Le Livre de poche (réédition numérique FeniXX)

  • Susan Kramer, belle Américaine, héritière d'une longue dynastie d'antiquaires, est une marchande avisée, experte en mobilier des XVIIe et XVIIIe siècles. Un des amis de Susan, antiquaire comme elle, menant des amours et des affaires trépidantes, est assassiné. Bientôt, dans le même cercle de marchands d'art, suit une série de meurtres, de violences et de disparitions. Susan elle-même se sent menacée. Un séduisant agent du FBI prend la jeune femme sous sa protection. Son enquête le mène de New York à Rome, des faubourgs de La Nouvelle Orléans au boulevard Saint-Germain, dans l'univers parallèle du monde de l'art : fabrication de faux, recyclage d'un argent facile et trafics d'influence. Un thriller fascinant, où la brutalité des affaires contraste violemment avec la sophistication d'un monde vaniteux.

  • Pourquoi le jeune Manfred von Stehmann, militant convaincu de la « pureté raciale », se rend-il à Paris, rue des Rosiers, haut lieu de recherches rabbiniques, et se lie-t-il d'amitié avec des religieux Loubavitch ? Le voilà qui se convertit, porte l'habit traditionnel et les Téfilines, se laisse pousser la barbe et se plonge dans l'étude des textes sacrés. En réalité, le jeune homme, petit-fils de dignitaire SS, prépare un attentat dont il espère des retombées internationales. Cynique, mégalomane, sûr de sa rigueur intellectuelle, il prend plaisir à manipuler son entourage et à monter, sous des identités multiples, un plan machiavélique. Ainsi prend-il contact avec une organisation terroriste, à qui il soumet son projet : faire exploser en plein vol un avion israélien. Pour preuve de sa crédibilité, les autres lui demandent d'assassiner de sang-froid un Juif. Il pourra alors mettre son plan à exécution. Sur fond de terrorisme international, « Orthodox Street » entraîne le lecteur dans un parcours haletant, de Paris à Bâle et Jérusalem. Le suspense, tendu jusqu'à la dernière minute, s'alimente de situations humoristiques, inattendues, parfois cocasses, créées par le contraste entre la communauté Loubavitch, pieuse et rigoriste, et le machiavélique héros, lucide, trop lucide. Un thriller très efficace et original, dans la lignée de ceux du Rabbin Harry Kemelman.

empty