouveau roi est l'occasion idéale pour mettre en action tout ce qu'on lui a enseigné à Mantaore... mais rien ne pouvait permettre de prévoir l'attaque d'envergure fomentée par le Renégat. En dépit de tous ces pouvoirs si durement acquis, Seïs ne peut rien y faire...
    Découvrez la suite des aventures de Seïs dans le deuxième tome de cette saga fantasy époustouflante !
    EXTRAIT
    Fer hocha la tête et considéra de nouveau son cadet d'un air aussi sec qu'une terre sans pluie.
    « Alors, ton apprentissage est terminé. As-tu réussi ? » lança Fer avec un sourire mesquin.
    La réponse dut venir, mais je ne l'entendis pas. Des frissons glacés s'égayèrent de ma nuque à mes orteils. Une douleur aigüe me traversa d'une tempe à l'autre. La nausée me saisit. Mon regard se figea sur les arbres devant moi, qui devinrent peu à peu flous et indistincts. Mes jambes flanchèrent et je me sentis partir en arrière, dans un immense trou noir.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un récit extraordinaire qui nous amène sur les rives d'un monde aux milles dangers, aux portes de la guerre. - Clemocien, Babelio
    Des personnages plus nombreux, toujours attachants ou détestables. Un monde qui prend aux tripes. Une tension du début à la fin [...] - Blog De fil en histoire
    Lecteurs, préparez-vous à bon nombre de péripéties en compagnie de Seïs ! - Blog Les Fantasy d'Amanda
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1981 à Brive-la-Gaillarde, Angel Arekin partage sa vie avec sa famille, son boulot, la littérature, le cinéma, les mangas, le web, les amis, et si cela ne suffit pas, avec ses pages d'ordinateur sur lesquelles se dessinent de nouveaux mondes, peuplés de créatures étranges. Passionnée de fantasy depuis sa découverte du Seigneur des Anneaux, diplômée en histoire médiévale et inspirée par les collines verdoyantes de Corrèze, Angel bâtit une épopée fantasy à l'âge de 20 ans qui occupera 15 ans de sa vie. Le Porteur de Mort est né, et à travers lui, de nouvelles histoires brûlent déjà d'être couchées sur le papier.

  • Séïs doit désormais tout quitter pour protéger Naïs et son fils aux pouvoirs mystérieux...
    Séïs n'a plus le choix.
    Pour protéger Naïs et son fils aux pouvoirs mystérieux, il doit tout quitter : Asclépion, la confrérie des Tenshins et peut-être même ce qui lui restait encore d'humanité.
    À l'ombre de toute chose, la silhouette du Porteur de Mort n'est jamais loin.
    En Ulutil, la terre de toutes les légendes, loin des affres de la guerre, Seïs espère vivre en sécurité... mais peut-on réellement échapper à son destin ?
    Retrouvez Seïs et ses proches sur la terre de toutes les légendes, l'Ulutil, dans le quatrième tome de cette série fantasy. Pourront-ils échapper à leur destin ?
    EXTRAIT
    Je ne peux pas l'accepter, peu importe les erreurs que j'ai commises, il ne doit pas en payer le prix. Je n'ai pas fini ce que j'avais à réaliser. Et Naïs est là. Elle m'observe avec ce regard à fendre un mur. Ils ne savent pas que, quoi qu'il lui arrive, quoi qu'il lui fasse endurer, elle survivra. Rayne est différent. Rayne n'est pas tout à fait humain, mais pas tout à fait... autre chose non plus.
    Je ne peux pas perdre.
    Les mirages dansent sous mes yeux. Le vent soulève le sable en rouleaux et balaie la lice. Mon bras droit me fait souffrir. Du sang coule abondamment de la plaie et goutte sur le sol en de longs filaments. Le sable est rouge à mes pieds. Cela n'a pas d'importance.
    Je ne peux pas perdre.
    Concentre-toi. Je n'en ai pas fini. La mort m'entoure. L'odeur du sang empoisonne l'air. Rayne a besoin de moi. Je ne peux pas l'abandonner après l'avoir jeté sur les routes comme un mendiant.
    Je ne peux pas perdre.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE - À propos du premier tome
    Vous l'aurez compris, je ressors enchantée de ma lecture. Tant l'univers, que les personnages et l'écriture de l'auteur ont su me charmer et me faire voyager. - Clemocien - Babelio
    À mon sens, Angel Arekin est donc particulièrement douée pour décrire les émotions ressenties. En vérité, plutôt que de les aborder clairement, elle les sous-entend, les induit de manière si subtile qu'on se demande à quel moment le personnage concerné a basculé dans la colère, la joie ou le mépris ! J'ai vraiment été conquise par sa plume et cette finesse dans la retransmission des sentiments de chacun [...] - blog Les Fantasy d'Amanda

