Heures de France

  • Au cours des dernières décennies, l'essor de nouvelles techniques d'imagerie médicale (échographie, Scanner, IRM) a considérablement transformé la pratique radiologique. De ce fait la radiologie conventionnelle peut paraître désuète et risque d'être négligée dans la formation des manipulateurs et des radiologues. Pourtant, dans bien des domaines, elle reste d'un intérêt primordial à condition d'être pratiquée selon des critères rigoureux de méthode et de qualité que l'on a tendance à négliger aujourd'hui. Dans ce précis consacré à la radiologie standard, ce sont ces critères que nous avons voulu rappeler, sous forme claire et pratique, afin de les rendre aisément et constamment accessibles aux manipulateurs et aux étudiants en imagerie médicale sur le lieu même de leur travail.

  • Le formidable développement de l'imagerie en coupes et les incitations à la substitution d'examen ne doivent pas faire oublier que dans certains domaines, l'examen conventionnel avec produits de contraste reste l'élément primordial de la bonne pratique diagnostique. Pour répondre à cet impératif, cet examen doit être pratiqué selon des critères rigoureux de méthode et de qualité. Conservant l'esprit du Tome I, nous avons voulu le rappeler dans ce précis sous la même forme synoptique et pratique afin que le manipulateur et l'étudiant en radiologie puissent s'y référer sans peine sur le lieu même de leur travail.

  • Cette 4e édition recense, à la suite des modifications législatives et jurisprudentielles de 2012, les dernières lois ALUR, Hamon ou consommation et Macron, les décrets pleuvant depuis 2015 et ceux de février 2016 sur la formation continue obligatoire - sans oublier les projets de loi et les débats animés autour de la défense du consommateur.
    S'appuyant toujours sur des cas concrets, tenant compte de l'évolution du marché, l'ouvrage examine les règles de droit entourant l'action commerciale, du mandat àl'acte authentique et à la perception des honoraires. En effet, si la profession a fortement évolué avec l'émergence des réseaux d'agents commerciaux, les textes de loi sont là et il convient de s'y conformer. C'est pourquoi cet ouvrage s'attache à répondre à chacun des acteurs de la transaction immobilière en restant proche du langage des commerciaux.
    Commentaires d'arrêts, analyses de lois, expériences vécues sont autant d'enseignements vivants, assortis d'astuces qui facilitent la pratique et permettent d'apporter des réponses efficaces et de qualité à la clientèle.
    L'inventaire des risques grandissants liés aux actions, aux conseils et aux avis d'un professionnel au cours d'une opération commerciale se révèle un outil efficace qui réduira les mises en cause pour défaut de conseil et protègera le droit à honoraires, très discuté par les clients, les confrères ou la presse.
    Devant les obligations de formations minimales requises pour exercer l'activité d'agent immobilier ou de négociateur salarié et indépendant (agent commercial, mandataire), ceux-ci pourront s'appuyer sur une synthèse de référence, claire et complète, qui a déjà séduit plus de 5 500 confrères.
    Claude-Olivier BONNET dirige la collection « L'Agent immobilier » forte de 7 ouvrages, le centre de formation EITI (École Internationale de la Transaction Immobilière) et il est le gérant/fondateur du réseau Bon Agent immobilier. Il y assure des stages, de l'assistance juridique, du coaching et de l'accompagnement stratégique en marketing, communication et développement. Il conseille des agences, des réseaux, tout en étant lui-même agent immobilier.
    Professionnel depuis 1997, il a été successivement directeur général adjoint du groupe Foncia, directeur général de la caisse de garantie SOCAF et créateur de start-up dans l'immobilier.
    Sa volonté consiste à mettre en lumière la valeur ajoutée des professionnels de l'immobilier, afin de faire progresser la confiance qui ne cesse de grandir envers eux. Une étude IFOP de fin 2015 démontre que plus de 67 % des Français font ou feraient confiance à un professionnel de l'immobilier pour vendre ou acquérir leur logement.

  • Le Guide pratique de psychiatrie n'a cessé d'évoluer depuis sa première édition en 1994. En préservant son principe d'une présentation claire et rigoureuse des pathologies et des traitements psychiatriques, j'ai voulu lui donner une nouvelle dimension. Cette sixième édition modifie son contenu en ajoutant de nombreuses pathologies psychiatriques (démences, perversions, etc.), de nombreux syndromes (voyages pathologiques, déni de grossesse, syndrome de Münchhausen, syndrome de Stockholm, etc.) et en actualisant toutes les données cliniques, thérapeutiques et législatives. Les conduites d'urgence en psychiatrie, l'examen psychiatrique, l'appréciation d'un état délirant, l'évaluation d'une plainte insomniaque, les complications de l'alcoolisme, l'appréciation du risque suicidaire..., autant de thèmes pratiques qui motivent un abord clair et précis de la sémiologie, du diagnostic et de la thérapeutique. Véritable référence pour la pratique quotidienne en psychiatrie - pratique ambulatoire ou pratique hospitalière - cet ouvrage s'adresse à tous les professionnels de santé mentale en leur proposant les connaissances précises nécessaires à l'exercice de leur métier. Il propose aux médecins généralistes les repères indispensables pour une orientation thérapeutique. Les médecins psychiatres y trouveront une synthèse du savoir psychiatrique actuel. Le Guide pratique de psychiatrie donne les réponses claires et rigoureuses aux questions que se posent les étudiants en médecine et les étudiants en psychologie, ainsi que tous ceux qui, un jour ou l'autre, ont à faire face, qu'ils y soient préparés ou non, aux troubles mentaux. Serge Tribolet est psychiatre des Hôpitaux, responsable d'une unité d'hospitalisation à Paris et Docteur en philosophie. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages spécialisés de référence et d'essais remarqués. Enseignant et conférencier, son travail de recherche concerne la psychose.

