Calmann-Lévy (réédition numérique FeniXX)

  • Un restaurateur de tableaux transpercé de part en part ; un fantôme ensanglanté qui disparaît de la galerie d'Apollon ; des plumes de coq aux pieds de la Victoire de Samothrace ; un chef-d'oeuvre de Dürer auquel le ministre de la Culture veut à tout prix faire traverser l'Atlantique : il se passe de drôles de choses à l'ombre de la grande pyramide, dans les entrailles du plus grand musée du monde ! Simon Frisquet, jeune conservateur, mène son enquête dans les dédales de ce labyrinthe habité par deux siècles d'intrigues et de mystères. Avec l'aide de la ravissante Pamela de Bambridge, parviendra-t-il à percer, derrière le sourire énigmatique de la Joconde, le secret de la « Louvre Connection » ? A travers ce roman palpitant qui mêle artistement la magie noire et l'or blanc, l'érudition désinvolte, l'amour vénéneux et l'humour assassin, le lecteur pénètre dans les coulisses du Louvre jusqu'au coeur du pouvoir culturel.

  • Le monde de la publicité frappé par un publiphobe. Les dirigeants des plus prestigieuses agences sont menacés : Marée ! Bleustein-Blanchet, Jacques Séguéla, Jean Feldman, Daniel Robert lui-même... Des meurtres, comme on ne peut en voir que dans la pub. Des sourires et du sang. Marchez sur la pointe des pieds, suivez l'inspecteur Chantu, vous entrerez incognito dans la coulisse magique du monde merveilleux qu'est la pub. L'argent, la séduction, la passion du métier, les annonceurs, les médias : la constellation de la profession la plus à la mode de notre époque, est le décor du suspens. Daniel Robert a déjà marqué son temps par des campagnes publicitaires telles que : BNP pour parler franchement votre argent m'intéresse, Bison futé, Un verre ça va, trois verres, bonjour les dégâts, SNCF mais si, c'est possible. C'est aussi beaucoup d'autres publicités mémorables qu'il raconte dans ce roman.

  • Septembre 1988. Dans Séoul en fête, les Jeux s'ouvrent sur une tragédie : l'explosion en plein village olympique d'un bus avec, à son bord, l'équipe coréenne de volley-ball... et l'un des espoirs de la natation française, Jean-François Parré. Attentat politique monté par la Corée du Nord voisine ? C'est la thèse immédiatement avancée par le SLOOC, le comité organisateur des Jeux. Mais Valérie, une jeune et jolie journaliste, qui fut la maîtresse de Jean-François Parré, n'en est pas si sûre. Avec l'aide du vice-champion du monde du 200 mètres, et grâce au renfort parfois musclé des judokas français, elle va s'efforcer de déjouer les terribles menaces qui pèsent sur les compétitions olympiques. Inquiétante enquête, qui dévoile tour à tour les coulisses du monde sportif, et les aspects les plus secrets de la vie en Corée du Sud, ce petit pays devenu, en quelques années, le rival économique des grandes puissances industrielles. Au mystère de la fiction, s'ajoute une véritable plongée dans le monde des sportifs de haut niveau et, tout particulièrement, des membres de la délégation française à Séoul. Surprenant, insolite, rempli d'anecdotes authentiques sur les jeux Olympiques, Meurtres aux J.O. est aussi, et avant tout, un passionnant roman à suspense.

  • Alain Jonzac, journaliste à L'Écho de la République, est victime d'une tentative d'assassinat. Depuis plusieurs semaines, un mystérieux informateur lui transmettait les pièces d'un dossier à scandale, susceptible de compromettre la classe politique locale. À l'évidence, quelqu'un cherche à faire taire le journaliste, avant que ses scoops ne deviennent trop précis... Mais qui ? Et quel rôle joue véritablement la belle et troublante Claude Yssingeaux, chef de cabinet du préfet ? À partir d'une classique affaire de fausses factures, et de spéculations immobilières destinées, notamment, à financer les caisses noires de certains partis politiques, Meurtres à la préfecture propulse le lecteur au coeur de la vie politique régionale. Lieu géométrique des luttes entre la majorité et l'opposition, le gouvernement central et les notables du cru, le maire et le président du Conseil général, la police et les Renseignements généraux, la Préfecture révèle, à cette occasion, le secret de ses rouages, de ses petites combines et de ses grandes malversations. Meurtres politiques, assassinats de droit commun ou crimes passionnels ? C'est au ministère de l'Intérieur d'élaborer sa version des faits, pour n'être pas éclaboussé par cette hécatombe...

