FeniXX réédition numérique (Veyrier)

  • La Franc-Maçonnerie, institution discrète s'il en fut, a ses auteurs spécialisés, qui touchent un public restreint, déjà initié en général, et soucieux de mieux connaître et d'approfondir la philosophie et l'histoire d'un Ordre auquel il appartient. Mais on ignore trop souvent que cet Ordre a suscité de tout temps l'intérêt, voire la curiosité du monde littéraire au sens large, et qu'on en trouve la trace chez des écrivains aussi bien Maçons que profanes. C'est un vaste panorama des auteurs concernés, de Shakespeare à Mircéa Eliade, en passant par Montesquieu, Casanova, Lessing, Goethe, Nerval, George Sand, Maupassant ou Thomas Mann - en tout plus de cent écrivains - qu'Henri Prouteau, pour la première fois, fait sortir de l'ombre, pour nous les montrer sous un aspect inhabituel. Nul n'était plus qualifié pour aborder ce sujet sans précédent. Henri Prouteau a atteint, dans la Franc-Maçonnerie de tradition les grades les plus élevés. Préfacier du « Dictionnaire des Francs-Maçons Français », il a collaboré à des publications réputées de la recherche maçonnique. Son livre, enrichi de documents inédits, nous présente des oeuvres que l'on croyait souvent bien connaître, mais qui comportaient une face cachée. C'est un apport à la fois important et original dans l'histoire littéraire.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • A la recherche des différents courants ésotériques qui furent à la base des implantations successives des cathédrales.

  • En médecine comme en religion il y a des interdits et des mystères. Ils sont alimentés par la crédulité populaire et assurent la pérennité et le maintien du dogme. Le dogme est une contrainte pour l'homme, il pervertit son comportement initial et lui supprime la liberté de pensée et d'action. Comment peut-on croire encore au dogme, quand la guerre et la maladie se trouvent engendrées par un système dont la seule préoccupation est la rentabilité. Lorsque l'homme est malade il attend sa guérison, ne devrions-nous pas attendre la destruction d'un système qui libérerait l'homme de son aliénation. Cette société dite de consommation banalise l'individu, et l'oblige à tout prix de consommer un produit rentabilisant un système mis en place par les manipulateurs de population. La médecine occidentale ne répond plus aux questions que se pose l'homme d'aujourd'hui. L'homme doit rester libre et seul juge quant au choix de la médecine, il est donc urgent de le libérer de son carcan. En parcourant cet ouvrage, vous découvrirez le cheminement de l'auteur à travers des expériences pratiques en passant de l'ésotérisme à la médecine. À 17 ans, grâce à une rencontre fortuite avec l'Abbé Moreux astronome, Alain Perusse découvre la photographie qui lui permet aujourd'hui de visualiser l'énergie de notre corps par le procédé Kirlian. Cette technique est un complément indispensable de la médecine acupuncturale ; car soigner un organe est une chose, mais déterminer la cause de son dysfonctionnement est encore une autre chose. La réimpression de ce livre est liée à son succès.

empty