JC Lattès (réédition numérique FeniXX)

  • 4000 avant Jésus-Christ, 70 siècles après la Guerre du Feu, les hommes savaient polir les pierres, construire des huttes, et commençaient à pratiquer l'agriculture, l'élevage. C'était l'aube de la civilisation. En ce temps-là, les femmes jouaient un rôle prépondérant dans les tribus. Elles étaient les filles de la Grande Déesse, la créatrice de l'univers qui les avait dotées du pouvoir de donner la vie. Voici l'histoire du clan de Krah Longues Jambes, voici les aventures, étonnantes et pittoresques, pathétiques et tumultueuses, d'une communauté de femmes et d'hommes, avec leurs passions, leurs espérances, et leur lutte contre les fléaux naturels. Voici la sauvage épopée de nos lointains ancêtres. C'est en travaillant à un essai sur le mythe de la Grande Déesse que l'on retrouve à l'origine de la plupart des religions, qu'Henri Kubnick, historien et romancier, a eu l'idée de cette sage préhistorique, la première jamais écrite, sur ces temps, pas si lointains, où les enfants de la Grande Déesse s'apprêtaient à régner sur le monde.

  • Dans les clairières s'érigeaient des dolmens, au bord des rivières s'élevaient des huttes. Les tribus quittaient l'âge de pierre, commençaient à pratiquer l'agriculture, l'élevage. C'était l'aube de la civilisation. C'était le temps de la Grande Déesse, créatrice de l'Univers. Les hommes n'étaient pas encore le "sexe fort". Le pouvoir appartenait aux femmes. Dji la magicienne, fille de Krah longues jambes, deviendrait un jour maîtresse du clan de la Roche Noire. Au prix de quelles découvertes, et de quels combats ? Après la GRANDE DÉESSE, DJI LA MAGICIENNE nous raconte, à travers les aventures étonnantes, picaresques et pathétiques de son clan, la sauvage épopée des débuts de notre humanité, la grande saga de nos lointains ancêtres.

  • Dans les clairières s'érigeaient des dolmens, au bord des rivières s'élevaient des huttes. Les tribus quittaient l'âge de pierre, commençaient à pratiquer l'agriculture, l'élevage. C'était l'aube de la civilisation. C'était le temps de la Grande Déesse, créatrice de l'Univers. Les hommes n'étaient pas encore le "sexe fort". Le pouvoir appartenait aux femmes. Dji la magicienne, fille de Krah longues jambes, deviendrait un jour maîtresse du clan de la Roche Noire. Au prix de quelles découvertes, et de quels combats ? Après la GRANDE DÉESSE, DJI LA MAGICIENNE nous raconte, à travers les aventures étonnantes, picaresques et pathétiques de son clan, la sauvage épopée des débuts de notre humanité, la grande saga de nos lointains ancêtres.

  • 4000 avant Jésus-Christ, 70 siècles après la Guerre du Feu, les hommes savaient polir les pierres, construire des huttes, et commençaient à pratiquer l'agriculture, l'élevage. C'était l'aube de la civilisation. En ce temps-là, les femmes jouaient un rôle prépondérant dans les tribus. Elles étaient les filles de la Grande Déesse, la créatrice de l'univers qui les avait dotées du pouvoir de donner la vie. Voici l'histoire du clan de Krah Longues Jambes, voici les aventures, étonnantes et pittoresques, pathétiques et tumultueuses, d'une communauté de femmes et d'hommes, avec leurs passions, leurs espérances, et leur lutte contre les fléaux naturels. Voici la sauvage épopée de nos lointains ancêtres. C'est en travaillant à un essai sur le mythe de la Grande Déesse que l'on retrouve à l'origine de la plupart des religions, qu'Henri Kubnick, historien et romancier, a eu l'idée de cette sage préhistorique, la première jamais écrite, sur ces temps, pas si lointains, où les enfants de la Grande Déesse s'apprêtaient à régner sur le monde.

empty