  • Les applications de télésanté s'étendent chaque jour et incluent notamment : la gestion des données de santé, la prescription en ligne, la télémédecine, la téléassistance, la téléchirurgie. Vous trouverez dans cet ouvrage des conseils qui vous permettront de passer des intentions aux actes et de développer ainsi un système de santé basé sur les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC). Avec l'appui du gouvernement, l'infrastructure des données de santé, le soutien de l'agence des systèmes d'information de santé (ASIP Santé) et le lancement d'appels à projets dans le cadre du grand emprunt, la télésanté émerge rapidement comme l'un des secteurs les plus dynamiques de l'industrie des soins de santé. Cette industrie fortement réglementée, de plus en plus dépendante des NTIC, confronte les professionnels à des questions juridiques nouvelles. Centré sur la protection des applications de télésanté et la responsabilité médicale, ce livre s'adresse à la fois aux industriels du secteur ainsi qu'aux professionnels de santé. Les premiers y trouveront des orientations concernant la conception et l'exploitation des produits et services de télésanté, alors que les seconds percevront comment la télésanté s'inscrit dans leur pratique, quelle soit libérale, salariée ou au sein du service public hospitalier et les responsabilités encourues. Puissent les lecteurs, par curiosité ou nécessité professionnelle, sonder d'autres méthodes que les leurs et déployer avec succès cette pratique. Nathalie Ferraud-Ciandet, docteur en droit, enseignant-chercheur à Grenoble Ecole de Management, membre du CATEL (Club des Acteurs de télésanté), est spécialiste de droit de la télésanté. Ancienne lobbyiste pour la lutte contre le cancer, elle est aussi membre du réseau Trans Europe.

  • SOMMAIRE
    1. Ostéologie
    Squelette de la tête
    Massif crânio-facial
    Os frontal
    Os pariétal
    Os occipital
    Os ethmoïde
    Os sphénoïde
    Os temporal
    Os maxiliaire
    Os palatin
    Petit os du massif facial supérieur
    Os zygomatique
    Mandibule
    Cavités de la face
    Foramens de la base du crâne
    Liste des nerfs crâniens
    2. Arthrologie
    Articulation temporo-mandibulaire
    3. Myologie
    Muscles cutanés de la face et du cou
    Muscles masticateurs
    Muscles styliens et supra-hyoïdiens
    4. Veines de la tête
    Veines de la tête
    Tronc de la jugulaire interne
    Branches de la jugulaire interne
    5. Artère carotide externe
    Artère carotide externe

  • Le livre que vous venez d'ouvrir étudie les règles d'exercice professionnel
    de la secrétaire médicale. Il existe finalement un nombre restreint
    de travaux traitant de ce métier mal connu et peu reconnu. L'Association
    française des assistantes secrétaires médico-sociales oeuvre depuis de nombreuses
    années à la valorisation des métiers de secrétaire médicale et de
    secrétaire médico-sociale. Elle ne peut que se féliciter qu'un juriste connu
    pour ses différents travaux en droit sanitaire et social ait souhaité aider
    les secrétaires médicales à mieux cerner les règles qui régissent leurs fonctions
    sous la forme d'un ouvrage synthétique et complet et qui a l'important
    mérite de répondre aux très nombreuses questions que se posent ces
    professionnels au cours de leurs tâches quotidiennes.

