Chiflet

  • "Le but du jeu est dénoncer, par le rire, la caricature et un maximum d'autodérision, les excès des programmes et les dérives de l'info alors que les Français passent en moyenne plus de trois heures devant leur télé."
    " J'ai fait le compte. J'ai, hélas, 323 enterrements au
    compteur. Mais celui ci est sûrement le plus émouvant.
    Christophe était un ami si proche ". Le livre s'ouvre sur
    les larmes de Michel Drucker au micro d'I-télé. Christophe
    Barbier est mort, étranglé par son écharpe prise dans une
    roue de son Vélib', comme Isadora Duncan a été victime
    des roues de sa décapotable. Pour l'écouter, tout le
    petit monde politico médiatique est présent, sauf PPDA,
    parti à Cuba interviewer Fidel Castro sur son lit de mort,
    Frédéric Mitterrand, en vacances en Thaïlande, JF Kahn
    qui s'est trompé d'église, Mélenchon qui conchie tous
    les journalistes, Claude Guéant retenu par une vente aux
    enchères de peintures flamandes du XVIIe, et Bruno Masure
    qui remâche son aigreur chez lui ..."
    Au programme également :
    - L'enlèvement du directeur des programmes d'une chaîne
    style NRJ12 par un groupe de profs protestant contre
    l'abrutissement des élèves. Le malheureux est obligé de
    regarder ses programmes et ceux des concurrents 24/7.
    - David Pujadas est en stage intensif au MEDEF.
    - La vie trépidante des rédactions des chaines, ses ratages,
    ses dérives, avec, entre autres, un attentat : les terroristes
    remercient les responsables des télés pour les avoir aidé à " terroriser " les français.
    - La privatisation de France 2, rachetée par Lagardère
    - Fleur Pellerin, écrasée sous sa bibliothèque IKÉA avec les
    oeuvres complètes de Modiano.
    - Laurent Ruquier meurt en direct à l'antenne, étouffé de
    rire par ses propres calembours.
    - " Un suicide français " titre Libé : celui d'Éric Zemmour,
    suite aux révélations de Closer : il vit un amour passionné
    avec un jeune musulman !
    - En marge des 7 d'Or, Natacha Polony et Léa Salamé se
    battent en duel.
    - Nicolas Canteloup assassine Jean-Jacques Bourdin, etc.

  • Le premier tome s'est vendu à 6 600 exemplaires et a eu une très bonne presse.
    Chaque année, nombreux sont les correcteurs qui relèvent les petits bijoux de naïveté, de poésie et d'incompréhension qu'ils découvrent à la lecture des copies des futurs bacheliers...
    Les perles sont nombreuses, les erreurs qui fleurissent sur ces copies ne sont pas seulement liées à l'ignorance des éléves ! On peut relever des erreurs liées au stress de ce premier examen d'envergure, des erreurs liées à une mauvaise lecture des consignes, et bien sûr les récurentes fautes d'orthographe et de grammaire. On trouve aussi des démonstration hasardeuses (notamment en philo) qui ne veulent rien dire et qui servent seulement à mettre en lumière la méconnaissance totale du sujet par l'élève...
    Elles nous rappellent des erreurs qu'on a faites ou qu'on aurait pu faire... et puis après tout il vaut mieux en rire !

  • Les plus belles " perles " des tribunaux, un ouvrage drôle qui nous prouve que l'humour est parfois une arme bien plus efficace qu'un article du code civil !
    S'il est un endroit où les perles s'accumulent, c'est bien dans un tribunal. Nous avons donc demandé à Emmanuel Pierrat de collecter pour nous de nouvelles phrases (en les resituant dans leur contexte le cas échéant) et de restituer le meilleur de ses fameuses perles de tribunaux.
    Les Brèves de prétoire constituent un recueil hilarant des meilleures saillies entendues dans les tribunaux français et étrangers. Drôles, cyniques, ironiques, toutes ces phrases sont authentiques et témoignent de la cocasserie de certaines situations, de l'absurdité de quelques questions et de la naïveté de nombreuses réponses... Avocats, juges, accusés, chacun en prend pour son grade !