  • Le quotidien Libération est ensanglanté par une série de meurtres aussi sauvages qu'énigmatiques. Les différents services du journal sont tour à tour décapités, sans que nul ne parvienne à déceler de point commun entre les victimes, ou à envisager de mobile plausible. Le monde de la presse est en effervescence, le monde politique en ébullition ; l'équipe de Libé, plus fébrile encore qu'à son habitude, révèle à l'occasion de cette épreuve ses coutumes tribales et ses conflits inavoués. Une jeune journaliste du service économique, propulsée dans ce drame, mène son enquête : passé brusquement de l'autre côté du miroir de l'information, le journal devient, pour la première fois, son propre sujet d'investigation. Le vieux temple de la contestation gauchiste, reconverti en quotidien moderne et inventif sous la houlette de Serge July, parviendra-t-il à surmonter la plus douloureuse crise de son histoire mouvementée ? Au-delà du roman policier palpitant, un document vérité plein d'humour et de surprises sur les coulisses du quotidien de la rue Béranger.

  • Styliste de la maison Arthur Couture, Jean Marlow est trouvé mort, affalé sur son bureau, une paire de ciseaux plantée dans le dos. L'un des créateurs les plus en vue de la Haute Couture française poignardé par l'instrument de son art... Meurtre crapuleux, passionnel ou rituel ? C'est ce que le commissaire Lucien Constantin et son assistant Paul Anry, peu familiers des sanctuaires luxueux de l'Avenue Montaigne, s'acharnent à découvrir. D'atelier en studio, de salons en cabine, ils progressent pas à pas, fascinés par cet univers séduisant et sensuel peuplé de créatures divines et de créateurs divas. Hallucinante enquête qui révèle, derrière la féerie des rubans, des strass et des soies, un labyrinthe tortueux d'intérêts financiers, de jalousies maladives et de passions inassouvies. Surprenant, plein de charme et d'humour, Meurtre en Haute Couture n'est pas seulement un roman policier palpitant : c'est aussi un document vérité qui propulse lectrices et lecteurs au coeur du monde secret de la Haute Couture française.

  • Le président François Mitterrand attend, en gare Montparnasse, le roi Juan Carlos, venu inaugurer le tronçon Bordeaux-Paris du TGV Atlantique. Bernard Etcheverry, l'ingénieur d'Alsthom chargé de superviser le fonctionnement du train, est assassiné avant le départ, alors que le convoi, entouré de policiers, est encore sur une voie de garage : un attentat est peut-être en préparation... Soucieux d'éviter un scandale politico-diplomatique, le commissaire Rabourel décide de ne rien changer au programme officiel : le roi d'Espagne, le Premier ministre français, une foule de ministres, de chefs d'entreprises et de notabilités se trouvent propulsés, à une cadence infernale, dans la machine folle. La ravissante Joëlle Pralène parviendra-t-elle à éviter la plus grave catastrophe ferroviaire de l'histoire ? L'atmosphère électrique de ce huis-clos révèle tous les conflits inavoués de la SNCF : au-delà du roman à suspense, Meurtre dans le TGV dévoile avec humour les coulisses, les techniques, les usages et les moeurs d'un univers à la fois méconnu et controversé.

  • Nuit tombante, un vendredi soir. Tout est calme dans l'appartement de Jacques Attali. Le conseiller spécial du Président de la République met la dernière main à son essai : Mécanique ondulatoire et systèmes politiques modernes quand le téléphone retentit. C'est Jean-Louis Bianco, le secrétaire général de la Présidence : Jacques ? C'est très grave, arrive à l'Élysée tout de suite ; passe par la grille du coq. Ainsi commence, en l'an un de la cohabitation, l'énigme policière la plus inattendue et la plus dramatique du septennat : François Mitterrand, trouvé mort, assassiné dans son bureau. Avant même que la tragique nouvelle soit annoncée aux Français, Jacques Attali mène son enquête personnelle sur le meurtre qui semble devoir être attribué à une personnalité politique. Hallucinante enquête, qui dévoile tour à tour les aspects inquiétants, comiques ou simplement humains du personnel de la République, des partis politiques ou de la presse. Au mystère de la fiction s'ajoute une véritable plongée dans le monde, bien connu de l'auteur, du tout-État. Document-choc sur les moeurs et le fonctionnement du Pouvoir, Meurtre à l'Élysée est aussi, et avant tout, un roman policier plein d'humour et de brio, dont l'implacable construction tient le lecteur en haleine jusqu'au dénouement final.