  • Salem

    Sandra Triname

    Et si de simples rêves n'étaient autre que les souvenirs d'une vie passée ?
    1692.
    Salem, État du Massachusetts aux États-Unis.
    Accusées de pratiques magiques, de nombreuses personnes sont alors mises à mort. Innocentes ou coupables ? Qui méritait réellement la potence ? De nos jours, alors que Max évite de peu la mort, la voilà sous l'emprise de songes qui semblent tous venir d'une époque lointaine où la sorcellerie et les démons hantaient l'imaginaire du commun des mortels.
    Quel lien peut alors unir Max à un procès vieux de plusieurs siècles ?
    Plongez au coeur des légendes de sorcellerie avec ce roman envoûtant, lauréat du Prix Livraddict 2017 !
    EXTRAIT
    Max se réveilla en sursaut, tremblante, un voile de sueur glacée lui couvrant le corps. Depuis qu'elle était revenue à elle, à l'hôpital, après près de deux mois de coma, ce cauchemar l'avait hanté quasiment toutes les nuits. Selon le docteur Russel et la police, c'était de cette façon que s'était déroulé l'accident, mais elle n'avait pas heurté un camion, seulement un platane, de l'autre côté de la route. Les flics avaient pensé qu'il s'agissait d'une simple hallucination, mais elle n'avait rien bu ce soir-là. La prise de sang, effectuée à son arrivée aux urgences, avait confirmé qu'elle était totalement clean. Ils avaient donc mis ça sur le compte de la fatigue et elle avait fini par les croire. Cela dit, elle faisait aussi régulièrement ce rêve étrange ou elle se voyait dans une autre époque, manifestement emprisonnée, maltraitée et le seul sentiment qui l'étreignait à son réveil était une colère proche de la rage. Max avait gardé ce dernier pour elle, de toute façon il n'avait aucun rapport avec sa mémoire. Sans doute possédait-il un sens caché, mais rien qui puisse la guider clairement sur le chemin de son ancienne vie.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    C'est une lecture que je conseille vivement, car l'auteur nous emmène dans un univers magique très bien construit où se mêlent passé et présent. - Titou's Books
    En résumé, un roman surprenant pour plusieurs raisons : des mythologies revues à la sauce de l'auteure, un sujet très varié qui ne traite pas que de sorcières, des personnages fort attachants, une intrigue très bien menée... - Justine Patérour, Lire - Une passion
    Un roman qui surprend car on ne s'attend à rien de ce que nous propose l'auteur mais il regorge de tellement de thèmes variés, qui s'imbriquent à merveille les uns dans les autres que s'en est juste époustouflant ! c'est un énorme coup de coeur pour moi, une fois commencé, impossible de s'arrêter ! - Blog Livre sa vie
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Sandra Triname est née en 1982. La passion des livres lui est venue très tôt, avant même de pouvoir les déchiffrer. Pour une obscure raison, le simple fait de les manipuler lui procurait déjà du plaisir. Les contes, les légendes et autres récits fantastiques ont bercé son imagination dès sa plus tendre enfance. Loin de l'effrayer, l'idée que nous puissions côtoyer, sans le savoir, des créatures, magiques, mystérieuses, voire dangereuses l'a toujours fasciné. Elle a ensuite commencé à rédiger de petites histoires mettant en scène ces êtres légendaires. Ses écrits ont naturellement évolué au fil du temps et de ses lectures. Selon elle, écrire est avant tout un exutoire, une façon de transformer les sentiments, positifs ou non, en quelque chose de constructif. Quant aux livres, ils sont précieux parce qu'ils permettent, même aux plus démunis d'entre nous, de rires, de pleurer, de voyager ou encore de rêver. Ils sont une fenêtre ouverte sur le monde.