  • Brèves de cancres

    Collectif

    • Chiflet
    • 22 Mai 2014

    Dans la lignée de Brèves de copies de bac et de Brèves de bulletins scolaires.
    Une trentaine d'enseignants des quatre coins de la France ont été chercher dans les copies et les cahiers de leurs élèves les bêtises les plus drôles. Nombreux sont les enseignants qui relèvent les petits bijoux de naïveté, de poésie et d'incompréhension
    qu'ils découvrent à la lecture des copies de leurs élèves... Dans ce recueil, vous découvrirez plus de 300 brèves de cancres ! Aucune discipline scolaire n'est épargnée : français, maths, histoire, géographie, instruction civique, sciences...
    Ces brèves sont truculentes car elles nous rappellent des erreurs que l'on a faites ou que l'on aurait pu faire... et celles que l'on a heureusement évitées ! Mais on se dit aussi,
    qu'après tout, il vaut mieux en rire ! En tant qu'adultes, on prend plaisir à repenser - avec du recul et avec humour - à nos années d'école... surtout lorsqu'on devient parent à notre tour... on dédramatise ! Un livre drôle et touchant pour les profs, les parents, les élèves et pour tout ceux qui ont quitté l'école !

  • Daubes, nanars, bouses, films nazes et acteurs nuls : la critique de cinéma est devenue un métier super top dur. C'est la mine : il faut se taper des âneries atomiques, interviewer des types qui se prennent pour Orson Welles, flatter des comédiennes qui sont loin d'être l'ampoule la plus brillante dans la cuisine, et dire aux confrères critiques qu'ils sont géniaux. Il y a de quoi être agacé.
    François Forestier, auteur de deux bibles des nanars, laisse libre cours à sa mauvaise humeur. Depuis le remake musical des " Misérables " où Jean Valjean brâme qu'il est malheureux aux galères, jusqu'aux toiles de Sylvester Stallone vendues aux enchères, en passant par les films pornos du Vatican et les interventions des ultracathos de Civitas sur la censure, voici un petit panorama jouissif de la connerie au cinéma.
    Il y a du boulot, notez.
    Des comités de censure aux Festival de Cannes, des stars oscarisées au métier de critique, sans oublier l'Argent, le Sexe, les effets spéciaux, Spielberg, Scarlett Johansson, Ozon, ou Rohmer... rien, ni personne n'échappe à la plume incisive, au style corrosif et à l'humour devastateur de l'un de nos plus talentueux critiques de cinéma. Un chroniqueur "agacé", réputé pour le traitement littéraire des monstres sacrés dont il fait toujours un portrait très documenté.

  • Le Roland-Barthes sans peine

    Burnier M-A.

    • Chiflet
    • 3 Septembre 2015

    Roland Barthes naquit en novembre 1915 et on célèbre un peu partout cette année le centenaire de la naissance du père du structuralisme et de la sémiotique.
    Un de ses ouvrages les plus connus en dehors de Fragments d'un discours amoureux est sans conteste Le degré zéro de l'écriture dans lequel il développe une théorie linguistique selon laquelle " une opposition signifiante peut-être "neutralisée' par un troisième terme appelé "degré zéro' " (sic). Comme on le voit, ce genre de livre est difficilement accessible aux non initiés
    et cela n'avait pas échappé à Michel-Antoine Burnier et à Patrick Rambaud r(édacteur d'Actuel à l'époque) qui en 1978 publiaient ce pamphlet dans lequel ils s'en donnent à coeur joie pour " dézinguer " le sabir du grand Barthes ; lequel à l'époque avait, paraît-il, très mal vécu cette satire plutôt féroce...
    L'ouvrage se présente comme une espèce de dictionnaire " Français-Barthes " et ça donne ceci :
    Question - Comment t'énonces-tu, toi ?
    Français : Quel est votre nom ?
    Réponse - Je m'énonce L.
    Français : Je m'appelle William
    Question - Quelle stipulation verrouille, clôture, organise, agence l'éco-nomie de ta pragma comme l'occultation/exploitation de ton ek-sistence ?
    Français : Que faites-vous dans la vie ?
    Réponse - J'expulse des petits bouts de code.
    Français : Je suis dactylo.
    Avec en prime, bien sûr, des exercices :
    1. Opérez des redoublements simples sur les phrases suivantes : " Je marche dans la rue ", " J'adore plonger des langoustes dans l'eau bouillante ", " Le petit garçon m'a battu ".
    2. Énumérez des couleurs, des matières, des noms de ville, les sept collines de Rome, les traité de Louis XIV. Exercez- vous à placer votre énumération avec naturel au milieu d'une conversation.
    3. Prenez un sujet " au vol ", n'importe lequel, et ramenez-le à vous. Le passage doit se faire par énumération. Passez de :
    o Michel-Ange à " J'ai été coincé dans un portillon automatique. "
    o Langage à pois cassés.
    o Révolution textuelle à " mon oreiller ".

