Les Presses de l'Université d'Ottawa

  • La recherche et la construction théorique de la reconnaissance professionnelle en éducation trouve dans ce volume sa première élaboration qui porte sur la distinction entre l´évaluation et la reconnaissance professionnelle. L´aversion pour l´évaluation dans l´éducation tient dans le fait que l´évaluation comme pratique vécue laissait à l´acteur le poids d´un regard critique, un poids trop lourd à supporter et dont les conséquences sont bien connues : pratiques de contournement et déni de l´évaluation par les évalués et les évaluateurs. La reconnaissance professionnelle devient plus attirante quand elle est le signe d´une évaluation positive, réalisant alors une reconfiguration identitaire des enseignants en formation et développement professionnel. De ce point de vue, la reconnaissance professionnelle pourrait être une nouvelle forme de l´évaluation professionnelle qui tienne compte des systèmes d´attentes interpersonnels, et qui suppose des processus de valorisation et de légitimation des qualités professionnelles en éducation.

  • De tout temps, les humains, soucieux d'expliquer l'inexplicable, attribuent à des forces échappant aux lois de la nature, dites forces surnaturelles ou encore destin, certains pouvoirs qui confèrent aux événements un sens qui, autrement, leur échapperait. Mais, de tout temps également, les penseurs contestent cette attribution au surnaturel. Cinq à six cents ans avant Jésus-Christ, Héraclite suivi par Socrate définissent l'esprit de connaissance comme une forme d'énergie dynamique qui, assoiffée de savoir entreprend une quête constante de vérité. Platon puis Aristote font écho à ces philosophes en déclarant que le savoir émane directement des habiletés cognitives de l'être humain et non de forces spirituelles extérieures. On sait depuis peu combien nos actions sur notre environnement physique, social et culturel sont non seulement partie prenante de notre pensée, mais aussi le fruit de l'activité combinée. Celle-ci incite le cerveau à repenser, voire à reconstruire le sens des choses et des événements qui le touchent, dans une sagesse éphémère qu'il transforme au fil de ses avancées tâtonnantes sur le sentier de ses questions. Le cerveau nomade se veut un voyage au coeur de chacun d'entre nous et de nos manières singulières d'organiser nos objets de pensés, de décider de ce qui importe et de choisir notre trajectoire. Pour ce faire, il se penche abondamment sur la façon dont chacun de nous ressent et rêve sa vie, convaincu que ces deux aspects influencent indéniablement et profondément la manière dont nous faisons les choses.

  • Le mot littératie désigne l'ensemble des connaissances nécessaires à la lecture et à l'écriture. Nouveau en éducation, le concept des littératies multiples reflète notre ère de la mondialisation, où lire et écrire ne sont plus confinés à l'imprimé. Il s'agit de parler, de lire, d'écrire et de valoriser les réalités de la vie dans la multiplicité et la complexité, c'est-à-dire lire, se lire et lire le monde tout en tenant compte du visuel, de l'oral, de l'écrit, du tactile et de l'hypermédiatique. Ce recueil remet en question la culture de l'écrit et aborde les diverses dimensions des littératies multiples par rapport aux mathématiques, à la musique, aux sciences et à la santé, et ce, pour les enfants, les adolescents et les adultes en milieu minoritaire. Il s'adresse aux chercheurs, aux praticiens, aux intervenants et aux organismes gouvernementaux et communautaires qui doivent comprendre comment les minorités linguistiques lisent au 21e siècle.

  • Plusieurs recherches et approches novatrices en matière de formation et de développement professionnel des enseignants dans le domaine des sciences, de la technologie et des mathématiques cherchent actuellement à travailler à partir des acteurs, dont les enseignants ou les élèves. Le présent ouvrage témoigne de cette nouvelle approche par la mise en commun d´exemples de formations et de développement professionnel provenant du Canada, de la Belgique et de la France. Les auteurs donnent des descriptions détaillées de démarches et de modèles de formation ainsi que des résultats de recherche éclairants en matière de retombées et de pistes de développement. Par la mise en commun d´exemples internationaux, cet ouvrage intéressera tout intervenant concerné par la formation et le développement professionnel des enseignants dans le domaine des sciences, de la technologie et des mathématiques.

  • Au cours de la dernière décennie, l´enseignement scolaire au Québec et en France a été profondément renouvelé et reconfiguré par des actions publiques en matière d´éducation et par les missions affectées à l´enseignement obligatoire. Les auteurs de cet ouvrage considèrent cette problématique en éducation scientifique et technologique. Ils montrent à la fois la diversité et la complémentarité des reconfigurations contemporaines de l´éducation scientifique et technologique dans la scolarité, touchant des sujets tels que l´enseignement général, l´enseignement agricole, la formation des enseignants, la formation citoyenne et l´éducation à l´environnement et au développement durable. Par les thématiques abordées, ils questionnent autant les curriculums dans leurs relations aux pratiques d´enseignement en classe que les impacts sur les objets et les questions de recherche en didactique.

    Avec des articles rédigés par Pierre Degret, Marc Boutet, André Giordan, Jean-Louis Martinand, Ghislain Samson et Laurence Simonneaux.

