FeniXX réédition numérique (La Manufacture)

  • Cet ouvrage n'est ni une étude scientifique ni une saga régionaliste. Il s'agit plutôt d'une histoire, au sens initial que les Grecs donnaient à ce mot, c'est-à-dire une enquête buissonnière et néanmoins rigoureuse, avec un fil conducteur biographique non dissimulé, mais non envahissant. Rédigeant ce livre, j'ai constamment pensé à tous ceux qui, bergers ou laboureurs, ont - depuis six mille ans - façonné le visage de la Champagne. Sans le savoir, ils produisaient en respectant la terre, tandis que nous la massacrons en le sachant, et en nous en accommodant. J'écris ces lignes pendant l'été 1985, vingt ans jour pour jour après que mon grand-père eut définitivement posé sa houlette de berger et rattaché son chien à sa niche, mais je pourrais mettre en épigraphe la phrase des Mémoires d'outre-tombe : « Du temps présent, au temps que je vais peindre, il y a des siècles. » Tout le reste, si j'ose dire, est littérature.

  • Cet ouvrage n'est ni une étude scientifique ni une saga régionaliste. Il s'agit plutôt d'une histoire, au sens initial que les Grecs donnaient à ce mot, c'est-à-dire une enquête buissonnière et néanmoins rigoureuse, avec un fil conducteur biographique non dissimulé, mais non envahissant. Rédigeant ce livre, j'ai constamment pensé à tous ceux qui, bergers ou laboureurs, ont - depuis six mille ans - façonné le visage de la Champagne. Sans le savoir, ils produisaient en respectant la terre, tandis que nous la massacrons en le sachant, et en nous en accommodant. J'écris ces lignes pendant l'été 1985, vingt ans jour pour jour après que mon grand-père eut définitivement posé sa houlette de berger et rattaché son chien à sa niche, mais je pourrais mettre en épigraphe la phrase des Mémoires d'outre-tombe : « Du temps présent, au temps que je vais peindre, il y a des siècles. » Tout le reste, si j'ose dire, est littérature.

  • L'histoire commença le jour où elle entendit cette phrase : « Tu es comme les femmes, dans les tableaux de Modigliani. » Qu'avaient-elles de si particulier, ces femmes qui peuplent les tableaux de Modigliani ? Alors elle les regarda de plus près. Il y avait ces cous interminables, ces visages étirés jusqu'à la déformation. Des portraits éternisés. Invraisemblables. Hors du temps... Soudain, elle s'aperçut que les femmes de Modigliani n'avaient pas d'yeux. Juste des trous d'un bleu pâle. Les yeux étaient muets. C'est ce silence qui l'impressionna. Elle sentit ce que la voix avait voulu dire. Dès lors, par la force des choses, elle ne ressemblerait à personne d'autre qu'à ces femmes peintes. Et lorsqu'elle avouera comme par défi : « Moi, j'étais femme dans les tableaux de Modigliani », personne ne la croira, simplement parce qu'elle est née bien après la mort du peintre.

  • « Il a fallu centraliser tout le Savoir que les humains avaient acquis... et sacrifier ce qui n'était pas utile à leur survie. Nous avons fabriqué des robots et des machines qui servent notre espèce, des terminators qui gardent la frontière du monde vivant... Mais tout notre système, Professeur Allégat, tout notre système repose sur la distinction nette et non ambiguë entre ceux qui survivent et ce qui sert. Entre l'humain et la matière. Comprenez-vous cela ? insiste le vieil homme. - Parfaitement. - Alors, vous comprenez aussi en quoi la découverte du docteur Fraudenstein nous met dans l'embarras. Que dire de cette chose, cet... - E.H.A. - Est-ce vivant ? Humain ? Va-t-il se reproduire ? Se cloner ? - A ce stade de son développement, il n'en est pas encore question. - Pourtant, nous avons le devoir, en tant que responsables de la Banque des connaissances, de prévoir ce qu'il va advenir de « l'artificialité humaine », comme vous l'appelez. » Lorsque ce dialogue a lieu, il est déjà trop tard pour la communauté scientifique : l'Être Humain Artificiel, créé par le docteur Fanny Fraudenstein dans le secret de son laboratoire en l'an 2026 sort définitivement de l'état de cobaye pour atteindre celui d'enfant. Un enfant, ça n'attend pas que les conflits soient réglés, les alliances passées, les budgets votés, pour décider de s'accrocher à la vie de toutes ses forces. Ça s'empare de la plus petite parcelle de chaleur humaine, du moindre souffle de tendresse. Et, le moment venu, ça court très vite, très loin, très longtemps pour échapper à la Science.

empty