  • Lettres à des amis

    Marcel Amont

    • Chiflet
    • 13 Mars 2014

    Qui l'eût cru ? Marcel Amont est en pleine forme et... il chante encore ! " Le Mexicain basané " qui a si bien célébré " Le ciel de Provence " aura 85 ans le 1er avril 2014. D'ici là, ce sympathique personnage toujours de bonne humeur ne chômera pas : tournée, interprète dans un film, émission de télévision, signatures...
    Mais ce que l'on sait moins, c'est que notre Marcel national est aussi un écrivain de grand talent qui a pris cette fois sa plume pour écrire à des amis, vivants ou disparus, intimes ou moins proches, pour leur dire qu'il les aime : Jésus, l'ami Pierrot, Brassens, Brel, Boris Vian, Charles de Gaulle et bien d'autres, sans oublier Claude Nougaro à qui il doit beaucoup.

  • Mes antidictées

    Jean-Loup Chiflet

    • Chiflet
    • 5 Juin 2014

    Ce livre est en partenariat avec Le Figaro pour des événements tout l'été.
    À l'heure où la presse ne cesse de fustiger les Français (jeunes ou vieux) de plus en plus nuls en orthographe, voilà un livre qui va enfin joindre l'utile à l'agréable.
    Agréable, parce qu'il s'agit d'une trentaine de drôles " antidictées " concoctées par celui que les journalistes qualifient volontiers de " grammairie buissonnier " et qui se veut le chantre de la pédagogie ludique.
    Utile, parce qu'à travers ces antidictées qui présentent une vingtaine de fautes chacune, le lecteur, tout en s'amusant à les repérer, bénéficiera non seulement d'u corrigé détaillé mais aussi d'un rappel des règles de français concernées.
    À noter que chaque antidictée est thématique et permet d'apprendre ou de redécouvrir un vocabulaire bien spécifique : gastronomie, musique, me, montagne, architecture, oenologie, etc. Antidictée selon J.-L. Chiflet : texte qui est écrit ave des fautes que le lecteur devra dénicher !

  • Cher Dieu

    Jean-loup Chiflet

    • Chiflet
    • 8 Septembre 2016

    Pour la première fois depuis près de soixantedix livres, j'ai décidé d'être enfin moi-même (il était temps...) et d'aborder un sujet plus que sérieux puisqu'il s'agit d'une confrontation avec... Dieu, lui-même !
    Marqué par une éducation très catholique et ayant depuis longtemps perdu cette fois qui me fut durement imposée, j'ai voulu, inspiré par cette jolie phrase de Julian Barnes " Je ne crois pas en Dieu, mais il me manque... " essayer de savoir si, arrivé à un âge canonique, si oui ou non Dieu existe. À l'époque de " l'uberisation ", il m'a paru plus simple de m'adresser directement au Bon Dieu qu'à son cher clergé à travers une lettre franche mais légère sur laforme pour ne pas faillir, quand même, à ma soidisant réputation d'amuseur.
    Résultat, un livre je crois assez puissant qui risque vraiment de surprendre, entre la confession et la psychothérapie sauvage. Dans une première partie, je ne laisse rien au hasard : enfance, adolescence marquée par une forte culpabilité judéo-chrétienne, une sexualité bridée mais heureusement débridée par la suite...
    Dans une seconde partie je prends Dieu à témoin en lui démontrant que son clergé " m'a tuer " et je m'adresse ensuite à tous les grands penseurs, écrivains et intellectuels de ce monde ; de Voltaire à Pascal, Sartre, Camus, Onfray, San Antonio, Woody Allen et bien d'autres ; en décryptant ce qu'ils ont pu dire et écrire sur Dieu et le big bang pour me faire enfin mon opinion sur la question.
    Ce livre (qui sera peut-être mon dernier ?) se termine-t-il sur ma conversion ? Suspense... Ah ! J'oubliais, j'en profite aussi pour écrire mon oraison funèbre et éviter ainsi à mes amis de se croire obligés, le moment venu, de me trouver, suivant la tradition, des qualités posthumes autour de ma pauvre dépouille. Jean-Loup Chiflet

