Nathan

  • Réinventer l'éducation des garçons. Par où commencer ?La parole des femmes se libère, l'éducation des filles progresse, réjouissons-nous !
    Mais quid des garçons ?
    On a beau s'insurger, le sexisme est toujours bien ancré partout, y compris dans l'éducation que nous leur donnons.
    Alors que faire pour que nos fils deviennent des hommes respectueux et ne rejoignent jamais les #.
    Un essai réjouissant et militant !

  • Dans cette traversée mouvementée, comment accompagner un adolescent tiraillé entre le défi d'exister par lui-même et le deuil - parfois douloureux - de l'enfance ? Le pédopsychiatre Patrick Delaroche, grand spécialiste français de l'adolescence, livre ici un message clair à l'attention des parents d'adolescents : ils ont - encore - un rôle fondamental à jouer. Par leur soutien, leur écoute, la qualité de leur amour, la place que chaque conjoint laisse à l'autre, le modèle de vie qu'ils donnent à voir, et les limites - indispensables - qu'ils doivent poser. Un livre phare qui nous éclaire sur cette période clé et nous aide à ne pas perdre de vue notre vrai rôle de parent : aider nos enfants à devenir des individus autonomes. Et heureux.

  • Près de 35 ans après la publication en Italie de Du côté des petites filles d'Elena Gianini Belotti, ce livre est traversé par un fil rouge : la part personnelle énorme que chaque enfant met, dès l'âge le plus tendre, dans la construction de son identité sexuée.Le bilan qui en sort est très différent de celui que tirait Belotti à son époque. La domination masculine est toujours là, mais la marche des garçons vers l'âge adulte est alourdie par le poids encombrant des armes traditionnelles du pouvoir masculin, alors que dans la construction de leur identité, les filles disposent de marges de liberté et de créativité plus grandes que les garçons.Cette liberté de mouvement est en phase avec l'une des tendances fortes de l'évolution de la société qui fonde de plus en plus le lien social sur l'autonomie des individus.Christian Baudelot et Roger Establet sont professeurs de sociologie. Ils comptent parmi les observateurs les plus avisés de l'évolution du système éducatif français.

  • À partir de quel âge le bébé joue-t-il (imitation, son?) ?Jusqu'à quel âge joue-t-on ?
    Le jeu ne s'oppose-t-il pas aux apprentissages ?
    Y a-t-il de bons et de mauvais jouets ?
    Jeux de filles/jeux de garçons : que penser de ce clivage ?
    Doit-on avoir peur des jeux vidéos ?
    Jouer sert-il à apprendre à vivre en société, en groupe ?
    Le jeu peut-il aider à guérir ?
    Tricher fait-il partie du jeu ?
    Qu'est-ce qui peut empêcher un enfant de jouer ?
    Faut-il encourager la pratique du jeu en famille ?
    Patrice Huerre, psychiatre et psychanalyste. Il dirige la clinique médico-universitaire Georges Heuyer à Paris, spécialisée pour lycéens et étudiants.Il s'occupe d'enfants et d'adolescents depuis plus de 25 anset a publié de nombreux ouvrages à leur sujet : L'absentéisme scolaire, Hachette Littératures, 2006 ; Questions d'autorité, Erès, 2006 ; L'adolescence n'existe pas, Odile Jacob, 2003 ; Ni anges, ni sauvages.Il collabore également à la revue Enfance et Psy.

  • Une approche historique de l'Antiquité à nos jours.
    Les grands repères de l'évolution de la paternité :
    Le paterfamilias à Rome La paternité issue du mariage au Moyen Âge Le modèle du bourgeois en famille au XIXe siècle L'autorité partagée avec la mère aujourd'hui Replacés dans leur époque, ces modèles successifs nous éclairent sur l'identité des pères aujourd'hui.
    Par André Rauch. Professeur à l'université March Bloch de Strasbourg, il est spécialiste d'histoire culturelle. Il a publié de nombreux ouvrages sur la place de l'homme dans la société : Histoire du premier sexe, Hachette Littératures, 2006 ; L'identité masculine à l'ombre des femmes, Hachette Littératures, 2004 ; La crise de l'identité masculine, Pluriel, 2001.
    Avec des textes de Boris Cyrulnik, psychanalyste, François Dubet, sociologue et Georges Snyders, philosophe.

empty