Histoire

  • Maurice-François Rochet naquit à Nantes le 25 mars 1856. Il a environ quatorze ans quand il s'embarque pour Saint-Domingue. A bord, il rencontre des comédiens qui lui donnent le goût du théâtre. Débarqué sur l'île sans un sou, il gagne sa vie comme huissier et joue la comédie en amateur. Ses dons remarquables le feront bientôt engager dans une troupe de professionnels. Jeté en prison pour cause d'insolence envers le public, il est rapatrié. De retour en France, il joue en province puis monte à Paris où il débute sur les tréteaux de la Foire sous le nom de Volange. Dorvigny, auteur dramatique, écrira pour lui le personnage de Janot, avec lequel il obtient un triomphe inimaginable : Louis XVI et Marie-Antoinette possèdent son buste, les plus jolies femmes se le disputent, les salons les plus huppés se l'arrachent, il s'achète un château. Son talent remarquable se déploie aussi bien dans les rôles comiques que dramatiques. Et puis l'engouement pour Volange passe... Il mourra dans la misère à Marseille en 1808.

  • Partir, quitter la terre matricielle a toujours été un geste majeur pour les populations noires des Amériques. Sans relâche, ces communautés se sont définies comme des populations en partance, prêtes pour un départ vers ailleurs du mythe, du rêve ou de l'utopie. Le départ est alors un geste fondateur qui figure la quête d'un présent autre, d'un espace à venir, rédempteur pour le moi intime, l'individu ou le groupe entier.

  • Le plaisir - dans tous ces états : c'est le fil rouge qui court à travers cet essai, premier livre consacré (en français) à Dominique Fernandez et qui se veut une introduction à l'oeuvre d'un écrivain majeur de notre temps, un de nos romanciers les plus puissamment originaux. Romancier, mais aussi essayiste, critique et grand voyageur, c'est celui qui a le plus fait en France pour la connaissance et la reconnaissance de l'art baroque

empty