  • Extrait

    Préambule
    Chapitre 1. Les aspects administratifs de la création d’agence immobilière
    1.1 La création de la société
    1.2 L’objet social de la société que vous allez constituer
    1.3 L’aptitude professionnelle, la carte professionnelle et la préfecture
    La loi Hoguet. Article 1er
    Les collaborateurs commerciaux
    • Le contrat à durée déterminée (CDD)
    • Le statut de VRP
    • Le statut d’agent commercial
    • Le régime fiscal des représentants
    • Les lois et les sanctions
    1.4 La garantie financière
    1.5 La responsabilité civile professionnelle (RCP) et les assurances multirisques bureaux
    1.6 L’attestation de « non condamnation »
    1.7 Les registres obligatoires
    • Utilisation du registre des mandats (de recherche et de vente)
    • Utilisation du registre des actes
    • Utilisation du registre-répertoire
    1.8 Le bail commercial, les locaux
    Les différentes notions autour du bail commercial
    • Le pas-de-porte
    • Le droit au bail
    • Le « bail à l’américaine »
    La révision du loyer (en cours de bail)
    • Révision à la hausse (déplafonnement)
    • Révision à la baisse
    • La clause d’échelle mobile
    Le loyer du bail renouvelé (en fin de bail)
    1.9 L’assurance personnelle, le Régime social des indépendants (RSI)
    1.10 La comptabilité, les factures émises, celles des collaborateurs, les frais
    1.11 La TVA
    1.12 La répression des fraudes, enquêtes
    Chapitre 2. La mise en place de l’agence
    2.1 L’organisation
    2.2 L’accueil
    2.3 Les logiciels
    2.4 Les fournisseurs, l’informatique, les fournitures, les contrats, les annonceurs médias
    2.5 Le site Internet et le référencement
    2.6 La valeur des biens. Comment mettre en place un baromètre des prix ?
    2.7 La vitrine
    • La publicité obligatoire dans les locaux et sur les sites
    • La publicité sur des papiers commerciaux (art. 92 du décret d’application de la loi Hoguet)
    • La publicité extérieure
    2.8 Le barème de commission, son affichage mais aussi son mode opératoire, le TTC, la notion de forfaitisation, basée sur le net vendeur ou sur le prix de vente final
    2.9 L’affichage obligatoire – assurance, RCP, interdiction de fumer, le plan d’accès
    2.10 Les supports documentaires
    2.11 Le registre des mandats
    2.12 La mairie, le cadastre
    2.13 L’avocat
    Chapitre 3. La formation, le personnel et les contrats
    3.1 La formation
    • Le tronc commun aux 3 métiers « Hoguet »
    • Le module spécifique à la transaction
    • La formation des collaborateurs et des partenaires habilités dispose également de son propre référentiel
    • Le module spécifique à la transaction
    3.2 Les salariés
    • Le rôle du négociateur
    • Les 3 statuts possibles de la profession
    • Le temps de travail
    • La période d’essai
    • La rémunération
    • Les frais professionnels
    • Les congés payés
    • La rupture du contrat et préavis
    • La clause de non-concurrence
    • Le droit de suite du salarié
    3.3 Les agents mandataires indépendants
    3.4 La relation et le lien de subordination
    3.5 La rupture contractuelle
    3.5.1 La démission d’un collaborateur
    3.5.2 Le licenciement d’un salarié
    • Le licenciement pour cause réelle et sérieuse
    • Le licenciement pour faute grave
    • Le licenciement pour faute lourde
    • Le licenciement irrégulier et/ou abusif
    • Le licenciement pour motif économique
    3.5.3 Le personnel protégé
    3.5.4 La procédure de licenciement
    3.5.5 La clause de non-concurrence
    3.5.6 La rupture du contrat avec un agent commercial
    • Rupture du contrat d’agent commercial/indemnisation de l’agent
    • Indemnité, mais combien pour l’entreprise ?
    • L’entreprise est-elle protégée en cas de faute grave ?
    • Comment un agent commercial peut-il demander une indemnité de rupture ?
    Chapitre 4. Les étapes de la vente
    4.1 L’avis de valeur
    • Contexte juridique
    • Utilité de l’avis de valeur
    • Un exemple type d’avis de valeur
    4.2 Le mandat
    • Le mandat en général
    • Les principaux articles de la Loi Hoguet régissant les règles du mandat
    • L’inscription du mandat sur le registre des mandats
    4.3 Les bons de visite
    • La qualification des prospects
    • La reconnaissance d’indication ou bon de visite
    • Les bons de visite et l’agent immobilier
    • Exemple de bon de visite
    4.4 L’offre d’achat
    4.5 Les promesses de vente
    4.5.1 La promesse unilatérale de vente
    4.5.2 La promesse synallagmatique ou compromis de vente
    4.6 Le séquestre et ses obligations
    4.7 L’accompagnement et le financement
    4.8 La réitération de l’acte
    4.9 La facturation et le bon de commission
    4.10 Le reçu
    4.11 Le versement de la commission pour les collaborateurs
    4.12 Un autre acte de transaction : la mise en location des biens immobiliers
    • La loi de 1948
    • La loi de 1989
    Chapitre 5. Les procédures, les risques, le devoir de conseil et le droit à commission
    5.1 Les risques pesant sur le gérant
    5.2 Le prêt ou la location de la carte T
    5.3 Le devoir de conseil
    5.4 L’intermédiation et ses obligations
    5.5 Les droits du mandant
    5.6 Les droits du mandataire
    5.7 Le droit à commission et le closing
    Conclusion
    Lexique



  • Table des matières

    Préambule
    Préface 1
    Préface 2
    Tableau synoptique
    Guide pour la lecture de chaque situation
    Introduction de Jean-Claude Monfort
    Partie 1. 52 SITUATIONS
    1. Christine Une résistance en cours d’entretien
    2. Monsieur X Un patient ne parlant pas français
    3. Anne Une patiente mutique
    4. Fernande Une hypocondrie non délirante
    5. Henriette Un entretien par procuration
    6. Annie Un accident domestique
    7. Joseph L’arrêt du suivi et du traitement
    8. Bernard Une demande d’anxiolytique
    9. Olga Un théâtralisme hystérique
    10. Valérie Une anorexique qui perd du poids
    11. Robert Un retard mental
    12. Georges Un malade alcoolique au retour d’une post-cure
    13. Jean-Paul Un patient alcoolique
    14. Daniel Une errance pathologique
    15. Étienne Des attitudes d’écoute
    16. Jean-Marie Un délire mystiqu
    17. Serge Une suspicion permanente
    18. Louise et Gérard Une mère en difficulté à domicile avec son fils
    19. Juliette Une visite à domicile pour hurlements
    20. Franck Un aveu soumis à une demande de secret
    21. Pierre Un patient exerçant une profession de santé
    22. Gisèle Une intrusion dans la vie privée de l’infirmier
    23. Alain Une lecture fortuite du dossier médical
    24. Christophe Des demandes « impossibles »
    25. Denis et Chloé Une relation sexuelle
    26. François De la drogue dans le service
    27. Jean-Claude Une déclaration d’amour
    28. Catherine Une érotomanie
    29. Denise Une disqualification de la fonction soignante
    30. Bruno Une menace verbale au cours d’une contention
    31. Jacques Un délirant persécuté vous prend à parti
    32. Ivan Une montée en tension au cours de la journée
    33. Jean Un patient détenu agressif
    34. Patrick Une demande de sortie immédiate d’un patient en HO
    35. Antoine La phrase de trop
    36. Lætitia Une suicidante
    37. Régis Des idées de mort exprimées sur un mode discordant
    38. Olivier Une menace de suicide altruiste
    39. Caroline et David Une jeune mère et son bébé
    40. Carlos et les Dupont Une famille d’accueil en crise
    41. Philippe et les Martin La visite d’une famille à l’hôpital
    42. Sylvie et Léa Un conseil pour une interruption de grossesse
    43. Cécile Un entretien téléphonique
    44. Bertrand Un message écrit avec menace de mort
    45. Henri Le souhait d’être hospitalisé à tout prix
    46. Maryline Une patiente enceinte
    47. Madame D. Sortie de l’isolement thérapeutique
    48. Christian L’entretien de sortie et le traitement
    49. Anthony Un entretien avec la médiation « doigt marionnette »
    50. Françoise Une VAD
    51. Gabriel Confidences concernant un rêve
    52. Clémentine Une difficulté à conclure un entretien
    Partie 2. 15 TIROIRS THÉORIQUES
    1. L’entretien infirmier
    2. L’entretien n’est pas anodin
    3. Les facteurs de blocage de l’entretien
    4. Les paramètres de l’entretien
    5. La communication verbale et non verbale
    6. L’empathie et la bienveillance, une évidence
    7. Les attitudes bloquantes et facilitantes dans la relation d’aide
    8. La double ouverture du professionnel à l’écoute de l’autre
    9. Le transfert et le contre-transfert
    10. Lorsque l’entretien nécessite une médiation
    11. L’entretien avec un adolescent
    12. L’entretien avec des personnes âgées
    13. Les personnes âgées à la rue et l’acceptation d’un renoncement à l’immédiateté d’une efficacité
    14. Le compte rendu et la transmission écrite de l’entretien
    15. Le mystère de l’entretien