  • Comment réagiriez-vous si vous découvriez que tout ce que l'on vous apprend n'est que mensonge ?
    An 250 après la IVe guerre mondiale.
    Seules quelques grandes villes parviennent à subsister et leurs populations à survivre grâce aux coupoles qui les protègent du monde extérieur.
    Chaque année, le Nouvel Ordre Mondial détermine l'avenir des jeunes de seize ans. Et chaque année, certains d'entre eux disparaissent.
    On les appelle les Oubliés.
    Découvrez le premier volet d'une saga futuriste époustouflante !
    EXTRAIT
    Au moment où je pose la main sur la poignée de la porte, je repense à la Rafle de ma soeur. Jusqu'à il y a deux ans, dans ma famille, il n'y avait eu que des Ouvriers, jamais un Grand, et aucun Oublié. Mais, depuis, il y a eu ma soeur. Anaïs, la Grande ! Mes parents ont beau me dire qu'ils seront fiers de moi quoiqu'il arrive, je sais qu'au fond d'eux, ils espèrent pour moi le même avenir qu'elle. Après avoir passé deux ans à l'institut de formation en nanotechnologies de la Nouvelle Tokyo, elle aura, dès la semaine prochaine, un poste de chercheuse au sein d'une équipe qui travaille sur le développement d'une molécule qui pourrait rendre de nouveau viable toute notre atmosphère.
    Moi, je n'en demande pas tant. Je préfèrerais effectivement être dans un institut de Grands, pour que ma famille soit fière et pour être avec Aurore qui, j´en suis certaine, en fera partie. Mais, si je dois être Ouvrière, cela me convient aussi. Tout me va. La seule chose que je désire c'est de pouvoir rester en contact avec mes parents. L'image de Lana, la meilleure amie d'Anaïs me traverse l'esprit, mais je secoue la tête pour la chasser, ce n'est pas le moment de penser à ça.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Ici, Léna Jomahé nous offre une belle dystopie qui nous promet beaucoup d'aventure ! - Justine Patérour, Lire - Une passion
    N'hésitez pas à vous plongez dans l'univers de cette auteure de grand talent, un premier tome qui est plein de promesses pour la suite. - Marlene Alexandre, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1978 à Grenoble, Léna Jomahé a eu pendant plusieurs années la bougeotte. Après quelques aller-retour entre Bordeaux et La Martinique, elle a décidé de déposer définitivement ses valises dans le sud-ouest de la France, en 2013. Très grande passionnée des lectures de l'imaginaire depuis son plus jeune âge, elle a toujours rêvé d'écrire. En 2013, elle décide de se jeter enfin à l'eau. Ce sera la naissance de sa première saga : Les Oubliés - Tome 1 : Derniers Jours.
    Avec les pieds sur terre et la tête dans les nuages, son imagination toujours en ébullition la met à rude épreuve, ses doigts brûlent de nouvelles histoires à coucher sur son clavier et elle aimerait disposer de journée de 53H28 exactement afin de pouvoir se consacrer à toutes sans exceptions.

  • L'histoire débute en 1965, alors qu'un contrôleur aérien de la base américaine Edwards, en Californie, détecte sur ses écrans radar un étrange objet n'obéissant à aucune des lois de la physique connues jusque-là. Recouvert du mystère et du secret, l'épisode demeure caché mais il a un impact majeur sur la vie humaine, jusqu'à rebondir des années plus tard alors qu'un groupe de personnes part en mission pour explorer les différentes évolutions possibles de la race humaine dans le futur éloigné de la terre, espérant influencer les décisions et les actions du présent afin d'aligner l'humanité sur le meilleur visage qu'elle pourrait adopter.

    Dans ce livre unique, le Dr Mario Beauregard, spécialiste en neuroscience mondialement reconnu, soulève plusieurs questions fondamentales en rapport avec l'évolution future de l'espèce humaine et de la vie sur Terre. Mélangeant allègrement l'imaginaire et la réalité (une méthode récemment popularisée par Dan Brown), ce roman constitue aussi une tentative de dénonciation d'un système économique d'esclavage reposant sur une vision essentiellement réductrice et darwinienne du monde et de l'humanité. Par ailleurs, ce livre se veut également initiatique dans la mesure où il suggère que seul un saut de conscience menant à une spiritualité universelle peut nous permettre d'échapper à un monde barbare obnubilé par le pouvoir et les Ténèbres.

empty