Littérature Enfants

  • « Benoît avait peur, j'en étais certain. Peur de quoi, je ne le savais pas, mais il avait peur. Ses mains tremblaient, son visage était rouge, et il n'écoutait pas ce que le professeur disait. » Quand Max voit que son ami Benoît ne veut plus lui parler, il décide de le suivre pour comprendre ce qui se passe. Mais très vite, Freddy, la terreur de l'école, et sa bande se dressent sur son chemin. Max sera-t-il lui aussi victime d'intimidation ?

    Après Max au Centre Bell, Max et la filature et Max et le sans-abri, voici une nouvelle enquête passionnante. Un regard pénétrant sur un problème malheureusement très répandu dans les cours d'école : l'intimidation et le taxage.
    />

  • Au début de la Première Guerre mondiale (1914-1918), les soldats canadiens envoyés au combat étaient des volontaires. À partir de 1917, le gouvernement décide d'imposer la conscription, c'est-à-dire le recrutement obligatoire. À cette nouvelle, René, Lucien et William s'enfuient dans la forêt. Ils ne veulent pas faire la guerre. Il n'est pas facile de vivre en forêt, tout seul. Ils craignent l'hiver qui arrive et, surtout, les dénonciations. Si on venait les arrêter ici-même ? René a l'impression d'avoir été suivi... C'est à partir du véritable journal tenu par un insoumis qu'André Marois a imaginé ce beau roman, une réflexion sur la guerre. Dans la même collection, André est l'auteur de Mesures de guerre, sur la crise d'octobre 70 au Québec, et de En mai, fais ce qu'il te plaît, sur les événements de Mai 68 en France.

  • Frustré, l'officier allemand arrache brutalement l'affiche que mon père avait clouée sur la porte de la maison. Il se met à cogner vivement en hurlant «Öffnen Sie, sofort! Ouvrez! Ouvrez immédiatement!» Ainsi commence une longue suite d'événements que je n'oublierai jamais. Cela commence par l'occupation de notre propre maison à Oisterwijk, en Hollande, en juin 1944. J'avais onze ans.

    POUR UN ENFANT INSOUCIANT, LA GUERRE RESSEMBLE PARFOIS À UN JEU.
    MAIS CE LIVRE EST AUSSI UNE PRISE DE CONSCIENCE DES DRAMES EFFRAYANTS QUE LES CONFLITS ENTRAÎNENT. UN TÉMOIGNAGE IMPORTANT EN CETTE ÉPOQUE OÙ, AUX QUATRE COINS DU MONDE, DES ENFANTS INNOCENTS CÔTOIENT QUOTIDIENNEMENT LA GUERRE ET LA MORT.

  • Helene est jeune et amoureuse. Mais Helene est aussi allemande, et l'Allemagne est en guerre. L'adolescente ne comprend rien à ce conflit horrible, absurde. Aussi indignés qu'elle, son père et son amoureux paieront chèrement leur révolte... Arrêtée par la Gestapo, Helene souffrira les privations et les humiliations des camps de détention. Gardera-t-elle l'espoir de fuir cette folie ? Retrouvera-t-elle ceux qu'elle a aimés ?

  • Jean-Baptiste n'a aucune envie de devenir cordonnier. Il rêve de suivre les traces de son oncle, coureur des bois. Il leur prouvera à tous qu'il n'est plus un enfant ! Mais la course n'est pas un jeu. Il faut se méfier des mauvais esprits comme de l'hostilité des concurrents. Jean-Baptiste va affronter la peur et la mort, découvrir la force de l'amitié. Ce roman plein de rebondissements est placé sous le signe de l'histoire et de l'aventure.

  • Charlie est un garçon comme les autres, qui mène une vie ordinaire. Chez lui, tout est normal, trop normal. Un jour, il casse un miroir. Youpi ! Enfin sa vie prend une tournure inhabituelle ! Mais Charlie va vite perdre son enthousiasme. Car un personnage étrange s'est échappé de ce miroir, un ami qui lui veut du mal... La vie de Charlie deviendra un enfer ! À moins qu'il ne réussisse à se débarrasser de cet encombrant «ami»... Un roman pour ceux qui n'ont pas froid aux yeux !

empty