  • Il ne manquait plus que ça ! Après l'hypocrisie des prix littéraires, voici le scandale des suites littéraires ! Il n'aura en effet échappé à personne que, fin 2007, "Autant en emporte le vent" a été outrageusement « revisité », pour la deuxième fois depuis la mort tragique de Margaret Mitchell en 1949. Pour empêcher que le crime ne se renouvelât, j'ai décidé d'infliger, à mon tour, des suites et des fins cocasses à une quarantaine d'oeuvres de mon choix ; certes, je n'y vais pas par quatre chemins, lorsque j'imagine Charles Bovary amoureux de M. de Rênal, un personnage d'Amélie Nothomb tenant une baraque à frites au Japon, un héros de Houellebecq enlevé par des Extra-terrestres, ou encore les Capulet et les Montaigu gérants d'une agence matrimoniale... Mais, attention ! Si « vous avez raté le début », vous trouverez aussi dans ce livre le résumé fidèle des oeuvres en question ; voilà pourquoi vous tenez en main un ouvrage ludique, certes, mais aussi hautement pédagogique !

  • Il ne manquait plus que ça ! Après l'hypocrisie des prix littéraires, voici le scandale des suites littéraires ! Il n'aura en effet échappé à personne que, fin 2007, "Autant en emporte le vent" a été outrageusement « revisité », pour la deuxième fois depuis la mort tragique de Margaret Mitchell en 1949. Pour empêcher que le crime ne se renouvelât, j'ai décidé d'infliger, à mon tour, des suites et des fins cocasses à une quarantaine d'oeuvres de mon choix ; certes, je n'y vais pas par quatre chemins, lorsque j'imagine Charles Bovary amoureux de M. de Rênal, un personnage d'Amélie Nothomb tenant une baraque à frites au Japon, un héros de Houellebecq enlevé par des Extra-terrestres, ou encore les Capulet et les Montaigu gérants d'une agence matrimoniale... Mais, attention ! Si « vous avez raté le début », vous trouverez aussi dans ce livre le résumé fidèle des oeuvres en question ; voilà pourquoi vous tenez en main un ouvrage ludique, certes, mais aussi hautement pédagogique !

  • Après le succès de Sky my husband ! Ciel mon mari ! (19 300 ex. en Points Seuil),
    découvrez Sky my boss! Ciel mon patron !
    Lorsque Jean-Loup Chiflet découvre une enquête qui révèle que 49 % des cadres français estiment avoir un niveau débutant en anglais et qu'ils ont beaucoup de mal à s'exprimer en dans cette langue, son sang ne fait qu'un tour - His blood makes one turn...
    En effet, fort des 400 000 exemplaires vendus depuis 1985 avec son célèbre Sky my Husband ! Ciel mon mari ! Il décide de voler au secours de ses compatriotes en leur concoctant un nouveau Sky !, mais cette fois entièrement axé sur le monde du travail.
    Le livre est recto-verso : une partie Sky my boss ! et une autre Ciel mon patron !
    Sky my boss ! Ciel mon patron ! est divisé en trois grands chapitres :
    o Vie de bureau (lettre de motivation, entretien d'embauche, réunions...)
    o Marketing informatique & Cie (ressources humaines, commercial, communication...)
    o À l'extérieur du bureau (transports, restaurants, hôtels, séminaires, cocktails...)
    Le livre sera présenté en recto verso : Une partie Sky my boss ! anglais / français : I knew the chairman of the board... Je connaissais l'homme-chaise de la planche... Je connaissais le Président directeur général... Une partie Ciel mon patron ! français / anglais : C'est mon premier jour dans la boîte. It's my first day in the box. It's my first day in the company.

