Fantastique / Terreur

  • Il y a d'abord Harrison, qui, adolescent, a chapp une telle horreur qu'on en a fait un hros de romans. Et puis Stan, sauv des griffes d'une abomination familiale l'ayant pour partie dvor vif. Barbara, bien sr, qui a crois le chemin du plus infme des tueurs en srie et semble convaincue que ce dernier a grav sur ses os les motifs d'un secret indicible. La jeune et belle Greta, aussi, qui a fui les mystres d'une rvlation eschatologique et pense conserver sur son corps scarifi la cl desdits mystres. Et puis il y a Martin, Martin qui jamais n'enlve ses normes lunettes noires... Tous participent un groupe de parole anim par le Dr Jan Sayer. Tous feront face l'abomination, affronteront le monstre qui sommeille en eux... et dcouvriront que le monstre en question n'est pas toujours celui qu'on croit... Nous allons tous trs bien, merci, roman finaliste des plus grands prix littraires du domaine - Nebula, Locus, Theodore Sturgeon et World Fantasy -, laurat du prestigieux Shirley Jackson Award, est actuellement en cours d'adaptation par Wes Craven en srie tlvise. Il s'agit du second livre de Daryl Gregory publi en France aprs L'ducation de Stony Mayhall. "Ce roman pluriel - mchamment drle, horrible et nanmoins curieusement inspirant - s'avre une russite pleine de tnbres, un rcit en quilibre entre le dgnr et le sublime..." Publishers Weekly

  • Réunissant soixante-et-une nouvelles et courts romans, dont divers prix Hugo et Nebula, la présente intégrale numérique, riche de plusieurs inédits, achève de consacrer l'auteur de Tschaï comme l'un des plus grands conteurs du XXe siècle, un immense écrivain.

  • « En général, ça finit avec la Dernière Fille, l'unique survivante : une jeune femme en débardeur éclaboussé de sang. Elle lâche sa tronçonneuse, son fusil à canon scié, son pied-de-biche [...] et sort en titubant d'une vieille maison. [...] L'aube rougeoie sur l'horizon et les goules ont été vaincues (pour le moment, parce que les happy ends ne durent jamais). Peut-être que d'autres survivants finissent par la retrouver et l'emmènent dans une enclave, une forteresse grouillant de soldats, ou à tout le moins de civils bardés de flingues, lesquels la protégeront jusqu'au deuxième volet. Peut-être que cette enclave est située à Easterly, Iowa, à environ cent kilomètres au nord-ouest des ruines de Des Moines. Peut-être que la fille s'appelle Ruby... » Stony a trois soeurs : Alice, Chelsea, Junie. Et sa mère Wanda, qui l'aime plus que tout. Sans oublier Kwang, son copain de toujours, persuadé que Stony possède un superpouvoir. Parce que Stony est insensible aux flèches que son ami lui plante dans le ventre histoire de rigoler... Il faut dire que Stony ne respire pas. Ne mange pas vraiment. Ne dort jamais. Et pourtant il grandit. Stony ignore ce qu'il est. Il n'a pas pris la mesure de son réel pouvoir. Ça viendra. Reste une interrogation : y en a-t-il d'autres comme lui ? La réponse à cette question emportera tout dans son sillage...

    « Lisez ce livre comme une parabole politique mordante ; comme une allégorie religieuse chargée d'ironie ; comme une approche goguenarde de l'altérité ; comme une habile méditation sur le mystère, les limites de la chair ; comme l'un des meilleurs romans de genre de l'année - mais avant tout, lisez-le ! » (James Morrow) L'Éducation de Stony Mayhall est le premier roman de Daryl Gregory publié en français.

  • Gotland

    Nicolas Fructus

    Il y a les terres de Gotland qui, par-delà les brumes d'un Haut Moyen Âge païen, recèlent un secret sans âge. Il y a la faille Maréchal, dans l'exultation d'un XIXe siècle conquérant, l'étrange Mémoire des mondes troubles et les portes qui s'y trouvent. Il y a enfin Forbach et son manoir Wallenberg, à l'orée du XXIe siècle, le mystère d'un homme, son passé, et ce qui se tapit dans la propriété familiale. Il y a le secret, le mystère, l'abîme, la révélation et ses terreurs. Trois lieux. Trois époques. Trois récits. Pour autant de traitements graphiques, Nicolas Fructus (auteur, illustrateur), Thomas Day (auteur) et Franck Achard (graphiste) conjuguent leur talent dans un livre d'art hommage à Howard Phillips Lovecraft, un objet d'une facture hors-norme à la démesure du projet : embrasser l'indicible.

empty