FeniXX réédition numérique (Austral)

  • « En proie à l'Étranger », écrit Jacques Hassoun, « en proie à la xénophobie, la République est parfois tentée de détruire ses mythes fondateurs [...] et de piétiner ses emblèmes. [...] En arriver à rabattre sur sa propre légalité au nom de ce pelé, ce galeux, par qui tous les malheurs arrivent, l'Étranger, tel est le paradoxe auquel nous sommes aujourd'hui confrontés. » Anne Longuet Marx croise sa réflexion par une fable dédiée : À ceux dont le nom à prononcer est difficile, au tailleur du Sentier qui fut leur ami, à Ulysse quand il s'appelle Personne.

  • « En proie à l'Étranger », écrit Jacques Hassoun, « en proie à la xénophobie, la République est parfois tentée de détruire ses mythes fondateurs [...] et de piétiner ses emblèmes. [...] En arriver à rabattre sur sa propre légalité au nom de ce pelé, ce galeux, par qui tous les malheurs arrivent, l'Étranger, tel est le paradoxe auquel nous sommes aujourd'hui confrontés. » Anne Longuet Marx croise sa réflexion par une fable dédiée : À ceux dont le nom à prononcer est difficile, au tailleur du Sentier qui fut leur ami, à Ulysse quand il s'appelle Personne.

  • « Si Les Guignols semblent prendre autant d'importance dans l'opinion publique, c'est bien parce qu'ils occupent le terrain laissé vacant par les éditorialistes. [...] Ceux qui redoutent que le public soit incapable de faire la distinction entre le sérieux et le burlesque se font une bien piètre idée du téléspectateur. Il est assurément plus adulte qu'on ne le croit. Et si les parodistes ont autant de succès aujourd'hui, ce n'est pas seulement parce qu'ils savent tourner en dérision l'actualité politique - cette caricature-là ne date pas d'hier - c'est surtout parce qu'ils ont su nous arracher à la délectation douteuse de l'actualité dramatisée par la télévision. En mettant en valeur les menus péchés de la mise en scène de l'information, ils rendent plus digeste cette énorme pièce montée, vaguement écoeurante, qu'est la grand-messe du journal télévisé. »

  • Après avoir plongé dans l'univers de la haute couture contemporaine, Martine Elzingre, chercheur au CNRS, en ressort un panorama des thèmes contemporains dominants concernant le corps, la nudité, la parure, la séduction, la beauté, la femme, la différence des sexes...

empty