  • D'acteur à auteur, il n'y avait un pas. 18 000 vues sur son blog : Étyliquement logique.
    À venir : une vidéo de l'auteur où il lit des extraits de son livre.
    Serge Riaboukine nous livre dans ce recueil pétri d'humour aphorismes, pensées et bons mots inspirés par son quotidien de comèdien, par une actualité qui lui donne toujours matière à jouer avec la langue française. Un livre à aprécier seul ou entre amis car ces petites vérités fondamentales sont également pensées pour être lues à haute voix... comme l'auteur pourrait le faire lui même sur les planches.
    Extraits
    o Casanova, à la fin de sa vie, sautait plus que ses repas.
    o On se doute bien que la plupart des enfants ont été conçu dans le noir. Quand ils naissent ils braillent.
    o Le conte émerveille les jeunes enfants, mais pour les vieux le conte est bon.
    o Loué soit le Pape qui renonce devant sa vieillesse qui croit, avant de finir cloué au lit.
    o Mourir d'un AVC c'est rendre à César ce qui est à César.
    o Quand on est mort c'est cancer plus à rien
    o Un acteur qui gagne des millions peut tout de même manquer de cachet.
    o Y en a qui ont vu le Roi Lear, moi la Reine tricoter.
    o Mariage pour tous, ça jette un froid quand les frigides errent.
    o Le Père Noël, comme Ulysse, est à tirer par les six rennes.
    o Les girafes sont sexuelles, elles tirent de longs coups.
    o Maurice Béjart peut remercier ses parents quand à ses dix-huit ans ils lui ont dit : " du balais " !
    o Il ne faut pas être hémophile pour entrer dans le corps enseignant.
    o Les petits Péruviens ont des mères Uviennes ?
    o Le serment : pour le médecin, Hippocrate, pour le politique, hypocrite.

  • Depuis février 2013 : 414 000 visites et 204 000 visiteurs uniques sur le Tumblr 56000 abonnés sur le Tumblr
    Avec Maman, c'est une histoire qui a commencé en février 2013 : dès les premiers jours, ces échanges de SMS quotidiens entre un fils et sa maman (visibles sur Tumblr et Facebook) ont fait un véritable buzz sur la toile et cela continue encore ! Avec Maman c'est une fiction qui retrace l'histoire d'un fils et sa maman que l'on lit au fil de leurs échanges de textos. Imaginée comme une fiction, cette histoire drôle, touchante et parfois surréaliste nous parle des liens parents/enfants, du décalage de génération... Innatendu, hilarant et captivant, on ne s'en lasse pas : au fil des jours on s'attache aux personnages, on en découvre de nouveaux, on s'identifie... Une véritable attente sur la suite des événements se lit dans les commentaires postés sur le Tumblr ou Facebook. Avec Maman, est devenu une véritable communauté.

  • Un livre aussi drôle que méchant !
    Lorsque John Lindsay a créé DontEvenReply.com, son site est vite devenu un véritable phénomène. En se faisant passer pour un client ou un vendeur, l'auteur répond à une multitude de petites annonces : voitures, offres d'emploi, covoiturage... faisant des offres absurdes à des internautes d'une naïveté incroyable.
    Les mails de ce " connard ", comme l'auteur se qualifie lui-même, sont à pleurer de rire et on ne manque pas de se délecter de la crédulité des personnes victimes de ses canulars.
    Les petites annonces deviennent des histoires où les héros sont des déménageurs tétraplégiques, un poisson rouge regardant Les Experts ou encore un ex-chauffeur mercenaire au Moyen-Orient postulant pour exfiltrer une fillette d'un court de tennis deux fois par semaine...
    Cet ouvrage est le recueil de leurs conversations hallucinantes ; un livre aussi drôle que méchant !

  • Avec mon chien

    October Jones

    • Chiflet
    • 2 Octobre 2014

    Succès outre-manche, " Avec mon chien " est le recueil des SMS drolatiques entre un chien et son maître. Dans la même veine que " Avec Maman ".
    Texto Dog est un chien incroyable qui envoie des SMS à son maître pour lui raconter ce qu'il fait de sa journée pendant que son maître est au boulot :
    Le Chien se transforme en BatDog et combat le crime vêtu de sa cape de super héros, il explose le ballon des petits voisins lorsqu'il atterri dans et jardin, mange les journaux et le Chien juge aussi que la voisine qui parle à ses plantes est complètement dingue, alors qu'un chien qui envoie des textos à longueur de journée, c'est tout à fait normal !
    Des échanges à l'humour anglais noir et délicieusement absurde !

  • Ils ne sont pas encore écrits, on vous les raconte déjà !
    De A comme Angot à Z comme Zeller, de Nothomb à Legardinier en passant par Foenkinos et Philippe Sollers, qu'on les aime ou qu'on les déteste, ce sont nos " best-sellers ".
    Mais que racontera le prochain Musso ?
    Qu'a révélé Dieu aux frères Bogdanof ? Combien de fautes d'accord contiendra le prochain Pancol ? Qu'est-ce qui va bientôt attendrir Gavalda, désespérer Houellebecq et énerver Jean-François Kahn ? ...
    Dans ce livre à hurler de rire les auteurs font le pastiche des best-sellers à venir, grace à une centaine d'auteurs qui sont à l'honneur... Tout le monde en prend pour son grade il n'y aura pas de jaloux !
    Découvrez les prochains titres des auteurs incontournables de la littérature française grace à ces pastiches aussi drôles que cinglants et plus vrais que natures !

