Littérature traduite

  • Just kids

    Patti Smith

    C'était l'été où Coltrane est mort, l'été de l'amour et des émeutes, l'été où une rencontre fortuite à Brooklyn a guidé deux jeunes gens sur la voie de l'art, de la ténacité et de l'apprentissage. Patti Smith deviendrait poète et performeuse, et Robert Mapplethorpe, au style très provocateur, se dirigerait vers la photographie. Liés par une même innocence et un même enthousiasme, ils traversent la ville de Brooklyn à Coney Island, de la 42e Rue à la célèbre table ronde du Max's Kansas City, où siège la cour d'Andy Warhol. En 1969, le couple élit domicile au Chelsea Hotel et intègre bientôt une communauté de vedettes et d'inconnues, artistes influents de l'époque et marginaux hauts en couleur. C'est une époque d'intense lucidité, les univers de la poésie, du rock and roll, de l'art et du sexe explosent et s'entrechoquent.
    Immergés dans ce milieu, deux gamins font le pacte de toujours prendre soin l'un de l'autre. Romantiques, engagés dans leur pratique artistique, nourris de rêves et d'ambitions, ils se soutiennent et se donnent confiance pendant les années de vache maigre.
    Just Kids commence comme une histoire d'amour et finit comme une élégie, brossant un inoubliable instantané du New York des années 60-70, de ses riches et de ses pauvres, de ses paumés et de ses provocateurs. Véritable conte, il retrace l'ascension de deux jeunes artistes, tel un prélude à leur réussite.

  • Poupées, sacs à main, carnets, téléphones, lunettes... On ne s'intéresse jamais aux objets trouvés. Pourtant, ils ont appartenu à quelqu'un, ils ont été choisis, aimés.
    Dans une petite gare italienne, un homme les collectionne avec dévotion. Ce sont ses seuls amis, croit-il. Jusqu'au jour où il trouve un cahier rouge abandonné...

  • L'histoire d'Eurídice Gusmão, ça pourrait être la vôtre, ou la mienne. Celle de toutes les femmes à qui on explique qu'elles ne doivent pas trop penser. Et qui choisissent de faire autrement... "Responsable de l'augmentation de 100 % du noyau familial en moins de deux ans, Eurídice décida de se désinvestir de l'aspect physique de ses devoirs matrimoniaux. Comme il était impossible de faire entendre raison à Antenor, elle se fit comprendre par les kilos qu'elle accumula. C'est vrai, les kilos parlent, les kilos crient, et exigent - Ne me touche plus jamais. Eurídice faisait durer le café du matin jusqu'au petit déjeuner de dix heures, le déjeuner jusqu'au goûter de quatre heures, et le dîner jusqu'au souper de neuf heures. Eurídice gagna trois mentons. Constatant qu'elle avait atteint la ligne, cette ligne à partir de laquelle son mari ne s'approcherait plus d'elle, elle adopta à nouveau un rythme alimentaire sain."

  • 1947. La famille Baraka vit à Beit Daras, village paisible de Palestine entouré d'oliveraies. Nazmiyeh, la fille aînée, s'occupe de leur mère, une veuve sujette à d'étranges crises de démence, tandis que son frère Mamdouh s'occupe des abeilles du village. Mariam, leur jeune soeur aux magnifiques yeux vairons, passe ses journées à écrire en compagnie de son ami imaginaire. Lorsque les troupes israéliennes se regroupent aux abords du village, Beit Daras est mis à feu et à sang, et la famille doit prendre la route, au milieu de la fumée et des cendres, pour rejoindre Gaza et tenter de se reconstruire dans l'exil. Seize ans plus tard, Nur, la petite-fille de Mamdouh, s'est installée aux États-Unis. Tombée amoureuse d'un médecin qui travaille en Palestine, elle décide de l'y suivre. Un voyage au cours duquel elle découvrira que les liens du sang résistent à toutes les séparations - même la mort. Le Bleu entre le ciel et la mer est une histoire de femmes, de déracinement, de séparation et d'amour. Avec ce conte d'une beauté bouleversante, empreint d'humanité à l'état pur, Susan Abulhawa montre l'histoire de la Palestine sous un nouveau jour.

  • Kukolka

    Lana Lux

    Dans un orphelinat d'Ukraine des années quatre-vingt-dix, Samira, sept ans, rencontre Marina. Samira, depuis longtemps victime de brimades à cause de sa peau mate de Tzigane, trouve en la blonde Marina une alliée inattendue. Aussi, lorsque sa seule amie est adoptée par un couple allemand, la petite Samira décide de la rejoindre à Berlin et prend la fuite. Elle est alors recueillie par un groupe de vagabonds, qui vivent dans une maison sans électricité, eau courante ni toilettes. Elle croit avoir enfin trouvé un refuge, malgré tout : elle dort sur son propre canapé, des amis plus âgés qu'elle lui apprennent la vie et on commence enfin à la remarquer, notamment Rocky, le seul vrai adulte de la bande. D'autant plus que ses yeux verts et sa voix enjôleuse font d'elle une mendiante très efficace. La fillette est loin d'imaginer que commence pour elle un long calvaire dans les milieux interlopes d'Europe de l'Est avant de pouvoir retrouver sa seule vraie famille : Marina.

