Sciences économiques

  • Au XVIe siècle, les anatomistes commencèrent à disséquer les corps morts ; au XIXe, Claude Bernard se proposait d'ouvrir les vivants ; à la fin du XXe siècle, naissait le premier bébé éprouvette. Le besoin de connaissance, permanent et multiforme, est-il un risque ? Les philosophes des Lumières, partagés sur la question, s'interrogèrent, à cette occasion, sur la place de l'éthique dans l'expérimentation scientifique. Depuis, il y eut la pratique de l'eugénisme, organisée aussi bien par l'État nazi que par certaines démocraties, il y eut des embryons congelés et les clones d'animaux. La science a-t-elle tous les droits en matière de recherche, alors que ses travaux engagent le devenir des humains ? L'éthique a-t-elle le pouvoir de tracer des interdits aux activités de la connaissance ? Voilà des questions, qui mettent d'abord en évidence l'inquiétude des sociétés humaines face à la science, face à une démarche qui transforme - systématiquement - le sujet pensant en objet à soigner, à améliorer, à transformer.

  • Actualité du jour avec le processus de paix qu'Arafat et Rabin ont engagé, actualité de toujours : cette région a été la convoitise des grandes religions qui ont façonné le monde méditerranéen. Tour à tour, musulmans, chrétiens, juifs s'affrontent sur et pour cette terre. L'histoire passée et présente du Moyen-Orient que raconte ce livre englobe et dépasse le seul conflit israélo-arabe, qu'il s'agisse du Liban, des guerres du Golfe, des questions pétrolières, du développement économique ou encore du problème de l'eau.

  • L'économie nord-américaine, notamment grâce au rôle du dollar, connaît une position de tout premier plan dans le monde depuis la Seconde Guerre mondiale. Mais elle fait aussi face à un très fort endettement, à la montée des individualismes économiques et sociaux, à la précarisation de l'emploi, aux difficultés d'une société multi-ethnique. Le présent ouvrage fait le point à l'heure où Bill Clinton et sa volonté de tout changer sont élus à la tête des États-Unis...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Si l'aménagement du territoire a une longue histoire, la décentralisation est un phénomène récent en France. Les lois de 1982 ont mis en place un transfert complexe de compétences en direction des régions, des départements, des communes. Les objectifs initiaux de l'aménagement du territoire ont été largement infléchis par cette réforme mais aussi par la crise et les priorités qu'elle impose. Les collectivités locales sont confrontées à des impératifs nouveaux et à des problèmes de moyens. Un premier bilan, à la lumière des expériences étrangères, apparaît nécessaire...

  • Alors que l'Europe s'efforce de sortir de la crise et du chômage, il faut en finir avec l'idée selon laquelle les mutations amorcées du travail ne seraient que le fruit d'une adaptation conjoncturelle, donc réversible. Le retour en arrière sur le modèle du travail de l'après-guerre ne se produira pas. Il s'agit de repenser le travail pour demain. Mais la recomposition du travail dépend de la manière dont les sociétés répondront aux enjeux liés à son contenu, à son statut et à son partage.

  • La guerre qui se déroule dans l'ex-Yougoslavie a des causes multiples et anciennes. La montée du nationalisme sur la scène européenne, le « nettoyage ethnique » interrogent l'ensemble des démocraties. Ce livre permet de mieux comprendre l'imbroglio et le drame yougoslaves, en resituant les événements récents dans une perspective historique.

  • Longtemps, l'Allemagne fut la référence obligée. Premier partenaire commercial de la France, l'Allemagne était aussi le symbole de la construction européenne. La réunification est venue bouleverser les données traditionnelles. Confrontée à des difficultés nouvelles, l'Allemagne tient l'Europe en haleine. Ce livre permet de mieux faire connaissance avec l'histoire économique et industrielle de l'Allemagne, passée et présente, ses inégalités régionales, ses principaux acteurs aussi.

  • Le commerce international n'est plus ce qu'il était : hier facteur de croissance de l'emploi, il est perçu aujourd'hui comme un risque pour celui-ci. Inscrit dans l'histoire, il joue pleinement son rôle au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Du GATT à l'OMC, les chemins de son développement sont variés, parsemés de conflits et accords multiples. Si certains pays en tirent plus d'avantages que d'autres, accroissant par là les inégalités, il ne sera jamais remis en cause.

  • Thème d'actualité, l'exclusion est au centre de tous les débats politiques aujourd'hui. De quoi parle-t-on exactement ? Combien sont « exclus » ? Qui sont-ils ? Si difficiles que soient les réponses, nos sociétés d'abondance ne pourront tolérer longtemps cette situation de misère qui. en cette fin de XXe siècle, est de plus en plus visible. Mais face à l'exclusion que faire ? Retisser le lien social est complexe car il faut offrir des réponses individualisées à des problèmes qui mettent en cause le fonctionnement global de la société.

  • La vague numérique submerge le monde, le compact-disc s'impose comme format universel et Internet relie peu à peu tous les ordinateurs... Nous vivons une révolution technologique qui va faciliter la communication, bouleverser l'organisation des entreprises, modifier nos habitudes d'achat et de paiement. Mais les questions se multiplient aussi sur les dérives possibles, les dangers d'une dématérialisation des rapports humains, la nécessité de rétablir un ordre dans un monde sans règles, les enjeux en termes de domination économique ou culturelle.

  • Fortifs, zone, banlieue rouge, barres ou grands ensembles, voire communes nouvelles : de tout temps la ville a sécrété ses marges et celles-ci ont une histoire. Le mal de vivre actuel des banlieues, où le risque d'explosion est latent, est comme le reflet négatif des années d'expansion. Même si les réponses sont différentes, le phénomène est international. En France, la politique pour la ville se cherche encore mais des expériences de terrain montrent que la situation n'est pas désespérée. L'auteur : Jean Ménanteau est journaliste au « Monde ». Il collabore régulièrement au supplément hebdomadaire « Le Monde Initiatives ». Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont, notamment, une biographie de F. Bouygues. Mots clés  : grands ensembles, villes nouvelles, chômage, exclusion, échec scolaire, politique de la ville, zones franches, insertion, intégration, renaissance des quartiers.

  • Les Régions existent-elles ? Les plus jeunes de nos collectivités locales, véritablement nées en 1986, ont déjà une histoire. La France des Régions se construit pas à pas, en élargissant ses compétences en matière de formation, de développement économique, d'aménagement du territoire... Si l'identité régionale n'est pas uniforme, partout la Région est devenue un enjeu politique de première importance.

empty