  • Sur le ton d'un Manuel (au deuxième, voire troisième degré !) on apprendra ici à parler fric à table, se tripoter sur la plage, se confesser à la télé, publier son autofiction, professer des idées simples avec emphase, se faire des amis sur Facebook et des plans Q sur le Net, dépenser un bras pour bouffer bio, lire des bouquins mal écrits, rester jeune à tout prix et s'habiller en cougar...
    Des recettes. Des conseils. Des techniques et des avertissement : un ouvrage indispensable à toutes les créatures fragiles, sensibles et trop honnêtes pour faire leur place dans notre univers impitoyable pour les faibles.
    En dix chapitres ponctués de saynettes justes et déjantées, ce manuel initie à l'art de se décomplexer, de virer réac, de garder son boulot, de balancer ses scrupules au tri sélectif... Sans craindre la vulgarité, le mauvais goût, le narcissime poussé à son acmé... bref, l'obscénité.
    Un tableau de moeurs cruel, si sous l'ironie ne se planquait pas un talent de moraliste et une vraie tendresse pour nos contemporains.
    Extraits " Adieu bonne éducation et vieux principes d'une époque obsolète ! On se lâche. Tout se vend, tout s'achète, tout se dit, tout s'exhibe. Les corps, les culs, les âmes et les objets, les sentiments et les pulsions.
    Déballage à tous les étages, triomphe de la conso et du porno. Du vulgos et du craignos. Chacun fait, fait, fait ce qui lui plaît, plaît, plaît... Et chacun pour sa gueule. L'époque est formidable !" O. Cuaz SOMMAIRE DU " MANUEL DE SURVIE DANS UN MONDE OBSCENE " :
    - Prologue 1 - consommer du Q 2 - raconter sa vie 3 - être décomplexé(e) 4 - s'accrocher au boulot 5 - vivre pour bouffer (bien) 6 - rester jeune 7 - trouver son look 8 - choisir sa communauté 9 - être politiquement correct 10 - afficher son bonheur

  • 365 perles de rugby inédites, insolites, et forcément désopilantes ! Les tomes 1 et 2 se sont vendus à 11 000 exemplaires.
    Le rugby est un sport où la parole a un rôle primordial. À l'occasion de la coupe du monde de rugby, découvrez ce florilège inédit de toutes les citations les plus drôles recueillies sur tous les terrains de France par deux passionnés.
    Ces 365 brèves sont des paroles de joueurs, d'entraîneurs, ou de spectateurs à propos de tout ce qui concerne le rugby, de près ou de loin (terrain, vestiaire, tribune, buvette...)

  • Pierre Jourde et Éric Naulleau persistent et signent dans leur entreprise de nuisance littéraire.
    Enfin une version revue et augmentée de leur pastiche du Lagarde et Michard, dans laquelle ils s'amusent à épingler, avec une certaine ironie, des écrivains remarquables et remarqués.
    Si l'on retrouve leurs cibles de toujours : Marie Darrieussecq, Alexandre Jardin, Camille Laurens, Bernard-Henri Lévy, Philippe Labro, Christine Angot, Philippe Sollers... viennent enfin se joindre à ce brillant aréopage : Patrick Besson, Anna Gavalda, Marc Lévy, Florian Zeller... Enfin, pour couronner le tout, découvrez Olivier Adam, François Bégaudeau et Philippe Djan.
    Leurs oeuvres sont présentées et annotées, afin de goûter toute la saveur de leur style. Et pour ceux qui désireraient tester leurs connaissances : des sujets de devoirs et leurs corrigés !