  • Rien de tel qu'un parfait inconnu pour se révéler à soi-même.
    Lorsque Tina Hopgood écrit une lettre depuis sa ferme anglaise à un homme qu'elle n'a jamais rencontré, elle ne s'attend pas à recevoir de réponse. Et quand Anders Larsen, conservateur solitaire d'un musée de Copenhague, lui renvoie une missive, il n'ose pas espérer poursuivre les échanges.
    Ils ne le savent pas encore, mais ils sont tous deux en quête de quelque chose. Anders a perdu sa femme, ses espoirs et ses rêves d'avenir. Tina se sent coincée dans son mariage. Leur correspondance s'épanouit au fur et à mesure qu'ils s'apprivoisent au travers de leurs histoires personnelles : des joies, des angoisses, toutes sortes de découvertes. Quand les lettres de Tina cessent soudainement, Anders est plongé dans le désespoir.
    Leur amitié inattendue peut-elle survivre ? Un premier roman plein de grâce et de fantaisie.

  • Catherine ne parle plus. Ni à son mari, ni à ses enfants, ni aux médecins, pas même à sa meilleure amie. Elle a été témoin d'une scène terrible et depuis plus un mot. Pourtant, du fond de sa bulle, Catherine se souvient...
    Elle se souvient de Lui, Lucian, l'amour de sa vie rencontré à la fac. À cette époque, elle s'était laissé entraîner dans son cercle d'amis, privilégiés et hédonistes. Difficile d'oublier leur rupture, aussi : en une nuit, tout a volé en éclats. Elle l'avait quitté, détruisant leur vie à tous les deux. Sans qu'il n'y comprenne rien.
    Elle se souvient surtout de leurs retrouvailles, quatre mois plus tôt : le hasard les a réunis, comme pour leur offrir une seconde chance. La passion a resurgi immédiatement. Toutefois, impossible d'éviter la question essentielle : pourquoi ? Pourquoi Catherine s'était-elle enfuie, cette nuit-là ?
    UNE PLONGÉE SOMBRE AU COEUR DU SILENCE, DES SECRETS ET DES NON-DITS D'UNE HISTOIRE D'AMOUR.

  • Elle, c'est Tina, l'assistante idéale. Zélée et discrète. Lui, c'est le boss. Il est puissant et charismatique, profitant sans scrupule du système. Un beau jour, Tina ouvre les yeux et comprend que respecter les règles ne la mènera pas bien loin. Tina Fontana, trente-deux ans, est l'assistante du très influent Robert Barlow, PDG de Titan Corp. Discrète, efficace et futée, elle est très appréciée de son célèbre patron. Mais après six années à prendre des rendez-vous et à servir des verres de vin qui valent dix fois son loyer, tout le glamour qui auréolait son travail s'est évanoui, contrairement à la charge de son prêt étudiant qui, elle, va crescendo. Mais voici qu'une erreur comptable offre à Tina l'occasion de se libérer de sa dette. Elle a toujours respecté les règles, mais là sa vie pourrait changer radicalement... Et si c'était son tour de devenir riche ?

  • Turin, de nos jours. Tous les soirs, dans son petit appartement, Anita s'installe devant son ordinateur pour envoyer un mail à sa mère restée dans sa région natale des Dolomites. Anita lui raconte son quotidien merveilleux, les préparatifs pour son futur mariage, lui parle de son travail dans lequel elle s'épanouit quotidiennement.

    Et pourtant... La réalité est tout autre, car Anita raconte mensonge sur mensonge pour épargner sa mère gravement malade : elle lui cache que son travail dans une agence littéraire ne lui plaît pas du tout, et que son fiancé Tancredi est peu attentif, absent et refuse de s'engager. Ce fragile château de cartes s'effondre lorsqu'elle croise le regard d'Arun, un inconnu dont les yeux profonds percent la façade qu'Anita avait construite.
    Qui est cet homme doux et rêveur qui aime la mer en hiver? Anita, qui voudrait le tenir à distance, se sent irrésistiblement attirée vers lui...

  • Zarqa Nawaz n'a que six ans quand ses parents, musulmans pakistanais aisés, s'installent au Canada. Le choc culturel est rude pour la fillette, qui doit affronter les préjugés de ses camarades autant que le conservatisme religieux de ses pairs... Jeune femme, elle a tôt fait de s'autoproclamer sultane de la dérision, et elle nous plonge dès les premières pages de ce roman tendre et hilarant dans la peau de cette enfant impertinente et lucide. Des mésaventures scolaires de la petite Zarqa à l'amour vache qui la lie à son flegmatique mari en passant par l'éducation de ses enfants, tout est délicieusement absurde, réaliste et d'une infinie tendresse dans ce récit d'une famille éternellement confrontée à sa différence culturelle et religieuse... et le résultat est savoureux, politiquement incorrect et salutaire.

  • Le monde de Jenny s'écroule lorsqu'elle apprend que son mari la trompe. À quarante ans, avec un divorce qui semble inéluctable, l'heure est aux bilans, et force est de reconnaître que sa vie ne s'est pas déroulée comme elle l'aurait voulu. C'est pourquoi, lorsque ses trois amies d'enfance lui proposent de passer la fin de l'été à parcourir la magnifique région d'Österlen à vélo, Jenny y voit l'occasion idéale de reprendre sa vie en main. Un projet qui tombe à pic car cela fait des années qu'elle se consacre totalement à sa carrière, au point d'en négliger ses proches. Pourtant, l'atmosphère joyeuse et détendue tourne rapidement au vinaigre lorsque Jenny découvre que l'une d'entre elles était au courant de l'infidélité de son mari. Les amies de Jenny finissent par comprendre que derrière ses soucis de couple se cachent des problèmes bien plus graves.

empty