  • L'exercice de la profession d'infirmier est régi par des dispositions nombreuses et parfois complexes. Ces dernières suscitent bien des interrogations quant à leur portée opérationnelle et aux risques de contentieux qui résultent de leur inobservation.
    Le présent ouvrage s'attache à identifier et analyser les principales règles qui régissent l'ntervention de l'infirmier et leurs implications pratiques. Il comporte une analyse approfondie et documentée des principales réformes récentes qui affectent l'exercice de la profession. Il contient également un grand nombre d'études de décisions de justice récentes. Formulé en termes accessibles, il présente à la fois une portée pratique et scientifique. Il intègre une réflexion sur les initiatives normatives récentes, celles qui ont suscité un débat au sein de la profession et de la communauté juridique ou ont donné lieu à un contentieux particulièrement nourri.
    Il est en cela un outil précieux pour les professionnels ou étudiants et, plus largement, pour tous ceux qui s'intéressent au métier d'infirmier.
    Olivier Dupuy est docteur en droit. Juriste spécialiste des questions de droit de la santé, il est l'auteur de plusieurs ouvrages et articles relatifs à l'exercice de la profession d'infirmier. Il est formateur libéral et assure des enseignements sur la législation notamment en faculté de droit, en instituts de formation en soins infirmiers et en instituts de formation des cadres de santé.

  • Les danses africaines ont des fonctions et des expressions multiples, elles possèdent pourtant de nombreux points communs dans leur façon d'appréhender le corps et de structurer la personnalité de l'individu. Elles instaurent une relation intime entre le mouvement dansé et la musique, et mettent en jeu des phénomènes complexes avec simplicité.

    À travers une approche psychomotrice des danses africaines, le lecteur pourra cerner ses richesses et ses intérêts qui sont à la fois structurants, éducatifs, thérapeutiques et socialisants. Cet ouvrage, en repérant les éléments pédagogiques spécifiques des danses africaines, décrit les bases établies par les auteurs de l'Enseignement Africain de la Danse et qui constituent à elles seules un véritable yoga, le NYU NGÙ.

    Cette pratique corporelle intéresse tous les âges de la vie ainsi que tous les niveaux d'aptitude physique. Outre les effets connus de l'activité physique en général, les cours, ateliers et stages que nous animons nous ont fait observer des effets remarquables chez les enfants comme chez les adultes en ce qui concerne la conscience du corps, la structuration des mouvements et de la posture, la perception du temps, l'organisation spatiale, l'expressivité gestuelle et vocale, ainsi que la relation à autrui.

    Psychomotriciens, psychologues, danse-thérapeutes, professeurs de danse et professeurs des écoles trouveront des pistes à explorer pour nourrir leur pratique éducative ou thérapeutique. Les élèves des cours de danse africaine trouveront dans cet ouvrage un complément à leur apprentissage. Enfin, ceux qui cherchent une pratique aux bienfaits multiples, physiques, psychiques et spirituels, y découvriront une série d'expériences permettant de faire les premiers pas.

    La généreuse préface du grand pianiste Ray Lema éclairera les lecteurs et lectrices sur la valeur du livre.

    Les dessins de l'artiste Cécile Az figurent chaque Expérience corporelle composant le Nyu Ngú, yoga africain qui mène à la danse.

    Les auteurs

    Pierre Dalarun, psychomotricien et psychothérapeute, accompagne des enfants, des adolescents et des adultes dont la relation à leur propre corps est perturbée. Il est notamment spécialisé dans l'abord corporel des personnes en difficulté avec l'image de leur corps, leur poids et/ou leur comportement alimentaire. Il anime aussi des ateliers de prévention des pathologies du vieillissement auprès des seniors.

    Stanne Gold Djemba, danseuse, chanteuse et chorégraphe, a créé sa méthode d'enseignement de la danse, de la musique et du chant, qu'elle applique dans différentes structures éducatives et thérapeutiques auprès d'enfants, d'adolescents et d'adultes. Elle est l'auteure de plusieurs créations chorégraphiques et musicales. L'art de la danse, de la musique et du chant lui a été transmis de façon initiatique, au Cameroun, son pays natal.

