Casterman Jeunesse

  • Zoé en a marre, archi-marre d'être la binoclarde, la mocheté de service. Les laids n'ont-ils pas droit à l'amour ? Face à son ordinateur tout neuf, Zoé s'enferme et s'enferre dans une solitude rageuse. Mais il se pourrait que son Ordinami, son Ordinamour, ouvre un peu son horizon. Et même plus encore, si affinités !... Sur Internet aussi, les jeux de l'amour sont comme les jeux du hasard.

  • An 1027.
    Tristan sauve un moine d'une mort certaine. En signe de reconnaissance, frère Jean accueille le jeune garçon à l'abbaye de Fleury pour lui enseigner la lecture et l'écriture. C'est le début, pour Tristan, d'une vie de compagnonnage. Une vie riche et mouvementée au cours laquelle il découvrira les fabuleux pouvoirs de la nature et de la science.

  • Antoine : Je reste perplexe sur le palier.
    Qui ça peut être ? Et comment ça se fait qu'on ne l'ait jamais vu ? Bizarre ! Blandine : De toute manière, quelqu'un finira bien par comprendre ce qui se passe ici. On ne peut pas séquestrer une personne, comme ça, indéfiniment. David : il ne s'agit pas d'accuser mais de vérifier, c'est tout. Il faut surtout mener l'enquête et ne pas lâcher l'affaire. Pour ces trois-là, pas question de laisser faire, il faut libérer Rahia !

  • Ranko et Fran, deux jeunes garçons, fuient Branimir qui les oblige à laver les pare-brise et leur prend leur argent. Ils marchent très longtemps et se souviennent avec nostalgie du temps où ils vivaient en Slovénie avec leurs parents. Ils veulent à présent voir la mer et profiter de la nature même si une sorte de frontière invisible se dessine en permanence entre les autres et eux.

  • Des ouvrages adaptés (par leur format et leurs couvertures) aux nouvelles habitudes de lecture des adolescents : l'assurance d'une vraie mise en valeur des textes destinés à ce lectorat exigeant. Un seul illustrateur pour l'ensemble de la collection : François Supiot, qui crée ses couvertures en utilisant des photos.

empty