  • Cet ouvrage collectif porte sur les enjeux et les méthodes de l'évaluation de la lecture et de l'écriture en milieu scolaire. Il comprend douze chapitres centrés sur des aspects distincts de l'évaluation de la littératie. Les auteurs commencent par situer la littératie dans son contexte historique et social. Puis, ils discutent les formes et les fonctions actuelles de l'évaluation de la littératie ainsi que les caractéristiques d'un bon outil d'évaluation. Ils abordent aussi plusieurs contextes particuliers de l'évaluation : la littératie familiale, le dépistage des enfants à risque d'éprouver des difficultés en lecture, le pistage des progrès en lecture, l'évaluation diagnostique des élèves en difficulté, l'évaluation de la dyslexie et l'évaluation de la littératie numérique. Enfin, ils explorent les enjeux culturels dans l'évaluation de la littératie et la formation des futurs enseignants à l'évaluation du rendement en lecture et en écriture. L'évaluation de la littératie est un ouvrage de référence incontournable pour les chercheurs et les intervenants en littératie et en alphabétisation.

  • Faire de la diversité une force constructive qui contribue à la compréhension mutuelle entre individus et entre groupes constitue actuellement un discours central des sociétés occidentales. En éducation, ce discours est repérable dans la pratique inclusive. Ce mouvement en faveur de l´inclusion de tous les élèves, quels que soient leurs attributs individuels ou caractéristiques personnelles, épouse cependant différents contours, génère différentes significations selon les contextes où il prend racine et évolue. Cet ouvrage examine la mise en oeuvre de ces discours en pratique. Les auteurs présentent, à partir d´une approche qualitative et d´outils d´enquête communs, des « écoles en mouvement », des écoles qui se veulent inclusives au Canada, en France, en Grande-Bretagne et en Italie, présentant une diversité de situations et d´exemples tirés de ces contextes divers. Cet ouvrage diffère des manuels qui présentent généralement ce que l´on doit faire et opte pour une investigation empirique qui permet de regarder ce que veut concrètement dire l´inclusion en milieu scolaire.

  • Ce recueil examine ce qui fonde les pratiques de l´enseignement et les processus d´apprentissage professionnel par lesquels on maîtrise la situation d´enseignement-apprentissage. Les auteurs visent à proposer des modifications à la manière dont on approche la formation à l´enseignement et à mettre à jour les mécanismes de transfert entre la formation professionnelle et la pratique de l´enseignement.
    Cet ouvrage témoigne de la centralité de la question des fondements des pratiques de professionnelles des enseignants dans les grandes problématiques éducatives et vise à ajouter au discours sur la pédagogie de l´enseignement.

  • Signées par des spécialistes provenant de différentes provinces canadiennes, les huit études réunies dans ce volume nous font découvrir que l'acquisition de la littératie est influencée tant par le développement linguistique que l'environnement familial ou la société dans laquelle l'enfant évolue. La littératie -- néologisme qui s'intègre graduellement dans le langage de l'éducation -- vise à rendre compte du caractère englobant de la langue et de la culture. En effet, la littératie dépasse le simple fait de savoir lire et écrire et renvoie aux capacités de l'individu à maîtriser l'écrit pour penser, communiquer, acquérir des connaissances, résoudre des problèmes, réfléchir sur son existence, partager sa culture et se divertir. L'individu lettré ne peut donc se définir sans l'écrit qui est un atout indispensable pour lire, se lire et lire le monde qui nous entoure. Chaque étude contribue de façon originale à faire comprendre les enjeux essentiels qui influencent la littératie.

  • Francophonie, minorités et pédagogie regroupe des textes de sociologues et sociolinguistes activement impliqués dans la recherche sur l´éducation de minorités linguistiques au sein de la Francophonie. La richesse en diversité de ces textes permet de souligner l´apport de la sociolinguistique en matière d´analyse des politiques éducatives. De même, ce collectif met en lumière la contribution de la sociolinguistique en matière de production de connaissances mais aussi de développement d´une pédagogie visant une inclusion et le respect du groupe minoritaire au-delà de toutes frontières.

  • La déficience auditive a un impact considérable sur plusieurs aspects du développement de lenfant, y compris sur les habiletés de communication, lapprentissage scolaire, les habiletés sociales et, au final, la qualité de vie de lenfant et de sa famille. Par le passé, la déficience auditive présentait des obstacles presque insurmontables. De nos jours, la technologie et les techniques dintervention permettent de mieux répondre aux besoins des enfants ayant une perte daudition, et donc de les aider à devenir des membres à part entière de la société. Le dépistage précoce et la technologie damplification auditive font en sorte que nous vivons à présent une période charnière dans le domaine de léducation des enfants ayant une surdité. Cette éducation nécessite tout de même une intervention spécialisée de la part dune équipe de professionnels, et ce, en collaboration étroite avec les parents.

    Compte tenu des approches novatrices dans le développement de méthodes dapprentissage du langage verbal chez les enfants présentant des troubles de laudition, la communauté internationale mise davantage sur la formation et le perfectionnement des professionnels. Appuyées par une équipe multidisciplinaire dexperts dans le domaine, les deux auteures abordent les principales problématiques médicales, technologiques, éducatives et sociales liées à ces troubles.

empty