  • Table des matières

    Liste des abréviations
    Introduction
    PREMIÈRE PARTIE LA RÉNOVATION DES MODES DE PRISE EN CHARGE SANS CONSENTEMENT
    CHAPITRE PREMIER. Les soins sans consentement « à la demande d’un tiers » ou « en cas de péril imminent »
    I. L’admission
    A. Les soins à la demande d’un tiers
    1o – Les conditions tenant au malade
    2o – Une demande qui doit être formulée par un « tiers »
    B. Les soins en cas de péril imminent
    1o – Distinction avec la procédure préexistante d’« admission en cas de péril imminent »
    2o – Les situations auxquelles cette procédure vise à s’appliquer
    a. L’identification de la réalité d’un « péril imminent »
    b. La procédure à suivre
    C. L’admission en soins sans consentement en cas
    d’urgence
    II. La prise en charge pendant les trois premiers jours
    A. Une prise en charge dans le cadre d’une hospitalisation complète
    B. Lieux et modes de prise en charge
    C. La délivrance de soins au cours de la période
    D. Le point de départ du délai de 72 heures
    E. La production de certificats médicaux au cours de la période
    1o – Premier examen somatique et psychiatrique dans les 24 heures suivant l’admission
    a. L’examen somatique
    b. L’examen psychiatrique
    2o – Deuxième examen dans les 72 heures suivant l’admission
    F. L’alimentation du registre de l’établissement
    III. La poursuite des soins au terme des 72 heures
    A. Maintien des soins ou levée de la mesure
    B. Maintien des soins en hospitalisation complète ou non
    1o – La prise en charge sous la forme d’une « hospitalisation complète »
    2o – La prise en charge sous une forme alternative à l’hospitalisation complète
    a. Diversité des alternatives à l’hospitalisation complète
    b. Une organisation formalisée dans un « programme de soins »
    c. La réintégration du patient en hospitalisation complète
    d. La suppression corrélative du dispositif de « sortie d’essai »
    3o – Les certificats et avis médicaux à produire pour justifier la poursuite de la mesure
    a. Un certificat médical nouveau, établi entre le 6e et le 8e jour de soins en établissement de santé
    b. Un certificat médical établi ensuite dans les 3 jours précédant chaque mois
    c. Une évaluation approfondie au-delà d’une période continue d’un an de soins
    IV. La levée ou la transformation de la mesure
    A. La levée de la mesure
    B. La transformation en mesure de soins sans consentement sur décision du préfet
    CHAPITRE 2. Les soins sans consentement sur décision préfectorale
    I. Le régime de droit commun
    A. L’admission
    1o – Les conditions d’admission
    2o – Les mesures provisoires au titre d’une urgence décidée par le maire (à Paris, les commissaires de police)
    B. La prise en charge pendant les trois premiers jours
    C. La poursuite des soins au terme des 72 heures
    1o – Une décision fondée sur des considérations médicales et d’ordre public
    2o – Les formes possibles de poursuite de prise en charge : hospitalisation complète ou non
    a. En hospitalisation complète
    b. En alternative à l’hospitalisation complète
    3o – Les certificats médicaux fondant le maintien de la mesure
    a. La production de certificats médicaux
    b. La transmission des certificats médicaux
    4o – Le renouvellement de la mesure au terme d’un mois
    D. L’allègement ou la levée de la mesure
    1o – La levée de la mesure
    a. Les situations pour lesquelles une levée de la mesure est envisageable
    b. L’information à la charge du préfet
    c. La possibilité pour le préfet d’ordonner une expertise « externe »
    2o – La levée ou l’allègement de la mesure d’hospitalisation complète
    a. La demande d’un psychiatre de l’établissement
    b. La procédure à suivre
    c. Le recours au JLD en cas de divergence entre le préfet et le psychiatre
    II. Les régimes spécifiques
    A. La prise en charge des patients « susceptibles d’être dangereux »
    1o – Identification des personnes visées
    2o – Les aménagements aux règles de soins sans consentement sur décision préfectorale
    a. L’admission
    b. Le contrôle du JLD dans le cas d’un prolongement de la mesure au-delà de 15 jours
    c. L’information du préfet dans le cas d’un projet d’allègement ou de levée de la mesure d’hospitalisation complète
    d. La levée ou l’allègement de la mesure d’hospitalisation complète
    e. Le recours facultatif devant le JLD visant au prononcé d’une sortie
    B. Les soins sans consentement aux détenus
    1o – Les unités pouvant prendre en charge les détenus
    2o – Les droits et mesures de droit commun applicables aux patients détenus 111
    3o – Les modalités de prise en charge
    a. L’admission
    b. La poursuite de la prise en charge au-delà de la période des 72 heures
    c. La fin de la prise en charge
    d. Le transport des détenus
    C. La prise en charge en unités pour malades difficiles (UMD)
    1o – Les conditions de prise en charge
    2o – Les modalités de prise en charge
    a. L’admission
    b. Le séjour
    c. La fin de la prise en charge
    d. Le transport des patients vers l’UMD ou depuis l’UMD
    3o – La commission de suivi médical
    a. Fonctions
    b. Composition
    c. Mandat
    d. Fonctionnement
    CHAPITRE 3. Les droits des patients
    I. Un droit d’information renforcé
    II. Le droit aux « sorties accompagnées de courte durée » ajusté
    III. Le principe de non discrimination
    DEUXIÈME PARTIE LES VOIES DE RECOURS À L’ENCONTRE DES MESURES DE SOINS SANS CONSENTEMENT
    CHAPITRE PREMIER. Le recours facultatif devant le juge des libertés et de la détention
    I. Les conditions et l’objet de ce recours
    CHAPITRE 2. Le recours obligatoire devant le juge des libertés et de la détention
    I. Conditions et objet de ce recours
    II. La procédure
    TROISIÈME PARTIE LE CONTRÔLE DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ PRENANT EN CHARGE DES PERSONNES SANS CONSENTEMENT
    CHAPITRE PREMIER. Les visites des établissements de santé assurant l’accueil des personnes sans consentement
    I. Les autorités chargées de visiter les établissements
    II. L’objet des visites
    III. La fréquence des visites
    CHAPITRE 2. La commission départementale des soins psychiatriques (CDSP)
    I. Fonctions
    II. Composition
    III. Fonctionnement
    INDEX