  • Un thriller aux multiples rebondissements, fondé sur des faits réels et qui nous entraîne dans l'inquiétante Russie d'aujourd'hui.

  • De façon inexplicable, les morts brutales se succèdent parmi les élèves de la promotion Kafka. L'E.N.A., la grande école la plus célèbre et la plus mystérieuse de France, celle d'où sont sortis Rocard, Chirac, Giscard et tant d'autres, vit des heures dramatiques... Pour finir dans les premiers, pour accéder aux prestigieux « grands corps » de l'État, tous les moyens sont bons. Même le meurtre ? Le commissaire Charles Raibannes va s'efforcer de le découvrir, malgré les nombreuses pressions qui viennent gêner ses investigations. Pourtant, depuis le début, le ministre de l'Intérieur l'avait prévenu qu'il marchait sur des oeufs... Surprenant, savoureux, plein d'humour et de révélations inédites, Meurtres à l'E.N.A. n'est pas seulement un roman policier passionnant. C'est aussi un document choc, qui en dit long sur le carriérisme administratif et le comportement de l'élite dirigeante en France.

  • L'auteur de Meurtre à l'Elysée récidive, avec un nouveau meurtre surprise!

  • Un roman policier qui introduit le lecteur au sein de la Bourse de Paris et des milieux financiers français.

  • Ce roman policier est aussi une comédie satirique qui nous promène dans les hautes sphères du pouvoir d'Etat.

  • Avons-nous affaire à un cinéphile devenu fou? Quel est le lien entre les différents crimes? C'est ce qu'un policier cannois perdu dans la jungle de la Croisette, un jeune pigiste averti et le président du jury tentent de découvrir en menant leur enquête...

  • A la veille des élections législatives de 1992, alors que le Premier ministre, Michel Rocard, poursuit sa politique d'ouverture, Jacques Chirac est assassiné au siège du RPR...

  • La disparition mystérieuse, à l'issue d'un dîner à Matignon, de Jacques Chirac et Philippe Séguin plonge la classe politique française dans la stupeur. Qui les a fait disparaître? Et pourquoi?

  • Un incroyable attentat commis contre Laurent Fabius en plein Paris plonge le Parti socialiste dans la tourmente. Quelle main mystérieuse se cache derrière les agresseurs de l'ancien premier ministre?

  • Charles Pasqua est soudain pris d'un malaise lors d'un cocktail et décède à l'hôpital. Arrêt cardiaque? Pas si sûr. Il s'agit en fait d'un empoisonnement. Sont explorées plusieurs pistes: les islamistes, l'extrême gauche, le nationalisme corse, sans oublier la piste politique: on apprend en effet que Pasqua s'apprêtait à rallier les partisans de Chirac pour l'élection présidentielle.

  • Un livre de valeur disparaît, des copies se corrigent toutes seules, un assistant d'anglais meurt en buvant du whisky, une jeune collègue est assassinée dans son lit après avoir reçu un poème... quel mystère plane autour de Lucien Ratier, professeur approchant de la retraite ?

  • Un scandale éclate à Athènes lors des fêtes Dionysies : le riche Midias frappe l'orateur Démosthène devant les spectateurs du concours dramatique. Le lendemain, le jeune Nicostratos, qui avait soutenu l'orateur, est retrouvé mort. Son cousin Aristoclès mène l'enquête.

  • Jean-Claude Trichet, gouverneur de la Banque de France, est empoisonné lors d'une conférence sur le thème Du franc fort à la monnaie unique. L'enquête est confiée au commissaire Raybannes, mais André Santini, investigateur du congrès, décide de mener ses propres recherches surtout que les assassinats se multiplient et qu'Alain Minc est à son tour victime du mystérieux groupe du 26 octobre.

  • Paris, février 1998. La coupe du monde de football débute en juin et on est sans nouvelle d'Aimé Jacquet, le sélectionneur de l'équipe de France. Panique à l'Elysée, où Chirac convoque deux fins limiers : le commissaire Tongeone et Thierry Roland, le célèbre journaliste sportif.

empty