Editions Orizons

  • Parlons rat est une fable reposant sur un substrat de science et de politique-fiction. Résultat des manipulations imprudentes d'un Dr Frankenstein du CNRS, des rats mutants munis d'une capacité d'organisation supérieure, s'évadent du laboratoire et pullulent dans et sous Paris. Un défi posé à toute la société, minée, déstabilisée. Parlons rat est le premier roman de Robert Havas, ancien cadre supérieur de la grande industrie française.

  • Un roman d'apprentissage de la découverte de soi ? cheminement, à corps perdu, de deux personnages, Jean-Claude et Stéphanie. Deux existences différentes mais liées. Univers étrange et fascinant où le rêve et le réel s'intriquent.

  • Dans une utopie artistique, le processus compte-t-il plus que l'oeuvre elle-même ? C'est la question posée par ce roman, de facture classique, fondé sur un vécu personnel et historique. Contagion de deux imaginaires, maladie qui, dans notre modernité, dissout par une écriture salubre, l'agonie de l'homme périmé.

  • Pendant cinq ans, au rythme des cours et vacances universitaires, une femme teste son souci d'identité sexuelle confondu avec le désir d'écrire. Jusqu'au jour où sort du lot l'artisan du destin qui liquide l'arrière-plan familial à coups de catastrophes, avant que se profile, au-delà de la « bohème » du sexe, la paix du récit espéré.

  • Un roman d'amour émouvant, drôle, sensuel, poétique et atypique. Peut-on avoir plusieurs vies ? Vivre plusieurs grandes amours ? Jean aime les femmes et la vie à en perdre la raison.

  • Lorsque, semblable en troisième personnage de l'énigme du Sphynx, l'homme se déplace avec une canne, puis en fauteuil, il n'a guère qu'un avenir : l'immobilité. Il devient un rêveur immobile. Et puis... tout continue : hier, aujourd'hui, demain. Henri Heinemann, a publié une oeuvre abondante, qui couvre tous les champs littéraires, de la poésie au roman, des contes aux divers journaux.

  • Durant une période sombre de l'Histoire qui ressemble un peu à la nôtre, dans un lieu qui refuse de se dire mais qui pourrait être ici, une femme, sur un lit de naissance et de mort, demande à l'homme qu'elle aime de lui faire une promesse. Une promesse qu'aucune mère ne peut exiger du père de son enfant. Entre fiction et réalité, Pierre-Jean Memmi dépeint ici la tragédie de ces temps de détresse où, faute de se souvenir d'eux-mêmes, les hommes finissent par céder à l'ivresse de la barbarie.

  • Au début de l'été 1982, vingt ans après les accords d'Évian, Véronique, étudiante en droit, s'installe dans le jardin du Luxembourg et sort, de son sac, un ouvrage prélevé au hasard de la bibliothèque maternelle. Elle s'aperçoit que le livre s'est ouvert derechef sur la photo d'un garçon de son âge, sans qu'apparaisse aucun indice de date, ni de lieu... Qui est cet inconnu et quel lien l'unit à sa mère et à la guerre d'Algérie ? Cette dernière, en plus des pertes en vies humaines et des séquelles psychologiques qu'elle a générées, a détruit nombre d'attaches sentimentales qui se voulaient indéfectibles. L'auteur, Pierre Nougaret, écrit, avec ce livre, son deuxième roman.

  • Un homme au temps compté écrit à son fils. L'imaginaire de l'océan baigne ici le dur rêve américain. Amours, passions et ambitions sont confrontées à la mort : celle d'une enfant, d'une épouse et celle proche du scripteur qui interroge Augustin, la Bible, Dickinson. Où aboutissent ces cañons de New York et ces chemins d'enfance et de mer enfin retrouvés ?

  • Eva et Maad ne sont pas seulement les anagrammes de nos premiers parents. Ils président ici à la reconstruction et au développement d'un destin littéraire sous forme de deux axes narratifs. L'un déroule l'aventure - banale et exemplaire comme leurs noms - d'une femme et d'un homme pas sûrs d'en être. L'autre réfracte l'oeuvre fictive qui s'élabore au fur et à mesure que les étreintes et la séparation l'enracinent ailleurs, dans le mystère du monde. Ce récit qui se regarde vivre et se perdre tour à tour dans l'enthousiasme et le désespoir mêlés parle du dialogue intérieur qui accompagne toute écriture. Eva et Maad est l'épopée de l'oeuvre convoitée observée aux sources du corps et, grâce à lui, triomphante.

  • Introduction à la maîtrise de soi. Dans la thébaïde d'une résidence, ouverte au grand âge, un maître à penser guide une fraternité d'hommes et de femmes, mêlés à la jeunesse, vers leur octogénèse, discipline acceptée de leur affranchissement. À l'âge où l'on achève de devenir qui l'on est, chacun sort de l'habitacle, allégé d'un corps qu'il s'apprête à rendre à la terre. Enfin libre, et à jamais vivant ! Les dissensions du passé sont abolies, les êtres réconciliés, les esprits apaisés, le flambeau de l'idéal humain transmis dans la génération, par la parole et par l'amour. Épopée d'une sérénité souriante sous l'alerte regard de Lucien Page, héraut singulier du passage, réincarnation de Tagès, « demi-dieu de visage enfantin mais de sénile prudence » (Montaigne). Un roman de plaisante ironie, de jeunesse et d'espérance, récompense du vivant dans les inquiétudes de ce siècle.

empty