  • Ce livre s'adresse en priorité aux psychomotriciens, étudiants et professionnels intéressés par les troubles des conduites alimentaires. La description fouillée d'un bilan psychomoteur et des orientations de soin qui en découlent précisent de façon didactique le travail du psychomotricien au sein d'une équipe pluridisciplinaire.
    L'expérience d'un travail clinique partagé, en particulier avec des infirmiers, ouvre cette réflexion à d'autres professionnels qui peuvent utiliser les médiations corporelles.
    L'écriture est issue d'un partage clinique entre une psychomotricienne, un psychologue et un psychiatre travaillant ensemble dans l'unité des Troubles des Conduites Alimentaires du Centre Hospitalier Universitaire de Saint Etienne. Il se veut le reflet de l'accueil des patients anorexiques et boulimiques venant en soin avec leur propre sensibilité et leur histoire individuelle. L'approche pluridisciplinaire vient enrichir la compréhension de leur souffrance et les propositions soignantes faites en retour. Les références théoriques et les pratiques cliniques des auteurs sont guidées par un souci d'ouverture.
    C'est une réflexion sur la place des thérapies corporelles dans les processus psychiques.
    Guy CARROT
    Médecin psychiatre responsable de l'Unité des Troubles des Conduites Alimentaires du CHU de Saint Etienne, est impliqué dans le réseau TCA Rhône-Alpin comme dans le réseau national de l'AFDAS-TCA (association pour le développement des approches spécialisées des troubles du comportement alimentaire).
    Thierry FAURY
    Psychologue clinicien, psychanalyste, formateur/consultant et membre de l'Unité des Troubles des Conduites Alimentaires du CHU de Saint Etienne.
    Odile GAUCHER-HAMOUDI
    Psychomotricienne dans l'Unité des Troubles des Conduites Alimentaires du CHU de Saint Etienne, Chargée de cours à l'Institut des Sciences et Techniques de la Réadaptation de Lyon, dans le département de Psychomotricité, membre actif de l'AFDAS-TCA, appartient au conseil d'administration de l'ARRCP (association de réflexion et de recherche clinique en psychomotricité de Lyon et sa région). Elle a déjà publié avec Marc Guiose « Soins palliatifs & psychomotricité » aux éditions Heures de France, en 2007

  • 1. Définition et limites du cou
    2. Topographie générale
    Reliefs apparents au niveau du cou
    Constitution générale et subdivisions
    Régions du cou
    3. Formations squelettiques
    Ostéologie du cou
    Articulations du cou
    4. Muscles du cou
    Muscles de la nuque
    Muscles prévertébraux (groupe profond médian)
    Groupe latéral profond (scalènes)
    Groupe latéral superficiel (sterno-cléido-mastoïdien)
    Muscles infra-hyoïdiens (sous-hyoïdiens)
    Muscles supra-hyoïdiens (sus-hyoïdiens)
    Fascia du cou
    5. Conduits aéro-digestifs
    Pharynx
    Voile du palais
    Larynx
    6. Vaisseaux du cou
    Artères
    VEines
    Lymphatiques
    7. Nerfs du cou
    Généralités
    Rameaux postérieurs des nerfs cervicaux
    Plexus cervical
    Sympathique cervical
    8. Glandes du cou
    Glandes endocrines
    Glandes exocrines
    9. Embryologie du cou
    Disposition initiale
    Développement secondaire

  • Préserver ses capacités vocales est un objectif majeur chez ceux qui utilisent leur voix pour exercer leur profession, les professionnels de la voix. Mais de nos jours, ne sommes-nous pas tous des professionnels de la voix ? Et parmi les rares d'entre nous qui ne le sont pas, la qualité de la voix est essentielle pour certaines activités extra- professionnelles : que ce soient les loisirs, engagements associatifs et vie familiale.
    La qualité de la voix dépend de nombreux facteurs, médicaux, fonctionnels, environnementaux, psychologiques... Elle dépend aussi des comportements et des habitudes, ce qu'en médecine on regroupe sous le terme « hygiène de vie ».
    Tout comme l'hygiène de vie décrit les principes destinés à préserver la santé, l'hygiène vocale regroupe l'ensemble des mesures, des comportements de la vie quotidienne qui visent à préserver la voix.
    À partir des questionnements de patients vus en consultation de phoniatrie, en s'appuyant sur des descriptions anatomiques et physiologiques compréhensibles par tous, l'auteur a regroupé dans cet ouvrage les divers éléments d'hygiène vocale.
    Un guide pratique à l'intention de tous ceux qui, chanteurs, enseignants ou non- professionnels de la voix, ayant des connaissances ou non concernant la production vocale, sont à la recherche de conseils pour préserver leur santé vocale.

  • Les troubles psychiatriques sont de nature et de gravité variables. Certains sont assez répandus et beaucoup nécessitent non pas un traitement en établissement spécialisé, mais des soins, un accompagnement que tous ceux dont la profession est de soigner doivent connaître. De concert avec une éventuelle chimiothérapie, les soins en matière de troubles psychiatriques reposent d'abord sur la relation qui doit s'établir entre le « soignant » et le « soigné ». Pour comprendre cette relation et savoir adopter l'attitude appropriée à chaque cas, il est nécessaire de connaître les bases de la psychiatrie. Pierre ANDRÉ, psychiatre, chargé d'enseignement à l'université de Paris-VI, a écrit cet ouvrage particulièrement adapté à la formation des médecins et des paramédicaux ; les pathologies suivantes y sont abordées : également traités : la relation de soin, le projet thérapeutique ; les psychothérapies; les principales situations d'urgence ; les médicaments psychotropes ; la législation et l'organisation des soins en psychiatrie. Le lecteur trouvera en fin d'ouvrage un lexique des termes de psychiatrie, psychologie et médecine.