  • Savourez 300 perles de ces enfants de maternelle recueillies par un enseignant.
    Souvent drôles, parfois tendres ou au contraire cruelles, elles sont déconcertantes car elles subjuguent , elles questionnent sur leur véracité, elles enthousiasment par leur originalité et imposent au lecteur que nous sommes une réelle admiration pour leurs auteurs qui ne sont encore que des enfants de 3 à 6 ans. " Elles ", ce sont bien sûr ces fantaisies de langage, ces petites perles (ou ces gros rubis) qui sortent de la bouche d'un élève de mTaternelle, sans s'annoncer, sans crier gare.
    Toute la journée, elles fusent. Elles se
    transmettent entre collègues, en grand oratoire, en petits comités, pendant la pause de midi, lorsque deux classes se croisent ou en récréation.
    lles s'apprécient d'un rire, d'un
    simple rictus ou d'un fou-rire gaillard. Malheureusement elles s'oublient aussitôt. La cloche vient sonner. Il faut ouvrir les grilles, faire avancer son rang et rentrer dans la classe...
    C'est pour cela qu'il fallait les publier, afin de ne pas oublier ces savoureux morceaux d'enfance.
    Dans cet ouvrage on compte plus de 300 perles, classées en abécédaire et pour chacune d'elle, retrouvez la classe de l'enfant (Petite PS, moyenne MS ou grande section GS).

  • Plus de 300 perles récoltées par un vrai pro des médias et soigneusement répertoriées
    de A comme Amour à Z comme Zoo, en passant par N comme Nabila ou X comme
    classées X...
    Chacun le sait, le petit écran est une véritable mine de bons mots et de grosses bourdes en tous genres. Depuis quelques années, l'explosion des émissions de téléréalité a démultiplié l'offre. Mine d'or ou un puits sans fond, c'est selon, pour l'observateur afuté qu'est Éric Dussart....
    Présentateurs, animateurs, candidats des émissions de téléréalité, ou invités politiques sont aujourd'hui capables du meilleur mais surtout du pire...
    Mais le "pire du pire", justement, n'est-ce pas que toutes les saillies dûment répertoriées par Éric
    Dussart soient toutes authentiques ?
    Quelques extraits :

    - J'ai besoin d'argent svp... J'ai des problèmes de financerie.
    - Demandez à votre Jules.
    - Mais c'est qui Jules ?
    Tellement Vrai (NRJ 12)

    - Si vous aviez été invité quel cadeau de mariage auriez-vous offert au couple royal Kate et William?
    - Moi, perso, j'avais pensé à un appareil à raclette.
    Une famille en or (TF1)

    - Je sais lire, attention, mais je comprends pas trop... C'est trop bourgeois les mots.
    Tellement Vrai (NRJ 12)

    - Le sapin de Noël, c'est comme pour le pape François, les boules sont décoratives.
    Roselyne Bachelot, Le Grand 8 (D8)

    - C'est du piment des squelettes ?
    Un dîner presque parfait (M6-W9)

  • Brèves de pétasses

    Christina Treugee

    • Chiflet
    • 4 Février 2016

    UN CONCENTRÉ SAVOUREUX DE BÉTISE HUMAINE, DE TOTAL ÉGOCENTRISME, DE VIDE
    SIDÉRAL... LES PÉTASSES NE PENSENT PAS, DONC ELLES SONT !
    Nous avons tous croisé, au moins une fois, une pétasse. Ou deux. Ce peut être une collègue de bureau, une inconnue dans la rue, une de nos cousines, une ex copine ou la nana de l'un de nos amis.
    Signes distinctifs ? Elle sont sans scrupules, pragmatiques, et d'un égocentrisme exacerbé. Elles n'ont pas leur pareil pour nous rendre la vie impossible. Elles se la pètent (d'où leur nom) et sont totalement incultes.
    Voici quelques-unes (pas loin de 360) de leurs plus belles perles. Une excellente façon de revisiter Pétasse'Land et de passer de bons moments de franche rigolade en solo ou entre amis.
    Quelques extraits :

    - Félix me couvre de fleurs tous les deux jours depuis un an. Certains jours c'est bien simple, j'ai l'impression d'être morte.
    - Ce boulot, c'est marche ou crève. Moi, ça marche, toi, tu crèves, on n'y peut rien.
    - Je nage tellement dans le... je ne sais plus comment on dit en français, dans le happiness... je... Ah oui ! Dans le bonheur !
    - Mes parents n'ont rien fait pour moi, je vois pas pourquoi je m'emmerderai pour mes enfants.
    - Sur Meetic, j'ai pas mis de photo. Parce que je pense que mon physique peut faire peur aux mecs, ils se sentent pas à la hauteur.
    - J'adore l'extrême simplicité des robes Saint Laurent.
    - Je jette mes épluchures par la fenêtre parce que c'est biodégradable.

empty