  • Sommaire

    1. DIALOGUE/DIALOGUE
    1. 1. Prendre rendez-vous/Making an appointment
    1. 2. Changer un rendez-vous/Changing an appointment
    1. 3. Réserver une chambre par téléphone/Booking a room by telephone
    1. 4. Le trajet à l'hôpital/The journey to hospital
    1. 5. Monsieur Viot a un rendez-vous avec l'anesthésiste avant de subir une cholécystectomie/Mr Viot has an appointment with the anaesthetist before undergoing a cholecystectomy
    1. 6. Le laboratoire/The laboratory
    Un patient vient récupérer ses résultats/A patient comes to collect his results
    1. 7. L'hospitalisation/Admission to hospital
    Un patient arrive à l'accueil/A patient arrives at reception
    Un patient est hospitalisé pour une intervention à la jambe/A patient is admitted to hospital for an operation on his leg
    Un patient revient du bloc opératoire/A patient returns from the operating theatre
    Un patient rentre chez lui/A patient goes home
    1. 8. Un dentiste reçoit un patient qui se présente pour la première fois/A dentist sees a patient for the first time
    1. 9. Madame Sandre s'inquiète pour sa fille qui va subir une césarienne sous anesthésie péridurale/Mrs Sandre is worried about her daughter who is going to undergo a Caesarean section under epidural anaesthetic
    1. 10. Une conversation téléphonique entre une maman et le médecin généraliste de son fils, 10 ans/A telephone conversation between a mother and her 10-year-old son's general practitioner
    1. 11. Une mère, de rhésus négatif, a donné naissance à un bébé, de rhésus positif/A Rhesus negatif mother has given birth to a Rhesus positive baby
    1. 12. Une maman se renseigne sur les démarches à suivre concernant la déclaration de naissance de son fils/sa fille/A mother inquires about what steps to take concerning the registration of the birth of her son/daughter
    1. 13. Une maman pose des questions sur la santé de son bébé/A mother asks questions about her baby's health
    1. 14. Monsieur de Laval se renseigne sur la PCA (analgésie contrôlée par le patient)/Mr de Laval finds out about the PCA (patient controlled analgesia)
    1. 15. Une infirmière constate une erreur concernant l'identité d'une patiente/A nurse notices a mistake concerning patient identity
    1. 16. Une élève infirmière se renseigne sur la conduite à tenir lors d'un accident avec exposition au sang ou produits sanguins/A student nurse wishes to find out what course of action to take when exposed to blood or blood products
    1. 17. Monsieur White se renseigne sur les démarches à faire pour le rapatriement en Angleterre de son oncle, décédé en France/Mr White inquires about what steps to take in order to repatriate the body of his uncle, who has died in France, to England
    1. 18. Un homme se renseigne sur un patient par téléphone/A man inquires about a patient by telephone
    1. 19. Un médecin appelle son patient pour annuler son intervention/A doctor telephones his patient to cancel his operation
    1. 20. Madame Latour se renseigne sur les démarches à suivre en cas de maladie lors du séjour de sa mère en France/Mrs Latour wishes to find out what steps to take in the case of illness during her mother's stay in France
    1. 21. Coin secrétaire/Secretary's corner
    2. CORRESPONDANCE/CORRESPONDENCE
    2. 1. La lettre médicale française/The French medical letter
    2. 2. La lettre médicale anglaise/The English medical letter
    2. 3. D'un médecin/From a doctor
    - un(e) patient(e)/to a patient
    - un membre de la famille/to a member of the family
    - un(e) collègue/to a colleague
    - un(e) dentiste/to a dentist
    - un(e) kinésithérapeute/to a physiotherapist
    2. 4. D'un(e) patient(e)/From a patient
    - au médecin/to the doctor
    - à la surveillante/to the ward sister
    - au secrétariat/to the secretariat
    - à la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM)/to the Social Security
    - à une maison de retraite/to a retirement home
    - à une autre patiente/to another patient
    · au directeur/to the director
    2. 5. D'un membre de la famille/From a member of the family
    - au médecin/to the doctor
    - au secrétariat/to the secretariat
    - à une maison de convalescence/to a convalescent home
    2. 6. D'un(e) infirmier(ière)/From a nurse
    - au directeur/to the director
    - à un(e) collègue à l'étranger/to a colleague abroad
    2. 7. D'un(e) élève infirmier(ière)/From a student nurse
    - au directeur/to the director
    - àson employeur actuel/to her present employer
    - à la surveillante générale/to the matron
    2. 8. D'un(e) standardiste/From a telephone operator
    - à son ancien employeur/to his former employer
    - au directeur/to the director
    - au médecin/to the doctor
    à la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM)/to the Social Security
    2. 9. D'un directeur/From a director
    - à un(e) infirmier(ière)/to a nurse
    2. 10. Du secrétariat/From the secretariat
    - à un(e) patient(e)/to a patient
    2. 11. De la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM)/From the Social Security
    - à un(e)patient(e)/to a patient
    3. DIVERS/MISCELLANEOUS
    3. 1. Phrases utiles/Useful phrases
    3. 2. Vocabulaire/Vocabulary (français/anglais)
    3. 3. Vocabulary/Vocabulaire (anglais/français)
    3. 4. Organismes/Organisations
    3. 4. 1. Organisations/Organismes
    3. 5. Exemples de certificats/Examples of certificates
    3. 6. Références professionnelles/Professional references
    3. 7. Les faire-part/Announcements
    3. 8. Requêtes (informelles)/Requests (informal)
    3. 9. Adresses utiles (France)
    3. 9. 1. Useful contacts (England)



  • Table des matières

    PREMIERE PARTIE
    CONCEPT DE SOINS EN PSYCHIATRIE
    1.Histoire de la psychiatrie
    2.But du soin en psychiatrie
    3.Pluralité des lieux et des moyens
    LES ACTIVITES THERAPEUTIQUES
    1.Définitions et principes
    2.Les types d’activités
    SECONDE PARTIE
    LES FICHES D’ACTIVITES



  • Dans le présent ouvrage, il ne saurait
    être question d'aborder de manière exhaustive tous les domaines
    de la fiscalité et de transformer en apprenti-juriste tous ceux qui
    exercent des activités médicales ou paramédicales. Il s'agit seulement
    de permettre aux professionnels de santé de mieux appréhender le monde de la fiscalité auquel ils ne peuvent échapper
    et qui peut leur paraître passablement hostile.

  • Nous avons écrit ce livre pour que tous ceux qui souffrent de
    migraines puissent entrevoir la fin de leur calvaire. Nous avons voulu
    être aussi complets et précis que possible aussi certains passages sont
    signalés comme étant plus particulièrement destinés aux médecins.
    Qu'ils survolent ces passages un peu rébarbatifs pour n'en retenir
    que les conclusions ! Par contre qu'ils lisent plus attentivement les
    descriptions cliniques, les exemples et les observations où ils se
    retrouveront. Ils devraient alors réaliser que leur maladie est curable,
    que leur avenir est plein d'espoir. Notre souhait est qu'ils terminent
    cette lecture avec la certitude de pouvoir sortir de l'obscur et infernal
    tunnel de leurs souffrances.

  • Réaliser des locations ou gérer ses biens à usage d'habitation nécessite de solides connaissances tant juridiques que commerciales ou administratives. Les lois ALUR (Accès au Logement et à l'Urbanisme Rénové), Hamon (sur la consommation), Macron , ELAN (Evolution du Logement, de l'Aménagement et du numérique), le dispositif Tracfin (Traitement du Renseignement et Action contre les Circuits FINanciers clandestins), la RGPD (Réglementation Générale sur la Protection des Données) ont beaucoup fait évoluer les obligations des propriétaires, des locataires et des agents immobiliers.
    Faut-il mieux louer en vide ou en meublé ? Comment choisir son régime fiscal ? Comment sécuriser au maximum sa location ? Quels critères pour sélectionner ses locataires ? Comment rédiger un bail ? Remplir un état des lieux ? Comment fixer, réviser son loyer et les charges locatives ? Que faire en cas de dégât des eaux ? D'impayés ? Comment remplir sa déclaration d'impôts ? Pour une location vide ? meublée ? avec les régimes fiscaux Scellier, Duflot, Pinel ? Quel est l'impact du prélèvement à la source ? Quels sont les préemptions possibles ? Comment devenir gestionnaire ? ou professionnel des locations ? Quelles sont leurs responsabilités ? Quelle organisation du travail dans le mois ? L'objet de cet ouvrage est de répondre à toutes ces questions de la façon la plus pratique, complète et vulgarisée possible !

    Michèle Levraud a été diplômée de l'Ecole Telecom Paris Tech en 1992. Après avoir travaillé 14 ans dans une grande entreprise des Télécoms, avec des postes à responsabilité commerciale, marketing, de management et de contrôle de gestion, elle a décidé de mettre son savoir-faire commercial et de gestionnaire au service de l'immobilier. Elle a fondé l'agence LE TUC IMMO à Châtillon (92) en 2005. Elle est également mère de 3 enfants et experte en évaluation immobilière auprès de la chambre des experts FNAIM.

  • Table des matières

    Introduction
    Chapitre 1 : Les méthodes de la prospection
    1.1 Le porte-à-porte
    1.2 La prospection téléphonique (Le phoning)
    1.3 La pige
    1.4 Le boîtage
    1.5 La publipostage ou mailing
    1.6 Les panneaux et la vitrine
    1.7 La communication événementielle
    1.8 Les acquéreurs
    1.9 Le relationnel
    Chapitre 2 : Le choix des prospections et le mode opératoire
    2.1 Définir sa stratégie
    2.2 Estimer son coeur de cible (quel prospect ? face à quelle action ?)
    2.3 Préparer ses arguments et ses accroches (organiser son book)
    2.4 Établir un tableau de reporting et de suivi
    En conclusion
    Lexique



  • C'est la première fois, depuis la mise en place du nouveau référentiel de la formation des infirmiers en 2009, qu'un livre destiné à l'enseignement de l'anglais en IFSI aborde chacune des unités d'enseignement, semestre par semestre, avec :
    o une traduction complète des contenus du programme de chaque unité ;
    o le vocabulaire médical se rapportant à la thématique étudiée ;
    o des règles de grammaire expliquées de façon simple et pratique ;
    o des exercices interactifs pour évaluer ses connaissances ;
    o et des dialogues entre soignants et patients, basés sur les unités étudiées pour apprendre l'anglais médical en situation concrète !
    Ce livre entièrement traduit propose une méthode innovante, visant à rassurer les étudiants et les infirmiers/ères parfois mal à l'aise avec l'apprentissage des langues. Dès les premières pages, on sait communiquer en anglais avec les patients en commençant par l'apprentissage de phrases clés. Les dialogues entre soignants et patients permettent de développer progressivement ses connaissances, avec l'appui d'un support audio disponible sur le web.
    Chaque semestre raconte l'histoire d'un patient. En commençant par l'apprentissage de phrases-clés, ces dialogues entre soignants et patients permettent de développer progressivement ses connaissances, avec l'appui d'un support audio dans la version epub : les 59 conversations audio sont accessibles directement en tapant sur l'icône audio (vous n'avez pas besoin d'être connecté à Internet).
    Valerie Graham-Debris, d'origine écossaise et de nationalité britannique, est professeur d'anglais, infirmière et formatrice en IFSI.
    Nicolas Evrard, médecin journaliste et auteur de nombreux livres sur la santé, a coordonné cet ouvrage.

empty